Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 14 septembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6974
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 14 septembre   Dim 13 Sep - 19:47

Fête de la croix glorieuse

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 3,13-17.

En ce temps-là, Jésus disait à Nicodème :
De même que le serpent de bronze fut élevé par Moïse dans le désert, ainsi faut-il que le Fils de l’homme soit élevé,
afin qu’en lui tout homme qui croit ait la vie éternelle.
Car Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.
Car Dieu a envoyé son Fils dans le monde, non pas pour juger le monde, mais pour que, par lui, le monde soit sauvé.

Commentaire du jour

Saint Jean Chrysostome (v. 345-407), prêtre à Antioche puis évêque de Constantinople, docteur de l'Église
Homélie 1 sur la Croix et le Larron, 1 ; PG 49, 399-401 (trad. Orval)

« Ainsi faut-il que le Fils de l'homme soit élevé, (...) afin que quiconque croit en lui ne se perde pas »

Aujourd'hui notre Seigneur Jésus Christ est en croix et nous sommes en fête, afin que vous sachiez que la croix est une fête et une célébration spirituelle. Jadis la croix désignait un châtiment, maintenant elle est devenue objet d'honneur. Autrefois symbole de condamnation, la voici maintenant principe de salut. Car elle est pour nous la cause de biens innombrables : elle nous a délivrés de l'erreur, éclairés dans les ténèbres et réconciliés avec Dieu ; nous étions devenus pour lui des ennemis et des étrangers lointains, et elle nous a rendu son amitié et rapprochés de lui. Elle est pour nous la destruction de l'inimitié, le gage de la paix, le trésor de mille biens.

Grâce à elle, nous n'errons plus dans les déserts, car nous connaissons le vrai chemin. Nous ne demeurons plus hors du palais royal, car nous avons trouvé la porte. Nous ne craignons pas les armes enflammées du diable, car nous avons découvert la fontaine. Grâce à elle, nous ne sommes plus dans le veuvage, puisque nous avons retrouvé l'Époux. Nous n'avons pas peur du loup, car nous avons le bon pasteur. Grâce à la croix, nous ne redoutons pas l'usurpateur, puisque nous siégeons aux côtés du Roi.

Voilà pourquoi nous sommes en fête en célébrant la mémoire de la croix. Saint Paul lui-même nous invite à la fête en l'honneur de la croix : « Célébrons cette fête, dit-il, non pas avec du vieux levain, ni un levain de malice et de perversité, mais avec du pain non fermenté : la pureté et la vérité » (1Co 5,8 ). Il en a donné la raison en disant : « Parce que le Christ, notre Pâque, a été immolé pour nous » (1Co 5,7).

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1310
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 14 septembre   Lun 14 Sep - 1:11

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study



Lundi 14 Septembre 2015


La CROIX GLORIEUSE
Fête du SEIGNEUR


24ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B







(Première lecture)
Livre des Nombres 21 : 4b à 9


« Celui qui regardait vers le serpent de bronze restait en vie ! »

En ces jours-là,
en chemin à travers le désert, le peuple perdit courage.
Il récrimina contre DIEU et contre Moïse :
« Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte ?
Était-ce pour nous faire mourir dans le désert,
où il n’y a ni pain ni eau ?
Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable ! »
Alors le SEIGNEUR envoya contre le peuple
des serpents à la morsure brûlante,
et beaucoup en moururent dans le peuple d’Israël.
Le peuple vint vers Moïse et dit :
« Nous avons péché,
en récriminant contre le SEIGNEUR et contre toi.
Intercède auprès du SEIGNEUR
pour qu’IL éloigne de nous les serpents. »
Moïse intercéda pour le peuple,
et le SEIGNEUR dit à Moïse :
« Fais-toi un serpent brûlant,
et dresse-le au sommet d’un mât :
tous ceux qui auront été mordus,
qu’ils le regardent, alors ils vivront ! »
Moïse fit un serpent de bronze
et le dressa au sommet du mât.
Quand un homme était mordu par un serpent,
et qu’il regardait vers le serpent de bronze,
il restait en vie !


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le passé d’Israël, une leçon à ne pas oublier


Poème chanté appartenant au recueil d’Assaf.

[ Psaume 77 (78) ; entièrement ]




Psaume 77 (78) : 3 et 4a.c, 34 et 35, 36 et 37, 38ab et 39

R/ N’oubliez pas les EXPLOITS du SEIGNEUR !

Nous avons entendu et nous savons
ce que nos pères nous ont raconté ;
nous le redirons à l’âge qui vient,
les titres de GLOIRE du SEIGNEUR.
R/

Quand DIEU les frappait, ils LE cherchaient,
ils revenaient et se tournaient vers LUI :
ils se souvenaient que DIEU est leur ROCHER,
et le DIEU TRÈS-HAUT, leur RÉDEMPTEUR.
R/

Mais de leur bouche ils LE trompaient,
de leur langue ils LUI mentaient.
Leur cœur n’était pas constant envers LUI ;
ils n’étaient pas fidèles à SON ALLIANCE.
R/

Et LUI, MISÉRICORDIEUX,
au lieu de détruire, IL pardonnait.
IL se rappelait : ils ne sont que chair,
un souffle qui s’en va sans retour.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 3 : 13 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Nous T’adorons, Ô CHRIST, et nous TE bénissons :
par TA CROIX, TU as racheté le monde.
Alléluia.




« Il faut que le FILS de l’Homme soit élevé »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Nicodème :
« Nul n’est monté au CIEL
sinon CELUI qui est descendu du CIEL,
le FILS de l’Homme.
De même que le serpent de bronze
fut élevé par Moïse dans le désert,
ainsi faut-il que le FILS de l’Homme soit élevé,
afin qu’en LUI tout homme qui croit ait la VIE ÉTERNELLE.
Car DIEU a tellement aimé le monde
qu’IL a donné SON FILS UNIQUE,
afin que quiconque croit en LUI ne se perde pas,
mais obtienne la VIE ÉTERNELLE.
Car DIEU a envoyé SON FILS dans le monde,
non pas pour juger le monde,
mais pour que, par LUI, le monde soit sauvé.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=257

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/







Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=14/09/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/










Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 14 septembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "
» Vendredi 2 Septembre 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: