Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 21 juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6940
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 21 juillet    Lun 20 Juil - 16:48

Mardi de la 16e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 12,46-50.

En ce temps-là, comme Jésus parlait encore aux foules, voici que sa mère et ses frères se tenaient au-dehors, cherchant à lui parler.
Quelqu’un lui dit : « Ta mère et tes frères sont là, dehors, qui cherchent à te parler. »
Jésus lui répondit : « Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? »
Puis, étendant la main vers ses disciples, il dit : « Voici ma mère et mes frères.
Car celui qui fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est pour moi un frère, une sœur, une mère. »

Commentaire du jour

Concile Vatican II
Constitution dogmatique sur l'Eglise « Lumen gentium » §61-62

« Celui qui fait la volonté de mon Père...est pour moi un frère, une sœur, une mère »

La bienheureuse Vierge, dont la prédestination à la maternité divine est allée de pair, de toute éternité, avec celle de l'incarnation du Verbe de Dieu, a été sur cette terre, par disposition de la divine Providence, la Mère du divin Rédempteur, l'associée du Seigneur la plus généreuse qui fut, et son humble servante. Elle qui a conçu le Christ, l'a enfanté, l'a nourri, l'a présenté au Père dans le Temple et qui a souffert avec son Fils mourant sur la croix, elle a coopéré d'une manière toute spéciale à l'œuvre du Sauveur par son obéissance, sa foi, son espérance et son ardente charité. Elle a vraiment collaboré à la restauration de la vie surnaturelle dans les âmes. Voilà pourquoi elle a été pour nous une mère dans l'ordre de la grâce.

Cette maternité de Marie dure sans cesse, selon le plan de la grâce... En effet, élevée au ciel, elle n'a pas déposé cette fonction salvifique, mais elle continue, par son intercession, à nous obtenir des grâces en vue de notre salut éternel. Dans son amour maternel, elle s'occupe des frères de son Fils qui sont encore des pèlerins et qui sont en butte aux dangers et aux difficultés, jusqu'à ce qu'ils soient parvenus au bonheur de la patrie. C'est pourquoi la bienheureuse Vierge est invoquée sous les titres d'Avocate, d'Auxiliatrice, d'Aide et de Médiatrice...

Aucun être créé ne peut jamais figurer sur le même plan que le Verbe incarné, notre Rédempteur. Mais, de même que les ministres sacrés et le peuple fidèle participent de façon variée au sacerdoce du Christ et que la bonté unique de Dieu est réellement répandue dans tout ce qu'il a créé de bien des manières, de même également la médiation unique du Rédempteur n'exclut pas mais suscite plutôt chez les créatures une coopération variée, qui provient de la source unique.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1285
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 21 juillet    Mar 21 Juil - 5:15

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study




Mardi 21 Juillet 2015

Saint Laurent de Brindisi, Prêtre et Docteur de l’Église

16ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre de l’Exode 14 : 21 à 15 : 1a


« Les fils d’Israël entrèrent au milieu de la mer à pied sec »

En ces jours-là,
Moïse étendit le bras sur la mer.
Le SEIGNEUR chassa la mer toute la nuit par un fort vent d’est ;
IL mit la mer à sec, et les eaux se fendirent.
Les fils d’Israël entrèrent au milieu de la mer à pied sec,
les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche.
Les Égyptiens les poursuivirent ;
tous les chevaux de Pharaon, ses chars et ses guerriers
entrèrent derrière eux jusqu’au milieu de la mer.

Aux dernières heures de la nuit,
le SEIGNEUR observa, depuis la colonne de feu et de nuée,
l’armée des Égyptiens,
et IL la frappa de panique.
IL faussa les roues de leurs chars,
et ils eurent beaucoup de peine à les conduire.
Les Égyptiens s’écrièrent :
« Fuyons devant Israël,
car c’est le SEIGNEUR qui combat pour eux contre nous ! »
Le SEIGNEUR dit à Moïse :
« Étends le bras sur la mer :
que les eaux reviennent sur les Égyptiens,
leurs chars et leurs guerriers ! »
Moïse étendit le bras sur la mer.
Au point du jour, la mer reprit sa place ;
dans leur fuite, les Égyptiens s’y heurtèrent,
et le SEIGNEUR les précipita au milieu de la mer.
Les eaux refluèrent et recouvrirent les chars et les guerriers,
toute l’armée de Pharaon qui était entrée dans la mer
à la poursuite d’Israël.
Il n’en resta pas un seul.
Mais les fils d’Israël
avaient marché à pied sec au milieu de la mer,
les eaux formant une muraille à leur droite et à leur gauche.

Ce jour-là, le SEIGNEUR sauva Israël de la main de l’Égypte,
et Israël vit les Égyptiens morts sur le bord de la mer.
Israël vit avec quelle MAIN PUISSANTE
le SEIGNEUR avait agi contre l’Égypte.
Le peuple craignit le SEIGNEUR,
il mit sa foi dans le SEIGNEUR
et dans son serviteur Moïse.
Alors Moïse et les fils d’Israël
chantèrent ce cantique au SEIGNEUR :


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le cantique de Moïse et des Israélites

[Exode 15 : 1 à 21 ; entièrement]



Exode 15 : 8, 9, 10 et 12, 13a et 17

R/ Chantons pour le SEIGNEUR !
ÉCLATANTE est SA GLOIRE !


Au SOUFFLE de TES NARINES, les eaux s’amoncellent :
comme une digue, se dressent les flots ;
les abîmes se figent au cœur de la mer.
R/

L’ennemi disait : « Je poursuis, je domine,
je partage le butin, je m’en repais ;
je tire mon épée : je prends les dépouilles ! »
R/

TU souffles TON HALEINE : la mer les recouvre ;
comme du plomb, ils s’abîment dans les eaux redoutables.
TU étends TA MAIN DROITE : la terre les avale.
R/

Par TA FIDÉLITÉ TU conduis ce peuple que TU as racheté.
TU les amènes, TU les plantes sur la MONTAGNE, TON HÉRITAGE,
le LIEU que TU as fait, SEIGNEUR, pour l’habiter,
le SANCTUAIRE, SEIGNEUR, fondé par TES MAINS.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 12 : 46 à 50

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Si quelqu’un M’aime, il gardera MA PAROLE, dit le SEIGNEUR ;
MON PÈRE l’aimera, et nous viendrons vers lui.
Alléluia.
(Jn 14, 23)




« Étendant la MAIN vers Ses Disciples, IL dit : “Voici ma mère et mes frères” »

En ce temps-là,
comme JÉSUS parlait encore aux foules,
voici que SA MÈRE et ses frères se tenaient au-dehors,
cherchant à LUI parler.
Quelqu’un LUI dit :
« TA MÈRE et tes frères sont là, dehors,
qui cherchent à TE parler. »
JÉSUS lui répondit :
« Qui est ma mère,
et qui sont mes frères ? »
Puis, étendant la MAIN vers Ses Disciples, IL dit :
« Voici ma mère et mes frères.
Car celui qui fait la VOLONTÉ de MON PÈRE qui est aux CIEUX,
Celui-là est pour Moi un Frère, une Sœur, une Mère. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=21/07/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 21 juillet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 11 juillet
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: