Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 13 janvier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6897
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 13 janvier   Mar 12 Jan - 18:45

Le mercredi de la 1re semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 1,29-39.


En ce temps-là, aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm, Jésus et ses disciples allèrent, avec Jacques et Jean, dans la maison de Simon et d’André.
Or, la belle-mère de Simon était au lit, elle avait de la fièvre. Aussitôt, on parla à Jésus de la malade.
Jésus s’approcha, la saisit par la main et la fit lever. La fièvre la quitta, et elle les servait.
Le soir venu, après le coucher du soleil, on lui amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal ou possédés par des démons.
La ville entière se pressait à la porte.
Il guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies, et il expulsa beaucoup de démons ; il empêchait les démons de parler, parce qu’ils savaient, eux, qui il était.
Le lendemain, Jésus se leva, bien avant l’aube. Il sortit et se rendit dans un endroit désert, et là il priait.
Simon et ceux qui étaient avec lui partirent à sa recherche.
Ils le trouvent et lui disent : « Tout le monde te cherche. »
Jésus leur dit : « Allons ailleurs, dans les villages voisins, afin que là aussi je proclame l’Évangile ; car c’est pour cela que je suis sorti. »
Et il parcourut toute la Galilée, proclamant l’Évangile dans leurs synagogues, et expulsant les démons.

Commentaire du jour

Isaac le Syrien (7e siècle), moine près de Mossoul
Discours ascétiques (trad. Deseille, La Fournaise de Babylone, Eds. Présence 1974, p. 88)

« Bien avant l'aube, Jésus se leva. Il sortit et alla dans un endroit désert »

Rien ne rend l'âme pure et joyeuse, ni ne l'illumine et en éloigne les pensées mauvaises, autant que les veilles. Pour cette raison, tous nos pères ont persévéré dans ce labeur des veilles et ont adopté pour règle de rester éveillés la nuit durant tout le cours de leur vie ascétique. Ils l'ont fait spécialement parce qu'ils avaient entendu notre Sauveur nous y inviter instamment en divers endroits par sa vivante Parole : « Veillez et priez en tout temps » (Lc 21,36) ; « Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation » (Mt 26,41) ; et encore : « Priez sans cesse » (1Th 5,17).

     Et il ne s'est pas contenté de nous avertir seulement par ses paroles. Il nous a donné aussi l'exemple en sa personne en honorant la pratique de la prière au-dessus de toute autre chose. C'est pourquoi il s'isolait constamment pour la prière, et cela non d'une façon arbitraire, mais en choisissant pour temps la nuit et pour lieu le désert, afin que nous aussi, évitant les foules et le tumulte, nous devenions capables de prier dans la solitude.

     C'est pourquoi nos pères ont reçu ce haut enseignement concernant la prière comme s'il venait du Christ lui-même. Et ils ont choisi de veiller dans la prière selon l'ordre de l'apôtre Paul, avant tout afin de pouvoir demeurer sans aucune interruption dans la proximité de Dieu par la prière continuelle... Aucune chose venant du dehors ne les atteint et n'altère la pureté de leur intellect, ce qui troublerait ces veilles qui les remplissent de joie et qui sont la lumière de l'âme.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1260
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 13 janvier   Mer 13 Jan - 1:13

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study




Mercredi 13 Janvier 2016

Saint Hilaire de Poitiers, Évêque et Docteur de l’Église
Mort vers 367. Évêque de Poitiers, il fut l’un des principaux opposants à l’hérésie arienne qui niait la DIVINITÉ du CHRIST. Docteur de l’Église depuis 1851.


1ière semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C





(Première lecture)
Premier Livre de Samuel 3 : 1 à 10, 19 et 20


« PARLE, SEIGNEUR, ton serviteur écoute »

En ces jours-là,
le jeune Samuel assurait le SERVICE DU SEIGNEUR
en présence du prêtre Éli.
La PAROLE DU SEIGNEUR était rare en ces jours-là,
et la vision, peu répandue.
Un jour, Éli était couché à sa place habituelle
– sa vue avait baissé et il ne pouvait plus bien voir.
La Lampe de DIEU n’était pas encore éteinte.
Samuel était couché dans le temple du SEIGNEUR,
où se trouvait l’Arche de DIEU.
Le SEIGNEUR appela Samuel, qui répondit :
« Me voici ! »
Il courut vers le prêtre Éli, et il dit :
« Tu m’as appelé, me voici. »
Éli répondit :
« Je n’ai pas appelé. Retourne te coucher. »
L’enfant alla se coucher.

De nouveau, le SEIGNEUR appela Samuel.
Et Samuel se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit :
« Tu m’as appelé, me voici. »
Éli répondit :
« Je n’ai pas appelé, mon fils. Retourne te coucher. »
Samuel ne connaissait pas encore le SEIGNEUR,
et la PAROLE DU SEIGNEUR ne lui avait pas encore été révélée.

De nouveau, le SEIGNEUR appela Samuel.
Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit :
« Tu m’as appelé, me voici. »
Alors Éli comprit que c’était le SEIGNEUR qui appelait l’enfant,
et il lui dit :
« Va te recoucher,
et s’il t’appelle, tu diras :
“PARLE, SEIGNEUR, ton serviteur écoute.” »
Samuel alla se recoucher à sa place habituelle.
Le SEIGNEUR vint, IL se tenait là
et IL appela comme les autres fois :
« Samuel ! Samuel ! »
Et Samuel répondit :
« PARLE, ton serviteur écoute. »

Samuel grandit.
Le SEIGNEUR était avec lui,
et il ne laissa aucune de SES PAROLES sans effet.
Tout Israël, depuis Dane jusqu’à Bershéba,
reconnut que Samuel était vraiment un Prophète du SEIGNEUR.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Que tous sachent ce que TU as fait pour moi !


Du répertoire de chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

Psaume 39 (40), entièrement




Psaume 39 (40) : 2abc et 5ab, 7 et 8a, 8b et 9, 10


R/ Me voici, SEIGNEUR,
je viens faire TA VOLONTÉ.


D’un grand espoir, j’espérais le SEIGNEUR :
IL s’est penché vers moi
Heureux est l’homme
qui met Sa Foi dans le SEIGNEUR.
R/

TU ne voulais ni offrande ni sacrifice,
TU as ouvert mes oreilles ;
TU ne demandais ni holocauste ni victime,
alors j’ai dit : « Voici, je viens.
R/

« Dans le Livre, est écrit pour moi
ce que TU veux que je fasse.
Mon DIEU, voilà ce que j’aime :
TA LOI me tient aux entrailles. »
R/

J’annonce la justice
dans la grande assemblée ;
vois, Je ne retiens pas mes lèvres,
SEIGNEUR, TU le sais.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 1 : 29 à 39

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Mes brebis écoutent MA VOIX, dit le SEIGNEUR ;
Moi, Je les connais, et elles Me suivent. Alléluia.
(Jn 10, 27)



« IL guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies »

En ce temps-là,
aussitôt sortis de la synagogue de Capharnaüm,
JÉSUS et Ses Disciples allèrent, avec Jacques et Jean,
dans la maison de Simon et d’André.
Or, la belle-mère de Simon était au lit,
elle avait de la fièvre.
Aussitôt, on parla à JÉSUS de la malade.
JÉSUS s’approcha,
la saisit par la main
et la fit lever.
La fièvre la quitta,
et elle les servait.

Le soir venu, après le coucher du Soleil,
on LUI amenait tous ceux qui étaient atteints d’un mal
ou possédés par des démons.
La ville entière se pressait à la porte.
IL guérit beaucoup de gens atteints de toutes sortes de maladies,
et IL expulsa beaucoup de démons ;
IL empêchait les démons de parler,
parce qu’ils savaient, eux, qui IL était.

Le lendemain, JÉSUS se leva, bien avant l’aube.
IL sortit et se rendit dans un endroit désert,
et là IL priait.
Simon et ceux qui étaient avec LUI partirent à SA RECHERCHE.
Ils LE trouvent et LUI disent :
« Tout le monde TE cherche. »
JÉSUS leur dit :
« Allons ailleurs, dans les villages voisins,
afin que là aussi Je proclame l’Évangile ;
car c’est pour cela que JE SUIS SORTI. »

Et IL parcourut toute la Galilée,
proclamant l’Évangile dans leurs synagogues,
et expulsant les démons.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=13

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=13/01/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 13 janvier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Jeudi 6 Janvier 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Mercredi 12 Janvier 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: