Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 20 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6978
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 20 juin    Ven 19 Juin - 18:53

Samedi de la 11e semaine du Temps Ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 6,24-34.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Nul ne peut servir deux maîtres : ou bien il haïra l’un et aimera l’autre, ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir à la fois Dieu et l’Argent.
C’est pourquoi je vous dis : Ne vous souciez pas, pour votre vie, de ce que vous mangerez, ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez. La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que les vêtements ?
Regardez les oiseaux du ciel : ils ne font ni semailles ni moisson, ils n’amassent pas dans des greniers, et votre Père céleste les nourrit. Vous-mêmes, ne valez-vous pas beaucoup plus qu’eux ?
Qui d’entre vous, en se faisant du souci, peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?
Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ? Observez comment poussent les lis des champs : ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.
Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’un d’entre eux.
Si Dieu donne un tel vêtement à l’herbe des champs, qui est là aujourd’hui, et qui demain sera jetée au feu, ne fera-t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ?
Ne vous faites donc pas tant de souci ; ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?” ou bien : “Qu’allons-nous boire ?” ou encore : “Avec quoi nous habiller ?”
Tout cela, les païens le recherchent. Mais votre Père céleste sait que vous en avez besoin.
Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout cela vous sera donné par surcroît.
Ne vous faites pas de souci pour demain : demain aura souci de lui-même ; à chaque jour suffit sa peine. »

Commentaire du jour

Saint Raphaël Arnáiz Barón (1911-1938), moine trappiste espagnol
Écrits spirituels, 04/03/1938, (trad. Cerf 2008, p. 372)

« Si Dieu habille ainsi l'herbe des champs, ne fera-t-il pas bien davantage pour vous, hommes de peu de foi ? »

Au nom du Dieu saint, je prends aujourd'hui la plume pour que mes paroles, s'estampant sur la feuille blanche, servent de louange perpétuelle au Dieu béni, auteur de ma vie, de mon âme, de mon cœur. Je voudrais que l'univers entier, avec les planètes, tous les astres et les innombrables systèmes stellaires, soient une immense étendue, polie et brillante, où je pourrais écrire le nom de Dieu. Je voudrais que ma voix soit plus puissante que mille tonnerres, et plus forte que le fracas de la mer, et plus terrible que le grondement des volcans, pour seulement dire : Dieu ! Je voudrais que mon cœur soit aussi grand que le ciel, pur comme celui des anges, simple comme celui de la colombe (Mt 10,16), pour y mettre Dieu ! Mais puisque toute cette grandeur dont tu rêves ne peut pas devenir réalité, contente-toi de peu et de toi-même qui n'es rien, Frère Raphaël, car le rien même doit te suffire...

Pourquoi se taire ? Pourquoi le cacher ? Pourquoi ne pas crier au monde entier et publier aux quatre vents les merveilles de Dieu ? Pourquoi ne pas dire aux gens et à tous ceux qui veulent l'entendre : voyez-vous ce que je suis ? Voyez-vous ce que j'ai été ? Voyez-vous ma misère se traînant dans la boue ? Car peu importe : émerveillez-vous ; malgré tout ça, je possède Dieu. Dieu est mon ami ! Dieu m'aime, moi, d'un tel amour que, si le monde entier le comprenait, toutes les créatures deviendraient folles et hurleraient de stupeur. Et encore, cela est peu. Dieu m'aime tellement que même les anges n'y comprennent rien ! (cf. 1P 1,12) La miséricorde de Dieu est grande ! M'aimer, moi, être mon ami, mon frère, mon père, mon maître. Être Dieu, et moi, être ce que je suis !

Ah, mon Jésus, je n'ai ni papier, ni plume. Que puis-je dire ! Comment ne pas devenir fou ?

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1314
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 20 juin    Sam 20 Juin - 5:04

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study




Samedi 20 Juin 2015

BIENHEUREUSE VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi SAINT.


11ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 12 : 1 à 10


« Très volontiers, je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses »

Frères,
faut-il se vanter ? Ce n’est pas utile.
J’en viendrai pourtant aux visions et aux révélations
reçues du SEIGNEUR.
Je sais qu’un fidèle du CHRIST,
voici quatorze ans, a été emporté jusqu’au troisième ciel
– est-ce dans son corps ? je ne sais pas ;
est-ce hors de son corps ? je ne sais pas ;
DIEU le sait –,
mais je sais que cet homme dans cet état-là
– est-ce dans son corps, est-ce sans son corps ?
je ne sais pas,
DIEU le sait –
cet homme-là a été emporté au paradis
et il a entendu des paroles ineffables,
qu’un homme ne doit pas redire.
D’un tel homme, je peux me vanter,
mais pour moi-même,
je ne me vanterai que de mes faiblesses.
En fait, si je voulais me vanter,
ce ne serait pas folie,
car je ne dirais que la vérité.
Mais j’évite de le faire,
pour qu’on n’ait pas de moi une idée plus favorable
qu’en me voyant ou en m’écoutant.
Et ces révélations dont il s’agit
sont tellement extraordinaires
que, pour m’empêcher de me surestimer,
j’ai reçu dans ma chair une écharde,
un envoyé de Satan qui est là pour me gifler,
pour empêcher que je me surestime.
Par trois fois,
j’ai prié le SEIGNEUR de l’écarter de moi.
Mais IL m’a déclaré :
« Ma GRÂCE te suffit,
car Ma PUISSANCE donne toute Sa MESURE dans la faiblesse. »
C’est donc très volontiers
que je mettrai plutôt ma fierté dans mes faiblesses,
afin que la PUISSANCE du CHRIST fasse en moi Sa DEMEURE.
C’est pourquoi j’accepte de grand cœur pour le CHRIST
les faiblesses, les insultes, les contraintes,
les persécutions et les situations angoissantes.
Car, lorsque je suis faible,
c’est alors que je suis fort.


– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR m’a délivré de toutes mes craintes


Du recueil de David. Devant Abimélek, David s’était fait passer pour fou. Après avoir été mis à la porte par celui-ci, il prononça les paroles que voici.

[Psaume 33 (34) ; entièrement]



Psaume 33 (34) : 8 et 9, 10 et 11, 12 et 13

R/ Goûtez et voyez
comme est BON le SEIGNEUR !


L’Ange du SEIGNEUR campe alentour
pour libérer ceux qui LE craignent.
Goûtez et voyez : le SEIGNEUR est BON !
Heureux qui trouve en LUI son refuge !
R/

Saints du SEIGNEUR, adorez-LE :
rien ne manque à ceux qui LE craignent.
Des riches ont tout perdu, ils ont faim ;
qui cherche le SEIGNEUR ne manquera d’aucun bien.
R/

Venez, mes fils, écoutez- moi,
que je vous enseigne la Crainte du SEIGNEUR.
Qui donc aime la vie
et désire les jours où il verra le bonheur ?
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 6 : 24 à 34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
JÉSUS CHRIST s’est fait pauvre, LUI qui était RICHE,
pour que vous deveniez riches par Sa Pauvreté.
Alléluia.
(cf. 2 Co 8, 9)




« Ne vous faites pas de souci pour demain »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Nul ne peut servir deux maîtres :
ou bien il haïra l’un et aimera l’autre,
ou bien il s’attachera à l’un et méprisera l’autre.
Vous ne pouvez pas servir à la fois DIEU et l’Argent.

C’est pourquoi Je vous dis :
Ne vous souciez pas,
pour votre vie, de ce que vous mangerez,
ni, pour votre corps, de quoi vous le vêtirez.
La vie ne vaut-elle pas plus que la nourriture,
et le corps plus que les vêtements ?
Regardez les oiseaux du ciel :
ils ne font ni semailles ni moisson,
ils n’amassent pas dans des greniers,
et votre PÈRE CÉLESTE les nourrit.
Vous-mêmes, ne valez-vous pas
beaucoup plus qu’eux ?
Qui d’entre vous, en se faisant du souci,
peut ajouter une coudée à la longueur de sa vie ?
Et au sujet des vêtements, pourquoi se faire tant de souci ?
Observez comment poussent les lis des champs :
ils ne travaillent pas, ils ne filent pas.
Or je vous dis que Salomon lui-même, dans toute sa gloire,
n’était pas habillé comme l’un d’entre eux.
Si DIEU donne un tel vêtement à l’herbe des champs,
qui est là aujourd’hui,
et qui demain sera jetée au feu,
ne fera-t-il pas bien davantage pour vous,
hommes de peu de foi ?

Ne vous faites donc pas tant de souci ;
ne dites pas : “Qu’allons-nous manger ?”
ou bien : “Qu’allons-nous boire ?”
ou encore : “Avec quoi nous habiller ?”
Tout cela, les païens le recherchent.
Mais votre PÈRE CÉLESTE sait que vous en avez besoin.
Cherchez d’abord le ROYAUME de DIEU et Sa JUSTICE,
et tout cela vous sera donné par surcroît.
Ne vous faites pas de souci pour demain :
demain aura souci de lui-même ;
à chaque jour suffit sa peine. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris












Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=20/06/2015


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 20 juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "
» Vendredi 10 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: