Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 21 janvier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7171
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 21 janvier   Mer 20 Jan - 19:04

Le jeudi de la 2e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 3,7-12.

En ce temps-là, Jésus se retira avec ses disciples près de la mer, et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, le suivirent.
De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie, et de la région de Tyr et de Sidon vinrent aussi à lui une multitude de gens qui avaient entendu parler de ce qu’il faisait.
Il dit à ses disciples de tenir une barque à sa disposition pour que la foule ne l’écrase pas.
Car il avait fait beaucoup de guérisons, si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal se précipitaient sur lui pour le toucher.
Et lorsque les esprits impurs le voyaient, ils se jetaient à ses pieds et criaient : « Toi, tu es le Fils de Dieu ! »
Mais il leur défendait vivement de le faire connaître.

Commentaire du jour


Saint Irénée de Lyon (v. 130-v. 208), évêque, théologien et martyr
Démonstration de la prédication apostolique, 92 - 95 (trad. Bouchut. Lectionnaire, p. 297 rev. ; cf SC 62, p. 159)

« Beaucoup de gens...avaient appris tout ce qu'il faisait, et ils vinrent à lui »

Chez le prophète Isaïe, le Verbe lui-même, la Parole de Dieu, dit qu'il devait se manifester parmi nous –- le Fils de Dieu, en effet, s'est fait fils d'homme –- et se laisser trouver par nous qui auparavant ne le connaissions pas : «   Je me suis manifesté à ceux qui ne me cherchaient  pas, j'ai été trouvé par ceux qui ne me questionnaient pas, j'ai dit : Me voici, à un peuple qui n'avait pas invoqué mon nom » (Is 65,1)... C'est aussi le sens de ce qu'a dit Jean Baptiste : « Dieu peut, de ces pierres, faire surgir des fils à Abraham » (Mt 3,9). En effet, après avoir été arrachés par la foi au culte des pierres, nos cœurs voient Dieu et deviennent fils d'Abraham qui a été justifié par la foi...

     Le Verbe de Dieu s'est incarné et a planté sa tente parmi nous comme dit Jean, son disciple (Jn 1,14). Grâce à lui, par la vocation nouvelle, le cœur des païens est changé. L'Église porte désormais beaucoup de fruits, en ceux qui sont sauvés ; et ce n'est plus un intercesseur comme Moïse, ni un messager comme Élie, mais le Seigneur lui-même qui nous sauve en donnant à l'Église plus d'enfants qu'à la synagogue des anciens, comme Isaïe l'avait prédit en disant : « Réjouis-toi, stérile qui n'as pas enfanté » (Is 54,1 ; Ga 4,27)... Dieu trouve son bonheur à donner son héritage aux nations insensées, à ceux qui n'appartenaient pas à la cité de Dieu et ne savaient pas qui était Dieu. Maintenant donc que, grâce à cet appel, la vie nous a été donnée et qu'en nous Dieu a mené à sa plénitude la foi d'Abraham, nous ne devons plus retourner en arrière, je veux dire à la première législation, car nous avons reçu le Maître de la Loi, le Fils de Dieu, et, par la foi en lui, nous apprenons à aimer Dieu de tout notre cœur et le prochain comme nous-mêmes.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1380
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 21 janvier   Jeu 21 Jan - 1:11

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study



Jeudi 21 Janvier 2016

Sainte Agnès, Vierge et Martyre
IVe siècle. Jeune chrétienne romaine. Elle s’offrit volontairement au martyre pour sauvegarder sa pureté. Le peuple de Rome l’a toujours entourée de tendresse et de vénération.


2ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année C





(Première lecture)
Premier Livre de Samuel 18 : 6 à 9 ; 19 : 1 à 7


« Mon père Saül cherche à te faire mourir »

En ces jours-là,
au retour de l’armée,
lorsque David revint après avoir tué le Philistin,
les femmes sortirent de toutes les villes d’Israël
à la rencontre du roi Saül
pour chanter et danser au son des tambourins,
des cris de joie et des cymbales.
Les femmes dansaient en se renvoyant ce refrain :
« Saül a tué ses milliers,
et David, ses dizaines de milliers. »
Saül le prit très mal et fut très irrité.
Il disait :
« À David on attribue les dizaines de milliers,
et à moi les milliers ;
il ne lui manque plus que la royauté ! »
Depuis ce jour-là, Saül regardait David avec méfiance.

Saül dit à son fils Jonathan et à tous ses serviteurs
son intention de faire mourir David.
Mais Jonathan, le fils de Saül, aimait beaucoup David
et il alla le prévenir :
« Mon père Saül cherche à te faire mourir.
Demain matin, sois sur tes gardes,
mets-toi à l’abri, dissimule-toi.
Moi, je sortirai et je me tiendrai à côté de mon père
dans le champ où tu seras.
Je parlerai de toi à mon père,
je verrai ce qu’il en est et je te le ferai savoir. »
Jonathan fit à son père Saül l’éloge de David ;
il dit :
« Que le roi ne commette pas de faute
contre son serviteur David,
car lui n’a commis aucune faute envers toi.
Au contraire, ses exploits sont une très bonne chose pour toi.
Il a risqué sa vie, il a frappé à mort Goliath le Philistin,
et le SEIGNEUR a donné une grande victoire à tout Israël :
tu l’as vu et tu en as été heureux.
Pourquoi donc commettre une faute
contre la vie d’un innocent,
en faisant mourir David sans motif ? »
Saül écouta Jonathan et fit ce serment :
« Par le SEIGNEUR VIVANT,
il ne sera pas mis à mort ! »
Alors Jonathan appela David
et lui répéta tout ce que le roi avait dit.
Puis il le conduisit à Saül,
et David reprit sa place comme avant.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris







Un persécuté s’en remet à la DÉCISION de DIEU


Du répertoiredu chef de chorale. A chanter sur l’air de “La colombe sur les grands arbres du lointain”. Poème appartenant au recueil de David. Il fait allusion à l’arrestation de David par les Philistins, à Gat.

Psaume 55 (56), entièrement




Psaume 55 (56) : 2 et 3, 9ab et 10, 11a et 12, 13 et 14ab


R/ Sur DIEU, je prends appui :
plus rien ne me fait peur.


Pitié, mon DIEU ! Des hommes s’acharnent contre moi ;
tout le jour, ils me combattent, ils me harcèlent.
Ils s’acharnent, ils me guettent tout le jour ;
mais là-haut, une armée combat pour moi.
R/

TOI qui comptes mes pas vagabonds,
recueille en TES OUTRES mes larmes.
Le jour où j’appellerai, mes ennemis reculeront ;
je le sais, DIEU est pour moi.
R/

Sur DIEU dont j’exalte la PAROLE,
sur DIEU, je prends APPUI :
plus rien ne me fait peur !
Que peuvent sur moi des humains ?
R/

Mon DIEU, je tiendrai ma promesse,
je T’offrirai des Sacrifices d’Action de Grâce ;
car TU m’as délivré de la mort
et TU préserves mes pieds de la chute.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 3 : 7 à 12

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Notre SAUVEUR, le CHRIST JÉSUS, a détruit la mort ;
IL a fait resplendir la VIE par l’Évangile. Alléluia.
(2 Tm 1, 10)



« Les esprits impurs criaient : “TOI, TU ES LE FILS DE DIEU !” Mais IL leur défendait vivement de LE faire connaître »

En ce temps-là,
JÉSUS se retira avec Ses Disciples près de la mer,
et une grande multitude de gens, venus de la Galilée, LE suivirent.
De Judée, de Jérusalem, d’Idumée, de Transjordanie,
et de la région de Tyr et de Sidon
vinrent aussi à LUI une multitude de gens
qui avaient entendu parler de ce qu’IL faisait.
IL dit à Ses Disciples de tenir une barque à SA DISPOSITION
pour que la foule ne L’écrase pas.
Car IL avait fait beaucoup de guérisons,
si bien que tous ceux qui souffraient de quelque mal
se précipitaient sur LUI pour LE toucher.
Et lorsque les esprits impurs LE voyaient,
ils se jetaient à SES PIEDS et criaient :
« TOI, TU ES LE FILS DE DIEU ! »
Mais IL leur défendait vivement de LE faire connaître.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=21/01/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 21 janvier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Jeudi 6 Janvier 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Mercredi 12 Janvier 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: