Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 17 août

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6889
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 17 août   Dim 16 Aoû - 19:12

Lundi de la 20e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 19,16-22.

En ce temps-là, voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? »
Jésus lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. »
Il lui dit : « Lesquels ? » Jésus reprit : « Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage.
Honore ton père et ta mère. Et aussi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? »
Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. »
À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.

Commentaire du jour

Saint Grégoire le Grand (v. 540-604), pape et docteur de l'Église
Homélies sur l’Évangile, n°5 ; PL 76, 1093

« Tu auras un trésor dans les cieux »

Que personne, lorsqu'il voit certains quitter de grands biens, ne se dise : « Je voudrais bien imiter ceux qui se détachent ainsi du monde, mais qu'est-ce que je peux abandonner ? Je ne possède rien. » Vous abandonnez beaucoup, mes frères, lorsque vous renoncez aux désirs de ce monde. En effet, nos biens extérieurs, si petits soient-ils, suffisent aux yeux du Seigneur. C'est le cœur qu'il regarde, et non la fortune ; il ne regarde pas combien nous lui sacrifions, mais combien d'amour nous incite à faire notre sacrifice… Le Royaume de Dieu n'a pas de prix, et cependant il te coûte exactement ce que tu as... Il a coûté à Pierre et à André l'abandon de leur barque et de leurs filets ; il a coûté à la veuve deux piécettes d'argent (Lc 21,2) ; il a coûté à quelqu'un d'autre un verre d'eau fraîche (Mt 10,42). Le Royaume de Dieu, avons-nous dit, te coûte ce que tu as. Voyez donc, mes frères, quoi de plus facile à acquérir et quoi de plus précieux à posséder ?

Mais peut-être que tu n'as même pas un verre d'eau fraîche à offrir au pauvre qui en a besoin ? Même dans ce cas la Parole de Dieu nous apaise… : « Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté » (Lc 2,14). En effet, aux yeux de Dieu, la main n'est jamais vide de présents si le fond du cœur est rempli de bonne volonté… Même si je n'ai rien d'extérieur à t'offrir, mon Dieu, je trouve cependant en moi-même ce que je déposerai sur l'autel à ta louange… : tu te plais aux offrandes du cœur (Ps 55,13).

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
mario-franc_lazur

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 31/12/2012

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 17 août   Lun 17 Aoû - 2:54

Julie a écrit:
Lundi de la 20e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 19,16-22.

En ce temps-là, voici que quelqu’un s’approcha de Jésus et lui dit : « Maître, que dois-je faire de bon pour avoir la vie éternelle ? »
Jésus lui dit : « Pourquoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Celui qui est bon, c’est Dieu, et lui seul ! Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements. »
Il lui dit : « Lesquels ? » Jésus reprit : « Tu ne commettras pas de meurtre. Tu ne commettras pas d’adultère. Tu ne commettras pas de vol. Tu ne porteras pas de faux témoignage.
Honore ton père et ta mère. Et aussi : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
Le jeune homme lui dit : « Tout cela, je l’ai observé : que me manque-t-il encore ? »
Jésus lui répondit : « Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les cieux. Puis viens, suis-moi. »
À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste, car il avait de grands biens.



Cet Évangile peut donc bien être compris comme une mise en garde au chrétien du dimanche, qui se croit « sauvé » parce qu’il va à la messe du dimanche et suit les commandements. Mais le Seigneur veut aimer et être aimé. Donc, en effet, le Seigneur veut que l’on suive les commandements de son Père et que l'on reçoive les sacrements, mais c’est par amour qu’il faut le faire, sinon ils perdent entièrement leur sens.
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas

avatar

Messages : 1254
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 17 août   Lun 17 Aoû - 5:20

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study




Lundi 17 Août 2015

De la férie

20ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Livre des Juges 2 : 11 à 19


« Le SEIGNEUR suscita des juges. Mais ils n’obéissaient pas non plus à leurs juges »

En ces jours-là,
les fils d’Israël firent ce qui est mal aux YEUX du SEIGNEUR,
et ils servirent les Baals.
Ils abandonnèrent le SEIGNEUR, le DIEU de leurs pères,
qui les avait fait sortir du pays d’Égypte,
et ils suivirent d’autres dieux
parmi ceux des peuples d’alentour.
Ils se prosternèrent devant eux,
et ils irritèrent le SEIGNEUR.
Ils abandonnèrent le SEIGNEUR
pour servir Baal et Astarté.
Alors la Colère du SEIGNEUR s’enflamma contre Israël.
IL les livra aux mains des pillards,
les abandonna aux ennemis qui les entouraient,
et ils furent incapables de leur résister.
Dans toutes leurs expéditions,
la MAIN du SEIGNEUR était contre eux, pour leur malheur,
comme IL le leur avait dit,
comme IL en avait fait SERMENT.
Ils furent dans une très grande détresse.

Alors le SEIGNEUR suscita des juges
pour les sauver de la main des pillards.
Mais ils n’obéissaient pas non plus à leurs juges.
Ils se prostituèrent en suivant d’autres dieux,
ils se prosternèrent devant eux.
Ils ne tardèrent pas à se détourner
du chemin où leurs pères avaient marché
en obéissant aux COMMANDEMENTS du SEIGNEUR ;
ils n’agirent pas comme eux.
Lorsque le SEIGNEUR suscitait pour eux un juge,
le SEIGNEUR était avec le juge,
et IL les sauvait de la main de leurs ennemis
aussi longtemps que le juge était en vie ;
car le SEIGNEUR se laissait émouvoir
quand ils gémissaient
sous la violence de leurs oppresseurs.
Mais quand le juge était mort, ils recommençaient
et poussaient la corruption plus loin que leurs pères :
ils suivaient d’autres dieux,
les servaient et se prosternaient devant eux ;
ils ne renonçaient en rien à leurs pratiques
ni à leur conduite obstinée.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Infidélité d’Israël, FIDÉLITÉ de DIEU


[ Psaume 105 (106) ; entièrement ]



Psaume 105 (106) : 6 et 35, 36 et 37, 39 et 40, 43ab et 44

R/ Souviens-TOI de nous, SEIGNEUR,
dans TA BIENVEILLANCE pour Ton Peuple.


Avec nos pères, nous avons péché,
nous avons failli et renié.
Ils vont se mêler aux païens,
ils apprennent leur manière d’agir.
R/

Alors ils servent leurs idoles,
et pour eux c’était un piège :
ils offrent leurs fils et leurs filles
en sacrifice aux démons.
R/

De telles pratiques les souillent ;
ils se prostituent par de telles actions.
Et le SEIGNEUR prend Feu contre Son Peuple :
Ses Héritiers LUI font horreur.
R/

Tant de fois délivrés par DIEU,
ils s’obstinent dans leur idée,
Et LUI regarde leur détresse
quand IL entend leurs cris.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 19 : 16 à 22

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux les pauvres de cœur,
car le ROYAUME des CIEUX est à eux !
Alléluia.
(Mt 5, 3)




« Si tu veux être parfait, va, vends ce que tu possèdes, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans les CIEUX »

En ce temps-là,
voici que quelqu’un s’approcha de JÉSUS et lui dit :
« MAÎTRE, que dois-je faire de bon
pour avoir la VIE ÉTERNELLE ? »
JÉSUS lui dit :
« Pourquoi M’interroges-tu sur ce qui est bon ?
CELUI QUI EST BON, C’EST DIEU, ET LUI SEUL !
Si tu veux entrer dans la VIE,
observe les COMMANDEMENTS. »
Il LUI dit :
« Lesquels ? »
JÉSUS reprit :
« Tu ne commettras pas de meurtre.
Tu ne commettras pas d’adultère.
Tu ne commettras pas de vol.
Tu ne porteras pas de faux témoignage.
Honore ton père et ta mère.

Et aussi :
Tu aimeras ton prochain comme toi-même. »
Le jeune homme LUI dit :
« Tout cela, je l’ai observé :
que me manque-t-il encore ?
JÉSUS lui répondit :
« Si tu veux être parfait,
va, vends ce que tu possèdes,
donne-le aux pauvres,
et tu auras un trésor dans les CIEUX.
Puis viens, suis-Moi. »

À ces mots, le jeune homme s’en alla tout triste,
car il avait de grands biens.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=229

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=17/08/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lecture du jour- 17 août   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 17 août
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "
» Lectures de la messe de ce jour "Lecture du livre des Actes des Apôtres"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: