Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 1 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7150
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 1 juin   Mar 31 Mai - 13:27

Le mercredi de la 9e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 12,18-27.

En ce temps-là, des sadducéens – ceux qui affirment qu’il n’y a pas de résurrection – vinrent trouver Jésus. Ils l’interrogeaient :
« Maître, Moïse nous a prescrit : ‘Si un homme a un frère qui meurt en laissant une femme, mais aucun enfant, il doit épouser la veuve pour susciter une descendance à son frère.’
Il y avait sept frères ; le premier se maria, et mourut sans laisser de descendance.
Le deuxième épousa la veuve, et mourut sans laisser de descendance. Le troisième pareillement.
Et aucun des sept ne laissa de descendance. Et en dernier, après eux tous, la femme mourut aussi.
À la résurrection, quand ils ressusciteront, duquel d’entre eux sera-t-elle l’épouse, puisque les sept l’ont eue pour épouse ? »
Jésus leur dit : « N’êtes-vous pas en train de vous égarer, en méconnaissant les Écritures et la puissance de Dieu ?
Lorsqu’on ressuscite d’entre les morts, on ne prend ni femme ni mari, mais on est comme les anges dans les cieux.
Et sur le fait que les morts ressuscitent, n’avez-vous pas lu dans le livre de Moïse, au récit du buisson ardent, comment Dieu lui a dit : ‘Moi, je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu de Jacob ?’
Il n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants. Vous vous égarez complètement. »

Commentaire du jour

Catéchisme de l'Église catholique
§ 988-994

« Il n'est pas le Dieu des morts, mais des vivants »

« Je crois à la résurrection de la chair » : le Credo chrétien –- profession de notre foi en Dieu le Père, le Fils et le Saint Esprit, et dans son action créatrice, salvatrice et sanctificatrice –- culmine en la proclamation de la résurrection des morts à la fin des temps, et en la vie éternelle. Nous croyons fermement, et ainsi nous espérons, que de même que le Christ est vraiment ressuscité des morts, et qu'il vit pour toujours, de même après leur mort les justes vivront pour toujours avec le Christ ressuscité et qu'il les ressuscitera au dernier jour. Comme la sienne, notre résurrection sera l'œuvre de la très sainte Trinité... Le terme « chair » désigne l'homme dans sa condition de faiblesse et de mortalité. La « résurrection de la chair » signifie qu'il n'y aura pas seulement, après la mort, la vie de l'âme immortelle, mais que même nos « corps mortels » (Rm 8,11) reprendront vie.

Croire en la résurrection des morts a été dès ses débuts un élément essentiel de la foi chrétienne. « Une conviction des chrétiens : la résurrection des morts ; cette croyance nous fait vivre » (Tertullien)... La résurrection des morts a été révélée progressivement par Dieu à son peuple. L'espérance en la résurrection corporelle des morts s'est imposée comme une conséquence intrinsèque de la foi en un Dieu créateur de l'homme tout entier, âme et corps. Le créateur du ciel et de la terre est aussi Celui qui maintient fidèlement son alliance avec Abraham et sa descendance. C'est dans cette double perspective que commencera à s'exprimer la foi en la résurrection...

Les pharisiens et bien des contemporains du Seigneur espéraient la résurrection. Jésus l'enseigne fermement. Aux sadducéens qui la nient il répond : « Vous ne connaissez ni les Écritures ni la puissance de Dieu, vous êtes dans l'erreur ». La foi en la résurrection repose sur la foi en Dieu qui « n'est pas un Dieu des morts, mais des vivants ». Mais il y a plus : Jésus lie la foi en la résurrection à sa propre personne : « Je suis la résurrection et la vie » (Jn 11,25). C'est Jésus lui-même qui ressuscitera au dernier jour ceux qui auront cru en lui et qui auront mangé son corps et bu son sang (Jn 6,40.54).

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1375
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 1 juin   Mar 31 Mai - 14:06

Bonsoir Julie study
Bonsoir à toutes et à tous study




Mercredi 1er Juin 2016

Saint Justin, Martyr
Mort en 165. Philosophe païen converti à l’âge de 30 ans. Il ouvrit à Rome une école de catéchistes et défendit, par ses écrits, la foi chrétienne. Décapité sous Marc Aurèle.

9ième semaine du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique :
Rouge )

Année C






(Première lecture)
Deuxième Lettre de Saint Paul Apôtre à Timothée 1 : 1 à 3, 6 à 12


« Ravive le DON GRATUIT DE DIEU, ce DON qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains »

Paul, Apôtre du CHRIST JÉSUS
par la VOLONTÉ DE DIEU,
selon la PROMESSE DE LA VIE
que nous avons dans le CHRIST JÉSUS,
à Timothée,
mon enfant bien-aimé.
À toi, la grâce, la MISÉRICORDE et la PAIX
de la part de DIEU le PÈRE
et du CHRIST JÉSUS notre SEIGNEUR.
Je suis plein de gratitude envers DIEU,
à qui je rends un culte avec une conscience pure,
à la suite de mes ancêtres,
je LUI rends grâce en me souvenant continuellement de toi dans mes prières,
nuit et jour.
Voilà pourquoi, je te le rappelle, ravive le DON GRATUIT DE DIEU,
ce DON qui est en toi depuis que je t’ai imposé les mains.
Car ce n’est pas un esprit de peur que DIEU nous a donné,
mais un Esprit de Force, d’Amour et de pondération.
N’aie pas honte de rendre témoignage à notre SEIGNEUR,
et n’aie pas honte de moi, qui suis son prisonnier ;
mais, avec la FORCE de DIEU, prends ta part des souffrances
liées à l’annonce de l’Évangile.
Car DIEU nous a sauvés,
IL nous a appelés à une VOCATION SAINTE,
non pas à cause de nos propres actes,
mais à cause de SON PROJET à LUI et de SA GRÂCE.
Cette GRÂCE nous avait été donnée dans le CHRIST JÉSUS
avant tous les siècles,
et maintenant elle est devenue visible,
car notre SAUVEUR, le CHRIST JÉSUS, s’est manifesté :
IL a détruit la mort,
et IL a fait resplendir la VIE et l’IMMORTALITÉ
par l’annonce de l’Évangile,
pour lequel j’ai reçu la charge
de messager, d’Apôtre et d’Enseignant.
Et c’est pour cette raison que je souffre ainsi ;
mais je n’en ai pas honte,
car je sais en qui j’ai cru,
et j’ai la conviction qu’IL est assez PUISSANT
pour sauvegarder, jusqu’au jour de SA VENUE,
le dépôt de la foi qu’IL m’a confié.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris






L’attente des humiliés


Chant des pèlerinages.

[ Psaume 122 (123) ; entièrement ]




Psaume 122 (123) : 1 et 2ab, 2cdef

R/ Vers TOI, SEIGNEUR, j’ai les yeux levés.

Vers TOI j’ai les yeux levés,
vers TOI qui es au Ciel,
comme les yeux de l’esclave
vers la main de son maître.
R/

Comme les yeux de la servante
vers la main de sa maîtresse,
nos yeux, levés vers le SEIGNEUR notre DIEU,
attendent sa pitié.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 12 : 18 à 27

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Moi, JE SUIS LA RÉSURRECTION et LA VIE, dit le SEIGNEUR.
Celui qui croit en Moi ne mourra jamais.
Alléluia.

(cf. Jn 11, 25a-26)




« IL n’est pas le DIEU des morts, mais des vivants »

En ce temps-là,
des sadducéens
– ceux qui affirment qu’il n’y a pas de résurrection –
vinrent trouver JÉSUS.
Ils L’interrogeaient :
« MAÎTRE, Moïse nous a prescrit :

Si un homme a un frère qui meurt
en laissant une femme, mais aucun enfant,
il doit épouser la veuve
pour susciter une descendance à son frère.


Il y avait sept frères ;
le premier se maria,
et mourut sans laisser de descendance.
Le deuxième épousa la veuve,
et mourut sans laisser de descendance.
Le troisième pareillement.
Et aucun des sept ne laissa de descendance.
Et en dernier, après eux tous, la femme mourut aussi.
À la résurrection, quand ils ressusciteront,
duquel d’entre eux sera-t-elle l’épouse,
puisque les sept l’ont eue pour épouse ? »
JÉSUS leur dit :
« N’êtes-vous pas en train de vous égarer,
en méconnaissant les Écritures et la PUISSANCE de DIEU ?
Lorsqu’on ressuscite d’entre les morts,
on ne prend ni femme ni mari,
mais on est comme les Anges dans les Cieux.
Et sur le fait que les morts ressuscitent,
n’avez-vous pas lu dans le Livre de Moïse,
au récit du buisson ardent,
comment DIEU lui a dit :

Moi, JE SUIS le DIEU d’Abraham,
le DIEU d’Isaac,
le DIEU de Jacob ?


IL n’est pas le DIEU des morts, mais des vivants.
Vous vous égarez complètement. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=01/06/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 1 juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "
» Vendredi 10 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: