Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 16 janvier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 16 janvier   Ven 15 Jan - 19:07

Le samedi de la 1re semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 2,13-17.


En ce temps-là, Jésus sortit de nouveau le long de la mer ; toute la foule venait à lui, et il les enseignait.
En passant, il aperçut Lévi, fils d’Alphée, assis au bureau des impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L’homme se leva et le suivit.
Comme Jésus était à table dans la maison de Lévi, beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec Jésus et ses disciples, car ils étaient nombreux à le suivre.
Les scribes du groupe des pharisiens, voyant qu’il mangeait avec les pécheurs et les publicains, disaient à ses disciples : « Comment ! Il mange avec les publicains et les pécheurs ! »
Jésus, qui avait entendu, leur déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »

Commentaire du jour

Saint Augustin (354-430), évêque d'Hippone (Afrique du Nord) et docteur de l'Église
Les Discours sur les psaumes, Ps 58, 1,7 ; CCL 39, 733-734 (trad. cf Delhougne, Les Pères commentent, p.106)

« Ce sont les malades qui ont besoin de médecin »

Il y a des hommes forts...qui mettent leur confiance dans leur propre justice. Ils prétendent, en effet, être justes par eux-mêmes, et se considérant comme des gens bien portants, ils ont refusé le remède et ont mis à mort le médecin lui-même. Aussi bien, ce ne sont pas ces hommes forts que le Seigneur est venu appeler, mais les faibles...

     Ah, vous les forts qui n'avez pas besoin de médecin ! Votre force ne vient pas de la santé mais de la folie... Le Maître de l'humilité, qui a partagé notre faiblesse et nous a rendus participants de sa divinité, est descendu du ciel pour nous montrer le chemin et être lui-même notre chemin. Surtout il a bien voulu nous laisser l'exemple de son humilité...afin de nous apprendre à confesser nos péchés, à devenir humbles pour devenir forts et à faire nôtre cette parole de l'apôtre Paul : « Lorsque je suis faible, c'est alors que je suis fort » (2Co 12,10)...

     Quant à ceux qui se sont flattés d'être forts, qui ont, en d'autres termes, prétendu être justes par leur propre vertu, ils ont « buté contre la pierre d'achoppement » (Rm 9,32)... Ce sont ces hommes forts qui se sont jetés sur le Christ en se vantant de leur justice... Ils s'étaient mis au-dessus de la foule des faibles qui accouraient vers le médecin. Pourquoi ? Simplement parce qu'ils se croyaient forts... Ils ont tué le médecin de tous les hommes. Mais lui, dans sa mort, a préparé pour tous les malades un remède avec son sang.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1286
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 16 janvier   Sam 16 Jan - 1:14

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study




Samedi 16 Janvier 2016

Bienheureuse VIERGE MARIE
Les Samedis du Temps Ordinaire où il n’y a pas de mémoire obligatoire, on peut faire mémoire de la VIERGE MARIE, selon une tradition qui honore la foi et l’espérance sans défaut de MARIE le Samedi Saint.


De la férie

1ière semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C





(Première lecture)
Premier Livre de Samuel 9 : 1 à 4, 10c, 17 à 19 ; 10 : 1


« Voilà l’homme dont le SEIGNEUR avait parlé ; c’est lui, Saül, qui exercera le pouvoir sur son peuple »

Il y avait dans la tribu de Benjamin
un homme appelé Kish.
C’était un homme de valeur.
Il avait un fils appelé Saül, qui était jeune et beau.
Aucun fils d’Israël n’était plus beau que lui,
et il dépassait tout le monde de plus d’une tête.
Les ânesses appartenant à Kish, père de Saül,
s’étaient égarées.
Kish dit à son fils Saül :
« Prends donc avec toi l’un des serviteurs,
et pars à la recherche des ânesses. »
Ils traversèrent la montagne d’Éphraïm,
ils traversèrent le pays de Shalisha sans les trouver ;
ils traversèrent le pays de Shaalim : elles n’y étaient pas ;
ils traversèrent le pays de Benjamin sans les trouver.
Alors ils allèrent à la ville où se trouvait l’homme de DIEU.

Quand Samuel aperçut Saül, le SEIGNEUR l’avertit :
« Voilà l’homme dont Je t’ai parlé ;
c’est lui qui exercera le pouvoir sur Mon Peuple. »
Saül aborda Samuel à l’entrée de la ville et lui dit :
« Indique-moi, je t’en prie, où est la maison du voyant. »
Samuel répondit à Saül :
« C’est moi le voyant.
Monte devant moi au lieu sacré.
Vous mangerez aujourd’hui avec moi.
Demain matin, je te laisserai partir
et je te renseignerai sur tout ce qui te préoccupe. »
Le lendemain, Samuel prit la fiole d’huile
et la répandit sur la tête de Saül ;
puis il l’embrassa et lui dit :
« N’est-ce pas le SEIGNEUR
qui te donne l’onction comme chef sur Son Héritage ? »

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Le roi peut compter sur le SEIGNEUR


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

Psaume 20 (21), entièrement




Psaume 20 (21) : 2 et 3, 4 et 5, 6 et 7


R/ SEIGNEUR, le roi se réjouit de TA FORCE.

SEIGNEUR, le roi se réjouit de TA FORCE ;
quelle allégresse lui donne TA VICTOIRE !
TU as répondu au désir de son cœur,
TU n’as pas rejeté le souhait de ses lèvres.
R/

TU lui destines bénédictions et bienfaits,
TU mets sur sa tête une couronne d’or.
La vie qu’il T’a demandée, TU la lui donnes,
de longs jours, des années sans fin.
R/

Par TA VICTOIRE, grandit son éclat :
TU le revêts de splendeur et de gloire.
TU mets en lui TA BÉNÉDICTION pour toujours :
TA PRÉSENCE l’emplit de joie !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 2 : 13 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Le SEIGNEUR M’a envoyé
porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,
annoncer aux captifs leur libération. Alléluia.
(Lc 4, 18)



« Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs »

En ce temps-là,
JÉSUS sortit de nouveau le long de la mer ;
toute la foule venait à LUI,
et IL les enseignait.
En passant, IL aperçut Lévi, fils d’Alphée,
assis au bureau des impôts.
IL lui dit :
« Suis-moi. »
L’homme se leva et LE suivit.
Comme JÉSUS était à table dans la maison de Lévi,
beaucoup de publicains (c’est-à-dire des collecteurs d’impôts)
et beaucoup de pécheurs
vinrent prendre place avec JÉSUS et Ses Disciples,
car ils étaient nombreux à LE suivre.
Les scribes du groupe des pharisiens,
voyant qu’IL mangeait avec les pécheurs et les publicains,
disaient à Ses Disciples :
« Comment ! IL mange avec les publicains et les pécheurs ! »
JÉSUS, qui avait entendu, leur déclara :
« Ce ne sont pas les gens bien portants
qui ont besoin du médecin,
mais les malades.
Je ne suis pas venu appeler des justes,
mais des pécheurs. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=16

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=16/01/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 16 janvier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Jeudi 6 Janvier 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Mercredi 12 Janvier 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: