Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 4 août

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7266
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 4 août   Lun 3 Aoû - 17:43

Mardi de la 18e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 14,22-36.

Jésus avait nourri la foule dans le désert. Aussitôt il obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules.
Quand il les eut renvoyées, il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul.
La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire.
Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer.
En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier.
Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez plus peur ! »
Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. »
Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus.
Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! »
Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »
Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.
Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »
Après la traversée, ils abordèrent à Génésareth.
Les gens de cet endroit reconnurent Jésus ; ils firent avertir toute la région, et on lui amena tous les malades.
Ils le suppliaient de leur laisser seulement toucher la frange de son manteau, et tous ceux qui le faisaient furent sauvés.

Commentaire du jour

Origène (v. 185-253), prêtre et théologien
Commentaire sur l'évangile de Matthieu, livre XI, ch. 6 ; PG 13, 919 ; SC 162 (trad Orval rev.)

La nuit de la foi

Si un jour nous sommes assaillis par des épreuves inévitables, rappelons-nous que c'est Jésus qui nous a ordonné de monter dans la barque et qu'il veut que nous le précédions « sur l'autre rive ». Car il est impossible pour ceux qui n'ont pas supporté l'épreuve des vagues et du vent contraire de parvenir à ce rivage-là. Ainsi, lorsque nous nous verrons entourés par des difficultés nombreuses et pénibles, fatigués de naviguer au milieu d'elles avec la pauvreté de nos moyens, pensons que notre barque est alors au milieu de la mer, secouée par les vagues qui voudraient nous voir « faire naufrage dans la foi » (1Tm 1,19) ou en une autre vertu. Et si nous voyons le souffle du Malin s'acharner contre ce que nous entreprenons, disons-nous qu'à ce moment le vent nous est contraire.

Quand donc, parmi ces souffrances, nous aurons tenu bon durant les longues heures de la nuit obscure qui règne dans les moments d'épreuve, quand nous aurons lutté de notre mieux en prenant garde d'éviter « le naufrage de la foi »..., soyons sûrs alors que vers la fin de la nuit, « lorsque la nuit sera avancée et que le jour sera tout proche» (cf Rm 13,12), le Fils de Dieu viendra près de nous, en marchant sur les vagues, pour adoucir pour nous la mer.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
mario-franc_lazur

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 31/12/2012

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 4 août   Mar 4 Aoû - 4:06

Julie a écrit:
Mardi de la 18e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 14,22-36.

Jésus avait nourri la foule dans le désert. Aussitôt il obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules.
Quand il les eut renvoyées, il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul.
La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire.
Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer.
En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier.
Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez plus peur ! »
Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. »
Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus.
Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! »
Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? »
Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba.
Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »
Après la traversée, ils abordèrent à Génésareth.
Les gens de cet endroit reconnurent Jésus ; ils firent avertir toute la région, et on lui amena tous les malades.
Ils le suppliaient de leur laisser seulement toucher la frange de son manteau, et tous ceux qui le faisaient furent sauvés.



Après avoir prié sur la montagne, Jésus redescend et rejoint ses disciples ... en marchant sur l’eau ! Tout le monde connaît ce miracle de Jésus, je suppose, il est très connu : Jésus qui marche sur l’eau et qui apaise la tempête !
En voyant Jésus arriver vers eux en marchant sur les flots déchaînés Pierre veut le rejoindre lui aussi et se jette à l’eau. Mais il coule…il coule et appelle Jésus au secours ! Jésus alors lui tend la main et le sauve de la noyade. Il lui reproche de ne pas avoir eu confiance en sa puissance : « Pourquoi as-tu hésité, homme de peu de foi ? » lui demande-t-il .

En effet le moteur de la vie chrétienne, c’est la foi, c’est-à-dire la confiance en Jésus. Avoir la foi, cela signifie avoir confiance en Jésus. « Jésus, sauve-moi ! » a crié Pierre en s’enfonçant dans l’eau…Jésus, sauve-moi, voilà quelle doit être notre prière de tous
les jours !

Voilà quel doit être notre cri ! Car il est notre force, notre salut ! Oui, Jésus, Fils de DIEU, toi seul peux nous sauver de la noyade !
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas

avatar

Messages : 1436
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 4 août   Mar 4 Aoû - 5:20

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study



Mardi 4 Août 2015

Saint Jean-Marie Vianney, Prêtre
Mort en 1859. Le curé d’Ars mena une vie de prière et de pénitence qui ramena à DIEU une paroisse peu pratiquante. Sa réputation de confesseur attira à lui des milliers de pèlerins.

18ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Livre des Nombres 12 : 1 à 13


« Pourquoi avez-vous osé critiquer Mon Serviteur Moïse ? C’est de vive voix que je lui parle »

En ces jours-là,
parce que Moïse avait épousé une femme éthiopienne,
sa sœur Miryam et son frère Aaron se mirent à le critiquer.
Ils disaient :
« Le SEIGNEUR parle-t-IL uniquement par Moïse ?
Ne parle-t-IL pas aussi par nous ? »
Le SEIGNEUR entendit.
– Or, Moïse était très humble,
l’homme le plus humble que la Terre ait porté.
Soudain, le SEIGNEUR dit à Moïse, à Aaron et à Miryam :
« Sortez tous les trois pour aller à la Tente de la Rencontre. »
Ils sortirent tous les trois.
Le SEIGNEUR descendit dans la COLONNE de NUÉE
et s’arrêta à l’entrée de la Tente.
IL appela Aaron et Miryam ;
tous deux s’avancèrent, et IL leur dit :
« Écoutez bien MES PAROLES :
Quand il y a parmi vous un Prophète du SEIGNEUR,
Je Me fais connaître à lui dans une vision,
Je lui parle dans un songe.
Il n’en est pas ainsi pour mon serviteur Moïse,
lui qui, dans toute MA MAISON, est digne de confiance :
c’est de vive VOIX que Je lui parle,
dans une vision claire et non pas en énigmes ;
ce qu’il regarde, c’est la forme même du SEIGNEUR.
Pourquoi avez-vous osé critiquer Mon Serviteur Moïse ? »
La colère du SEIGNEUR s’enflamma contre eux,
puis IL s’en alla.
La NUÉE s’éloigna de la Tente,
et voici : Miryam était couverte d’une lèpre
blanche comme de la neige.
Aaron se tourna vers elle, et voici qu’elle était lépreuse.
Il dit alors à Moïse :
« Je t’en supplie, mon seigneur,
ne fais pas retomber sur nous ce péché
que nous avons eu la folie de commettre.
Que Miryam ne soit pas comme l’enfant mort-né
dont la chair est à demi rongée
lorsqu’il sort du sein de sa mère ! »
Moïse cria vers le SEIGNEUR :
« DIEU, je T’en prie, guéris-la ! »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris








Prière pour obtenir le pardon

Psaume appartenant au répertoire du chef de chorale et au recueil de David. Il fait allusion à la visite que le Prophète Natan rendit à David après que celui-ci eut commis adultère avec Bethsabée.

[ Psaume 50 (51) ; entièrement ]



Psaume 50 (51) : 3 et 4, 5 et 6ab, 12 et 13

R/ Pitié, SEIGNEUR, car nous avons péché !


Pitié pour moi, mon DIEU, dans TON AMOUR,
selon TA GRANDE MISÉRICORDE, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.
R/

Oui, je connais mon péché,
ma faute est toujours devant moi.
Contre TOI, et TOI SEUL, j’ai péché,
ce qui est mal à TES YEUX, je l’ai fait.
R/

Crée en moi un cœur pur, ô mon DIEU,
renouvelle et raffermis au fond de moi mon esprit.
Ne me chasse pas loin de TA FACE,
ne me reprends pas TON ESPRIT SAINT.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 14 : 22 à 36

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
RABBI, c’est TOI le FILS de DIEU !
C’est TOI le ROI d’Israël !
Alléluia.
(Jn 1, 49b)




« SEIGNEUR, ordonne-moi de venir vers TOI sur les eaux »

JÉSUS avait nourri la foule dans le désert.
Aussitôt IL obligea les Disciples à monter dans la barque
et à LE précéder sur l’autre rive,
pendant qu’IL renverrait les foules.
Quand IL les eut renvoyées,
IL gravit la montagne, à l’écart, pour prier.
Le soir venu, IL était là, seul.
La barque était déjà à une bonne distance de la terre,
elle était battue par les vagues,
car le vent était contraire.

Vers la fin de la nuit, JÉSUS vint vers eux
en marchant sur la mer.
En LE voyant marcher sur la mer,
les Disciples furent bouleversés.
Ils dirent :
« C’est un fantôme. »
Pris de peur, ils se mirent à crier.
Mais aussitôt JÉSUS leur parla :
« Confiance ! c’est Moi ; n’ayez plus peur ! »
Pierre prit alors la parole :
« SEIGNEUR, si c’est bien TOI,
ordonne-moi de venir vers TOI sur les eaux. »
JÉSUS lui dit :
« Viens ! »
Pierre descendit de la barque
et marcha sur les eaux pour aller vers JÉSUS.
Mais, voyant la force du vent, il eut peur
et, comme il commençait à enfoncer, il cria :
« SEIGNEUR, sauve-moi ! »
Aussitôt, JÉSUS étendit la MAIN, le saisit
et lui dit :
« Homme de peu de foi,
pourquoi as-tu douté ? »
Et quand ils furent montés dans la barque,
le vent tomba.
Alors ceux qui étaient dans la barque
se prosternèrent devant LUI, et ils LUI dirent :
« Vraiment, TU es le FILS de DIEU ! »

Après la traversée, ils abordèrent à Génésareth.
Les gens de cet endroit reconnurent JÉSUS ;
ils firent avertir toute la région,
et on LUI amena tous les malades.
Ils LE suppliaient de leur laisser seulement
toucher la frange de Son Manteau,
et tous ceux qui le faisaient furent sauvés.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=04/08/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lecture du jour- 4 août   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 4 août
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "
» Lectures de la messe de ce jour "Lecture du livre des Actes des Apôtres"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: