Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 3 novembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6974
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 3 novembre   Lun 2 Nov - 19:28

Mardi de la 31e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 14,15-24.

En entendant parler Jésus, un des convives lui dit : « Heureux celui qui participera au repas dans le royaume de Dieu ! »
Jésus lui dit : « Un homme donnait un grand dîner, et il avait invité beaucoup de monde.
À l’heure du dîner, il envoya son serviteur dire aux invités : “Venez, tout est prêt.”
Mais ils se mirent tous, unanimement, à s’excuser. Le premier lui dit : “J’ai acheté un champ, et je suis obligé d’aller le voir ; je t’en prie, excuse-moi.”
Un autre dit : “J’ai acheté cinq paires de bœufs, et je pars les essayer ; je t’en prie, excuse-moi.”
Un troisième dit : “Je viens de me marier, et c’est pourquoi je ne peux pas venir.”
De retour, le serviteur rapporta ces paroles à son maître. Alors, pris de colère, le maître de maison dit à son serviteur : “Dépêche-toi d’aller sur les places et dans les rues de la ville ; les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux, amène-les ici.”
Le serviteur revint lui dire : “Maître, ce que tu as ordonné est exécuté, et il reste encore de la place.”
Le maître dit alors au serviteur : “Va sur les routes et dans les sentiers, et fais entrer les gens de force, afin que ma maison soit remplie.
Car, je vous le dis, aucun de ces hommes qui avaient été invités ne goûtera de mon dîner.” »

Commentaire du jour

La Divine Liturgie de Saint Basile (4e siècle)
Prière eucharistique, 1ère partie (trad. coll. Icthus, vol. 9, p. 72)

« Va sur les routes et dans les sentiers...pour faire entrer les gens, afin que ma maison soit remplie »

   Saint, Saint, Saint es-tu vraiment, Seigneur notre Dieu, il n'est pas de limite à la grandeur de ta sainteté : tu as disposé avec droiture et justice toutes choses. Tu as façonné l'homme avec le limon de la terre, tu l'as honoré de l'image même de Dieu, tu l'as placé dans un Paradis de délices en lui promettant, s'il observait les commandements, l'immortalité et la jouissance des biens éternels. Mais il a transgressé ton commandement, Dieu véritable, et, séduit par la ruse du serpent, victime de son propre péché, il s'est soumis à la mort. Par ton juste jugement, il fut chassé du Paradis dans notre monde, renvoyé à la terre d'où il avait été tiré.

   Mais tu disposais pour eux, dans ton Christ, le salut par la nouvelle naissance, car tu n'as pas rejeté pour toujours la créature que tu avais créée dans ta bonté ; tu as veillé sur elle de multiples façons dans la grandeur de ta miséricorde. Tu as envoyé des prophètes, tu as fait des miracles par les saints qui, dans chaque génération, te furent agréables ; tu as donné la Loi pour nous secourir ; tu as établi les anges pour nous garder.

   Et quand vint la plénitude des temps, tu nous a parlé dans ton Fils unique, par qui tu as créé l'univers ; il est le rayonnement de ta gloire et l'image de ta nature ; il porte tout par sa puissante parole ; il n'a pas gardé jalousement son égalité avec Dieu, mais Dieu de toute éternité, il a paru sur la terre, il a vécu avec les hommes, a pris chair de la Vierge Marie, accepté la condition d'esclave, assumé notre corps de misère, pour nous rendre conformes à son corps de gloire (He 1,2-3 ;Ph 2,6-7 ;3,21).

   Comme par l'homme le péché était entré dans le monde, et par le péché la mort, il a plu à ton Fils unique, lui qui était éternellement dans ton sein, ô Père, mais est né d'une femme, de condamner le péché dans sa chair, afin que ceux qui mouraient en Adam, aient la vie dans le Christ (Rm 5,12 ;8,3). En habitant dans ce monde, il nous a donné des préceptes de salut, nous a détournés de l'erreur des idoles, amenés à te connaître, toi, Dieu véritable. Par là il nous a conquis pour lui comme un peuple choisi, un sacerdoce royal, une nation sainte (1P 2,9).

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1310
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 3 novembre   Mar 3 Nov - 1:09

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study




Mardi 3 Novembre 2015

Saint Martin de Porrès, Religieux
Mort en 1639. Entré chez les dominicains de Lima (Pérou) comme tertiaire, ce métis se dévoua avec constance au service des pauvres, des malades et des orphelins de la ville.


31ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 12 : 5 à 16b


« Nous sommes membres les uns des autres »

Frères,
nous qui sommes plusieurs,
nous sommes un SEUL CORPS dans le CHRIST,
et membres les uns des autres, chacun pour sa part.
Et selon la GRÂCE que DIEU nous a accordée,
nous avons reçu des DONS qui sont DIFFÉRENTS.
Si c’est le DON DE PROPHÉTIE, que ce soit à proportion du message confié ;
si c’est le DON DE SERVIR, que l’on serve ;
si l’on est fait pour ENSEIGNER, que l’on enseigne ;
pour RÉCONFORTER, que l’on réconforte.
Celui qui DONNE, qu’il soit généreux ;
celui qui DIRIGE, qu’il soit empressé ;
celui qui PRATIQUE LA MISÉRICORDE, qu’il ait le sourire.
Que votre amour soit sans hypocrisie.
Fuyez le mal avec horreur,
attachez-vous au bien.
Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle,
rivalisez de respect les uns pour les autres.
Ne ralentissez pas votre élan,
restez dans la ferveur de l’ESPRIT,
servez le SEIGNEUR,
ayez la joie de l’espérance,
tenez bon dans l’épreuve,
soyez assidus à la prière.
Partagez avec les fidèles qui sont dans le besoin,
pratiquez l’hospitalité avec empressement.
Bénissez ceux qui vous persécutent ;
souhaitez-leur du bien, et non pas du mal.
Soyez joyeux avec ceux qui sont dans la joie,
pleurez avec ceux qui pleurent.
Soyez bien d’accord les uns avec les autres ;
n’ayez pas le goût des grandeurs,
mais laissez-vous attirer par ce qui est humble.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








SEIGNEUR, j’ai le coeur sans prétention


Chant des pèlerinages, appartenant au recueil de David.



Psaume 130 (131) : 1, 2, 3

R/ Garde mon âme dans la paix
près de TOI, SEIGNEUR.


SEIGNEUR, je n’ai pas le cœur fier
ni le regard ambitieux ;
je ne poursuis ni grands desseins,
ni merveilles qui me dépassent.
R/

Non, mais je tiens mon âme
égale et silencieuse ;
mon âme est en moi comme un enfant,
comme un petit enfant contre sa mère.
R/

Attends le SEIGNEUR, Israël,
maintenant et à jamais.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 14 : 15 à 24

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Venez à Moi, vous tous qui peinez
sous le poids du fardeau, dit le SEIGNEUR,
et Moi, Je vous procurerai le repos.
Alléluia.
(Mt 11, 28)




« Va sur les routes et dans les sentiers, et fais entrer les gens de force, afin que ma maison soit remplie »

En ce temps-là,
au cours du repas chez un chef des pharisiens,
en entendant parler JÉSUS, un des convives LUI dit :
« Heureux celui qui participera au repas
dans le ROYAUME DE DIEU ! »
JÉSUS lui dit :
« Un homme donnait un grand dîner,
et il avait invité beaucoup de monde.
À l’heure du dîner, il envoya son serviteur
dire aux invités :
“Venez, tout est prêt.”
Mais ils se mirent tous, unanimement, à s’excuser.
Le premier lui dit :
“J’ai acheté un champ,
et je suis obligé d’aller le voir ;
je t’en prie, excuse-moi.”
Un autre dit :
“J’ai acheté cinq paires de bœufs,
et je pars les essayer ;
je t’en prie, excuse-moi.”
Un troisième dit :
“Je viens de me marier,
et c’est pourquoi je ne peux pas venir.”
De retour,
le serviteur rapporta ces paroles à son maître.
Alors, pris de colère,
le maître de maison dit à son serviteur :
“Dépêche-toi d’aller sur les places
et dans les rues de la ville ;
les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux,
amène-les ici.”
Le serviteur revint lui dire :
“Maître, ce que tu as ordonné est exécuté,
et il reste encore de la place.”
Le maître dit alors au serviteur :
“Va sur les routes et dans les sentiers,
et fais entrer les gens de force,
afin que ma maison soit remplie.
Car, je vous le dis,
aucun de ces hommes qui avaient été invités
ne goûtera de mon dîner.” »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris



Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=307

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/






Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=03/11/2015




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/












Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 3 novembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Mercredi 23 Novembre 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Lecture du jour- 6 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: