Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 5 juin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6974
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 5 juin   Sam 4 Juin - 18:42

Dixième dimanche du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 7,11-17.

En ce temps-là, Jésus se rendit dans une ville appelée Naïm. Ses disciples faisaient route avec lui, ainsi qu’une grande foule.
Il arriva près de la porte de la ville au moment où l’on emportait un mort pour l’enterrer ; c’était un fils unique, et sa mère était veuve. Une foule importante de la ville accompagnait cette femme.
Voyant celle-ci, le Seigneur fut saisi de compassion pour elle et lui dit : « Ne pleure pas. »
Il s’approcha et toucha le cercueil ; les porteurs s’arrêtèrent, et Jésus dit : « Jeune homme, je te l’ordonne, lève-toi. »
Alors le mort se redressa et se mit à parler. Et Jésus le rendit à sa mère.
La crainte s’empara de tous, et ils rendaient gloire à Dieu en disant : « Un grand prophète s’est levé parmi nous, et Dieu a visité son peuple. »
Et cette parole sur Jésus se répandit dans la Judée entière et dans toute la région.

Commentaire du jour

Saint Fulgence de Ruspe (467-532), évêque en Afrique du Nord
Le Pardon des péchés ; CCL 91A, 693 (trad. bréviaire 33e lun rev.)

« Je te l'ordonne, lève-toi »

« En un instant, en un clin d'œil, quand retentira le signal au dernier jour, car il retentira, les morts ressusciteront, impérissables ; et nous, nous serons transformés. » En disant « nous », saint Paul parle de ceux qui recevront le don de la transformation future, c'est-à-dire de ses compagnons dans la communion de l'Église et dans une vie droite. Il suggère la nature de cette transformation quand il continue : « Il faut que ce qui est périssable en nous devienne impérissable ; il faut que ce qui est mortel revête l'immortalité » (1Co 15,52-53). Pour recevoir alors cette transformation en juste récompense, il faut qu'elle soit précédée maintenant par la transformation qui vient de l'abondance de la grâce...

Dans la vie présente, c'est donc la grâce qui agit, afin que la justification, par laquelle nous ressuscitons spirituellement, commence cette transformation ; et ensuite, à la résurrection du corps qui achève la transformation des hommes justifiés, la glorification demeurera parfaite... La grâce de la justification d'abord, et ensuite celle de la glorification les transforme de telle sorte que la glorification demeure en eux immuable et éternelle.

En effet, ils sont transformés ici-bas par cette première résurrection, celle qui les éclaire pour qu'ils se convertissent. Par elle, ils passent de la mort à la vie, du péché à la justice, de l'incroyance à la foi, d'une conduite mauvaise à une vie sainte. C'est pourquoi la seconde mort est sans pouvoir sur eux. L'Apocalypse dit à leur sujet : « Heureux ceux qui ont part à la première résurrection : la seconde mort est sans pouvoir sur eux » (20,6)... Aussi chacun doit se hâter de participer à la première résurrection, s'il ne veut pas être condamné au châtiment de la seconde mort. Ceux qui, transformés en cette vie par leur respect pour Dieu, passent d'une vie mauvaise à une vie bonne, passent de la mort à la vie ; et ensuite, leur vie de misère sera transformée en vie de gloire.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1309
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 5 juin   Dim 5 Juin - 4:55

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study





Dimanche 5 Juin 2016

10ième Dimanche du Temps Ordinaire

(Couleur liturgique : Vert )
Année C










Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Premier Livre des Rois 17 : 17 à 24


« Regarde, ton fils est vivant ! »

En ces jours-là,
le fils de la femme chez qui habitait le Prophète Élie
tomba malade ;
le mal fut si violent que l’enfant expira.
Alors la femme dit à Élie :
« Que me veux-tu, homme de DIEU ?
Tu es venu chez moi pour rappeler mes fautes
et faire mourir mon fils ! »
Élie répondit :
« Donne-moi ton fils ! »
Il le prit des bras de sa mère,
le porta dans sa chambre en haut de la maison
et l’étendit sur son lit.
Puis il invoqua le SEIGNEUR :
« Seigneur, mon DIEU,
cette veuve chez qui je loge,
LUI veux-tu du mal jusqu’à faire mourir son fils ? »
Par trois fois, il s’étendit sur l’enfant
en invoquant le SEIGNEUR :
« SEIGNEUR, mon DIEU, je T’en supplie,
rends la vie à cet enfant ! »
Le SEIGNEUR entendit la prière d’Élie ;
le souffle de l’enfant revint en lui :
il était vivant !
Élie prit alors l’enfant,
de sa chambre il le descendit dans la maison,
le remit à sa mère et dit :
« Regarde, ton fils est vivant ! »
La femme lui répondit :
« Maintenant je sais que tu es un homme de DIEU,
et que, dans ta bouche, la PAROLE du SEIGNEUR EST VÉRIDIQUE. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






SEIGNEUR, TU m’as rendu la vie

Chant pour la consécration du Temple, appartenant au recueil de David.


[Psaume 29 (30) ; entièrement]




Psaume 29 (30) : 3 et 4, 5 et 6ab, 6cd et 12, 13


R/ Je T’exalte, SEIGNEUR :
TU m’as relevé.


Quand j’ai crié vers TOI, SEIGNEUR,
mon DIEU, TU m’as guéri ;
SEIGNEUR, TU m’as fait remonter de l’abîme
et revivre quand je descendais à la fosse.
R/


Fêtez le SEIGNEUR, vous, Ses Fidèles,
rendez grâce en rappelant SON NOM TRÈS SAINT.
Sa Colère ne dure qu’un instant,
SA BONTÉ, toute la VIE.
R/


Avec le soir, viennent les larmes,
mais au matin, les cris de joie !
TU as changé mon deuil en une danse,
mes habits funèbres en parure de joie !
R/


Que mon cœur ne se taise pas,
qu’il soit en fête pour TOI,
et que sans fin, SEIGNEUR, mon DIEU,
je TE rende grâce !
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


« Chants audio du Psaume 29 (30) »

Du CD, Signes :

http://www.mirari.fr/o0aX






(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Galates 1 : 11 à 19


« DIEU a trouvé bon de révéler en moi SON FILS, pour que je L’annonce parmi les nations »

Frères, je tiens à ce que vous le sachiez,
l’Évangile que j’ai proclamé
n’est pas une invention humaine.
Ce n’est pas non plus d’un homme
que je l’ai reçu ou appris,
mais par RÉVÉLATION de JÉSUS CHRIST.
Vous avez entendu parler
du comportement que j’avais autrefois dans le judaïsme :
je menais une persécution effrénée contre l’Église de DIEU,
et je cherchais à la détruire.
J’allais plus loin dans le judaïsme
que la plupart de mes frères de race qui avaient mon âge,
et, plus que les autres, je défendais avec une ardeur jalouse
les traditions de mes pères.
Mais DIEU m’avait mis à part dès le sein de ma mère ;
dans Sa Grâce, IL m’a appelé ;
et IL a trouvé bon
de révéler en moi SON FILS,
pour que je L’annonce parmi les nations païennes.
Aussitôt, sans prendre l'avis de personne,
sans même monter à Jérusalem
pour y rencontrer ceux qui étaient Apôtres avant moi,
je suis parti pour l’Arabie
et, de là, je suis retourné à Damas.
Puis, trois ans après,
je suis monté à Jérusalem
pour faire la connaissance de Pierre,
et je suis resté quinze jours auprès de lui.
Je n’ai vu aucun des autres Apôtres
sauf Jacques, le frère du SEIGNEUR.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 7 : 11 à 17

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Un GRAND PROPHÈTE s’est levé parmi nous :
et DIEU a visité Son Peuple.

Alléluia.
(Lc 7, 16)




« Jeune homme, Je te l’ordonne, lève-toi »

En ce temps-là,
JÉSUS se rendit dans une ville appelée Naïm.
Ses Disciples faisaient route avec LUI,
ainsi qu’une grande foule.
IL arriva près de la porte de la ville
au moment où l’on emportait un mort pour l’enterrer ;
c’était un fils unique, et sa mère était veuve.
Une foule importante de la ville accompagnait cette femme.
Voyant celle-ci, le SEIGNEUR fut saisi de compassion pour elle
et lui dit :
« Ne pleure pas. »
IL s’approcha et toucha le cercueil ;
les porteurs s’arrêtèrent,
et JÉSUS dit :
« Jeune homme, Je te l’ordonne, lève-toi. »
Alors le mort se redressa
et se mit à parler.
Et JÉSUS le rendit à sa mère.

La crainte s’empara de tous,
et ils rendaient GLOIRE À DIEU en disant :
« Un GRAND PROPHÈTE s’est levé parmi nous,
et DIEU a visité Son Peuple. »
Et cette PAROLE sur JÉSUS se répandit
dans la Judée entière et dans toute la région.


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=05/06/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 5 juin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "
» Vendredi 10 Juin 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: