Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Lecture du jour- 2 novembre

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

Julie

Messages : 8420
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 32
Localisation : Québec

Lecture du jour- 2 novembre Empty
MessageSujet: Lecture du jour- 2 novembre   Lecture du jour- 2 novembre EmptySam 1 Nov - 13:07

Commémoration de tous les fidèles défunts

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 25,31-46.

Jésus parlait à ses disciples de sa venue : « Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire.
Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des chèvres :
il placera les brebis à sa droite, et les chèvres à sa gauche.
Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : 'Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la création du monde.
Car j'avais faim, et vous m'avez donné à manger ; j'avais soif, et vous m'avez donné à boire ; j'étais un étranger, et vous m'avez accueilli ;
j'étais nu, et vous m'avez habillé ; j'étais malade, et vous m'avez visité ; j'étais en prison, et vous êtes venus jusqu'à moi ! '
Alors les justes lui répondront : 'Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu... ? tu avais donc faim, et nous t'avons nourri ? tu avais soif, et nous t'avons donné à boire ?
tu étais un étranger, et nous t'avons accueilli ? tu étais nu, et nous t'avons habillé ?
tu étais malade ou en prison... Quand sommes-nous venus jusqu'à toi ? '
Et le Roi leur répondra : 'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces petits qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait. '
Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : 'Allez-vous-en loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le démon et ses anges.
Car j'avais faim, et vous ne m'avez pas donné à manger ; j'avais soif, et vous ne m'avez pas donné à boire ;
j'étais un étranger, et vous ne m'avez pas accueilli ; j'étais nu, et vous ne m'avez pas habillé ; j'étais malade et en prison, et vous ne m'avez pas visité. '
Alors ils répondront, eux aussi : 'Seigneur, quand est-ce que nous t'avons vu avoir faim et soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ? '
Il leur répondra : 'Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l'avez pas fait à l'un de ces petits, à moi non plus vous ne l'avez pas fait. '
Et ils s'en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »

Commentaire du jour

Saint Ambroise (v. 340-397), évêque de Milan et docteur de l'Église
Sur la mort de son frère, § 6 (trad. coll. Migne n°84, p. 225 rev.)

« Quand Jésus vit que Marie pleurait, et que les juifs venus avec elle pleuraient aussi, il fut bouleversé d’une émotion profonde » (Jn 11,33)

Pourquoi est-ce que je te pleurerais, mon frère qui m'aimais tant et qui m'a été enlevé…? Car je n'ai pas perdu mes relations avec toi ; elles ont complètement changé pour moi : jusqu'ici elles étaient inséparables du corps, maintenant elles sont indissociables des sentiments. Tu restes avec moi et tu y resteras toujours… L'apôtre Paul me rappelle et met une sorte de frein à mon chagrin par ces mots… : « Nous ne voulons pas, frères, vous laisser dans l'ignorance au sujet de ceux qui se sont endormis dans la mort, pour que vous ne soyez pas tristes comme les autres qui n'ont pas d'espérance » (1Th 4,13)…

Mais tous les pleurs ne sont pas signe de manque de foi ou de faiblesse. La douleur naturelle est une chose, la tristesse de l'incroyance en est une autre… La douleur n'est pas seule à avoir des larmes : la joie a ses larmes, l'affection elle aussi fait venir les pleurs et la parole arrose le sol de larmes, et la prière, selon les mots du prophète, baigne de larmes notre lit (Ps 6,7). Quand on a enseveli les patriarches, leur peuple aussi a beaucoup pleuré sur lui-même. Les larmes sont donc des signes d'affection et non des incitations à la douleur. J'ai pleuré, je l'avoue, mais le Seigneur aussi a pleuré (Jn 11,35) ; lui a pleuré quelqu'un qui n'était pas de sa famille, moi un frère. Lui, en un seul homme, a pleuré tous les hommes ; moi je te pleurerai, mon frère, en tous les hommes.

C'est avec notre sensibilité que le Christ a pleuré, non avec la sienne, car la divinité n'a pas de larmes… Il a pleuré en cet homme qui était « triste à en mourir » (Mt 26,38) ; il a pleuré en celui qui a été crucifié, qui est mort, qui a été enseveli ; il a pleuré en cet homme...né de la Vierge.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

Nicolas

Messages : 2057
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 48

Lecture du jour- 2 novembre Empty
MessageSujet: Re: Lecture du jour- 2 novembre   Lecture du jour- 2 novembre EmptyDim 2 Nov - 4:19

Bonjour Julie Lecture du jour- 2 novembre 3596227959
Bonjour à toutes et à tous Lecture du jour- 2 novembre 3596227959




Dimanche 2 Novembre 2014

Commémoration de tous les fidèles défunts

(Couleur liturgique : Violet )
Année A






Lien :
http://www.ktotv.com/videos-chretiennes/emissions/nouveautes/en-marche-vers-dimanche-commemoration-defunts-annee-a-integrale-des-lectures/00089064

Vu sur :
www.KTOTV.com




(Première lecture)
Livre de Job 19 : 1, 23 à 27a

Job prit la parole et dit :
Ah, si seulement on écrivait mes paroles, si on les gravait sur une stèle
avec un ciseau de fer et du plomb, si on les sculptait dans le roc pour toujours !
Mais je sais, moi, que mon RÉDEMPTEUR est VIVANT, que, le dernier, IL se lèvera sur la poussière ;
et quand bien même on m’arracherait la peau, de ma chair je verrai DIEU.
Je LE verrai, moi en personne, et si mes yeux LE regardent, IL ne sera plus un étranger.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris








Ta Bonté vaut mieux que la vie

Psaume appartenant au recueil de David. Il fait allusion au séjour de David dans le désert de Juda.

[Psaume 62 (63), entièrement]





Psaume 62 (63) : 2, 3 et 4, 5 et 6, 7 et 8


R/ …

DIEU, TU es mon DIEU, je TE cherche dès l'aube : mon âme a soif de TOI ; après TOI languit ma chair, terre aride, altérée, sans eau.
R/


Je T'ai contemplé au sanctuaire, j'ai vu TA Force et TA Gloire.
TON AMOUR vaut mieux que la vie : TU seras la louange de mes lèvres !
R/


Toute ma vie je vais TE bénir, lever les mains en invoquant TON NOM.
Comme par un festin je serai rassasié ; la joie sur les lèvres, je dirai TA Louange.
R/


Dans la nuit, je me souviens de TOI et je reste des heures à TE parler.
Oui, TU es venu à mon secours : je crie de joie à l'ombre de TES Ailes.
R/


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 8 : 18 à 23

Frères,
j’estime, en effet, qu’il n’y a pas de commune mesure entre les souffrances du temps présent et la gloire qui va être révélée pour nous.
En effet, la création attend avec impatience la révélation des fils de DIEU.
Car la création a été soumise au pouvoir du néant, non pas de son plein gré, mais à cause de celui qui l’a livrée à ce pouvoir. Pourtant, elle a gardé l’espérance
d’être, elle aussi, libérée de l’esclavage de la dégradation, pour connaître la liberté de la gloire donnée aux enfants de DIEU.
Nous le savons bien, la création tout entière gémit, elle passe par les douleurs d’un enfantement qui dure encore.
Et elle n’est pas seule. Nous aussi, en nous-mêmes, nous gémissons ; nous avons commencé à recevoir l’ESPRIT SAINT, mais nous attendons notre adoption et la rédemption de notre corps.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 11 : 25 à 30

En ce temps-là, JÉSUS prit la Parole et dit : « PÈRE, SEIGNEUR du Ciel et de la Terre, Je proclame TA Louange : ce que TU as caché aux sages et aux savants, TU l’as révélé aux tout-petits.
Oui, PÈRE, TU l’as voulu ainsi dans TA BIENVEILLANCE.
Tout M’a été remis par Mon PÈRE ; personne ne connaît le FILS, sinon le PÈRE, et personne ne connaît le PÈRE, sinon le FILS, et celui à qui le FILS veut le révéler.
« Venez à Moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et Moi, Je vous procurerai le repos.
Prenez sur vous Mon joug, devenez Mes Disciples, car Je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme.
Oui, Mon joug est facile à porter, et Mon fardeau, léger. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=02/11/2014


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 2 novembre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour + Homélie du 28 Juin 2011
» Lecture du jour- 3 juin
» 2010: Le 17/11 à 22h00- brouillard nocturne
» Nb de jours avec chute de neige : 2010 un cru exceptionnel ?
» Lecture du jour- 9 avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: