Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 6 février

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6974
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 6 février   Ven 5 Fév - 19:37

Le samedi de la 4e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 6,30-34.

En ce temps-là, les Apôtres se réunirent auprès de Jésus, et lui annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné.
Il leur dit : « Venez à l’écart dans un endroit désert, et reposez-vous un peu. » De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux, et l’on n’avait même pas le temps de manger.
Alors, ils partirent en barque pour un endroit désert, à l’écart.
Les gens les virent s’éloigner, et beaucoup comprirent leur intention. Alors, à pied, de toutes les villes, ils coururent là-bas et arrivèrent avant eux.
En débarquant, Jésus vit une grande foule. Il fut saisi de compassion envers eux, parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger. Alors, il se mit à les enseigner longuement.

Commentaire du jour

Saint Zénon de Vérone (?-v. 380), évêque
Sermon De spe, fide et caritate, 9 ; PL 11, 278 (trad. Orval rev.)

« Il fut saisi de compassion envers eux »

   Ô charité, que tu es bonne et riche ! que tu es puissante ! Il ne possède rien, celui qui ne te possède pas. C'est toi qui as pu faire de Dieu un homme. Tu l'as fait s'abaisser et s'éloigner pour un temps de son immense majesté. Tu l'as retenu prisonnier neuf mois dans le sein de la Vierge. Tu as guéri Ève en Marie. Tu as renouvelé Adam dans le Christ. Tu as préparé la croix pour le salut du monde déjà perdu.

   Ô amour, c'est toi qui, pour vêtir celui qui est nu, te contentes d'être nue. Pour toi, la faim est un repas abondant, si un pauvre affamé a mangé ton pain. Ta fortune consiste à destiner tout ce que tu possèdes à la miséricorde. Toi seule tu ne te fais pas prier. Les opprimés, tu les secours sans retard, même à tes dépens, quelle que soit la détresse où ils sont plongés. C'est toi l'œil des aveugles, le pied des boiteux, le bouclier très fidèle des veuves et des orphelins. Tu aimes tes ennemis de telle façon que nul ne discerne quelle différence il y a pour toi entre eux et tes amis.

   C'est toi, ô charité, qui unis les mystères célestes aux choses humaines, et les mystères humains aux choses célestes. Tu es la gardienne de ce qui est divin. C'est toi qui, dans le Père, gouvernes et ordonnes tout ; c'est toi l'obéissance du Fils ; c'est toi qui exultes en l'Esprit Saint. Parce que tu es une dans les trois personnes, tu ne peux pas être divisée. Jaillissant de la source qu'est le Père, tu te déverses tout entière dans le Fils, sans te retirer du Père. C'est à bon droit qu'on dit que « Dieu est amour » (1Jn 4,16), parce que toi seule tu guides la puissance de la Trinité.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1310
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 6 février   Sam 6 Fév - 1:12

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study




Samedi 6 Février 2016

Saint Paul Miki et ses compagnons, Martyrs
Mort en 1597. Paul Miki, jésuite japonais, était l’un des vingt-six chrétiens – religieux et laïcs – qui furent crucifiés sur une colline, près de Nagasaki.


4ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année C






(Première lecture)
Premier Livre des Rois 3 : 4 à 13


« Donne à ton serviteur un cœur attentif pour qu’il sache gouverner Ton Peuple »

En ces jours-là,
le roi Salomon se rendit à Gabaon,
qui était alors le lieu sacré le plus important,
pour y offrir un sacrifice ;
il immola sur l’autel un millier de bêtes en holocauste.
À Gabaon, pendant la nuit, le SEIGNEUR lui apparut en songe.
DIEU lui dit :
« Demande ce que Je dois te donner. »
Salomon répondit :
« TU as traité ton serviteur David, mon père,
avec une grande fidélité,
lui qui a marché en TA PRÉSENCE
dans la loyauté, la justice et la droiture de cœur envers TOI.
TU lui as gardé cette grande fidélité,
TU lui as donné un fils qui est assis maintenant sur son trône.
Ainsi donc, SEIGNEUR mon DIEU,
c’est TOI qui m’as fait roi, moi, ton serviteur,
à la place de David, mon père ;
or, je suis un tout jeune homme,
ne sachant comment se comporter,
et me voilà au milieu du peuple que TU as élu ;
c’est un peuple nombreux,
si nombreux qu’on ne peut ni l’évaluer ni le compter.
Donne à ton serviteur un cœur attentif
pour qu’il sache gouverner Ton Peuple
et discerner le bien et le mal ;
sans cela, comment gouverner Ton Peuple,
qui est si important ? »

Cette demande de Salomon plut au SEIGNEUR,
qui lui dit :
« Puisque c’est cela que tu as demandé,
et non pas de longs jours,
ni la richesse, ni la mort de tes ennemis,
mais puisque tu as demandé le discernement,
l’art d’être attentif et de gouverner,
Je fais ce que tu as demandé :
Je te donne un cœur intelligent et sage,
tel que personne n’en a eu avant toi
et que personne n’en aura après toi.
De plus, Je te donne même ce que tu n’as pas demandé,
la richesse et la gloire,
si bien que pendant toute ta vie
tu n’auras pas d’égal parmi les rois. »

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







MYSTÈRE et MERVEILLE de la LOI de DIEU


Psaume 118 (119), entièrement



Psaume 118 (119) : 9 et 10, 11 et 12, 13 et 14


R/ SEIGNEUR, apprends-moi TES COMMANDEMENTS.

Comment, jeune, garder pur SON CHEMIN ?
En observant TA PAROLE.
De tout mon cœur, je TE cherche ;
garde-moi de fuir TES VOLONTÉS.
R/

Dans mon cœur, je conserve TES PROMESSES
pour ne pas faillir envers TOI.
TOI, SEIGNEUR, TU es béni :
apprends-moi TES COMMANDEMENTS.
R/

Je fais repasser sur mes lèvres
chaque décision de TA BOUCHE.
Je trouve dans la voie de TES EXIGENCES
plus de joie que dans toutes les richesses.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 6 : 30 à 34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Mes brebis écoutent MA VOIX, dit le SEIGNEUR ;
Moi, Je les connais, et elles Me suivent. Alléluia.
(Jn 10, 27)



« Ils étaient comme des brebis sans berger »

En ce temps-là,
les Apôtres se réunirent auprès de JÉSUS,
et LUI annoncèrent tout ce qu’ils avaient fait et enseigné.
IL leur dit :
« Venez à l’écart dans un endroit désert,
et reposez-vous un peu. »
De fait, ceux qui arrivaient et ceux qui partaient étaient nombreux,
et l’on n’avait même pas le temps de manger.
Alors, ils partirent en barque
pour un endroit désert, à l’écart.
Les gens les virent s’éloigner,
et beaucoup comprirent leur intention.
Alors, à pied, de toutes les villes,
ils coururent là-bas
et arrivèrent avant eux.
En débarquant, JÉSUS vit une grande foule.
IL fut saisi de compassion envers eux,
parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger.
Alors, IL se mit à les enseigner longuement.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=37

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=06/02/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 6 février
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Samedi 12 Février 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: