Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 4 juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7235
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 4 juillet   Dim 3 Juil - 19:03

Le lundi de la 14e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 9,18-26.

En ce temps-là, tandis que Jésus parlait aux disciples de Jean le Baptiste, voilà qu’un notable s’approcha. Il se prosternait devant lui en disant : « Ma fille est morte à l’instant ; mais viens lui imposer la main, et elle vivra. »
Jésus se leva et le suivit, ainsi que ses disciples.
Et voici qu’une femme souffrant d’hémorragies depuis douze ans s’approcha par-derrière et toucha la frange de son vêtement.
Car elle se disait en elle-même : « Si je parviens seulement à toucher son vêtement, je serai sauvée. »
Jésus se retourna et, la voyant, lui dit : « Confiance, ma fille ! Ta foi t’a sauvée. » Et, à l’heure même, la femme fut sauvée.
Jésus, arrivé à la maison du notable, vit les joueurs de flûte et la foule qui s’agitait bruyamment. Il dit alors :
« Retirez-vous. La jeune fille n’est pas morte : elle dort. » Mais on se moquait de lui.
Quand la foule fut mise dehors, il entra, lui saisit la main, et la jeune fille se leva.
Et la nouvelle se répandit dans toute la région.

Commentaire du jour

Saint Cyrille d'Alexandrie (380-444), évêque et docteur de l'Église
Commentaire sur l'évangile de Jean, 4 ; PG 73, 560

« Il entra et saisit la main de la jeune fille »

Dès lors que le Christ est entré en nous par sa propre chair, nous ressusciterons entièrement ; il est inconcevable, ou plutôt impossible, que la vie ne fasse pas vivre ceux chez qui elle s'introduit. Comme on recouvre un tison ardent d'un tas de paille pour garder intacte le germe du feu, de même notre Seigneur Jésus Christ cache la vie en nous par sa propre chair et y met comme une semence d'immortalité qui écarte toute la corruption que nous portons en nous.

Ce n'est donc pas seulement par sa parole qu'il réalise la résurrection des morts. Pour montrer que son corps donne la vie, comme nous l'avons dit, il touche les cadavres et par son corps il donne la vie à ces corps déjà en voie de désintégration. Si le seul contact de sa chair sacrée rend la vie à ces morts, quel profit ne trouverons-nous pas en son eucharistie vivifiante quand nous la recevrons ! ... Il ne suffirait pas que notre âme seulement soit régénérée par l'Esprit pour une vie nouvelle. Notre corps épais et terrestre aussi devait être sanctifié par sa participation à un corps aussi consistant et de même origine que le nôtre et devait être appelé ainsi à l'incorruptibilité.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1411
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 4 juillet   Lun 4 Juil - 1:09

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study





Lundi 4 Juillet 2016

Sainte Elisabeth du Portugal
Morte en 1336. Épouse du roi Denis de Portugal, mère de famille exemplaire, elle oeuvra pour la paix et fut une grande amie des pauvres.

14ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Livre du Prophète Osée 2 : 16, 17b et 18, 21 et 22


« Je ferai de toi mon épouse pour toujours »

Ainsi PARLE le SEIGNEUR :
Mon épouse infidèle,
Je vais la séduire,
Je vais l’entraîner jusqu’au désert,
et Je lui parlerai cœur à cœur.
Là, elle Me répondra
comme au temps de sa jeunesse,
au jour où elle est sortie du pays d’Égypte.
En ce jour-là – Oracle du SEIGNEUR –,
voici ce qui arrivera :
Tu M’appelleras : « MON ÉPOUX »
et non plus : « Mon Baal » (c’est-à-dire « mon maître »).
Je ferai de toi Mon Épouse pour toujours,
Je ferai de toi Mon Épouse
dans la JUSTICE et le DROIT,
dans la FIDÉLITÉ et la TENDRESSE ;
Je ferai de toi Mon Épouse dans la LOYAUTÉ,
et tu connaîtras le SEIGNEUR.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris






TON RÈGNE EST UN RÈGNE ÉTERNEL


Chant de louange appartenant au recueil de David.

Psaume 144 (145) , entièrement




Psaume 144 (145) : 2 et 3, 4 et 5, 6 et 7, 8 et 9


R/ Le SEIGNEUR EST TENDRESSE ET PITIÉ !

Chaque jour je TE bénirai,
je louerai TON NOM toujours et à jamais.
IL EST GRAND, LE SEIGNEUR, HAUTEMENT LOUÉ ;
à SA GRANDEUR, IL n’est pas de limite.
R/

D’âge en âge, on vantera TES ŒUVRES,
on proclamera TES EXPLOITS.
Je redirai le RÉCIT de TES MERVEILLES,
TON ÉCLAT, TA GLOIRE ET TA SPLENDEUR.
R/

On dira TA FORCE REDOUTABLE ;
je raconterai TA GRANDEUR.
On rappellera TES IMMENSES BONTÉS ;
tous acclameront TA JUSTICE.
R/

Le SEIGNEUR EST TENDRESSE ET PITIÉ,
lent à la colère et PLEIN D’AMOUR ;
la BONTÉ DU SEIGNEUR est pour tous,
SA TENDRESSE, pour toutes SES ŒUVRES.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 9 : 18 à 26

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Notre SAUVEUR, le CHRIST JÉSUS, a détruit la mort ;
IL a fait RESPLENDIR la VIE par l’ÉVANGILE.
Alléluia.

(2 Tm 1, 10)




« Ma fille est morte à l’instant ; mais viens, et elle vivra »

En ce temps-là,
tandis que JÉSUS parlait aux disciples de Jean le Baptiste,
voilà qu’un notable s’approcha.
Il se prosternait devant LUI en disant :
« Ma fille est morte à l’instant ;
mais viens lui imposer la main,
et elle vivra. »
JÉSUS se leva et le suivit, ainsi que Ses Disciples.

Et voici qu’une femme
souffrant d’hémorragies depuis douze ans
s’approcha par derrière
et toucha la frange de SON VÊTEMENT.
Car elle se disait en elle-même :
« Si je parviens seulement à toucher SON VÊTEMENT,
je serai sauvée. »
JÉSUS se retourna et, la voyant, lui dit :
« Confiance, ma fille !
Ta foi t’a sauvée. »
Et, à l’heure même, la femme fut sauvée.

JÉSUS, arrivé à la maison du notable,
vit les joueurs de flûte
et la foule qui s’agitait bruyamment.
Il dit alors :
« Retirez-vous.
La jeune fille n’est pas morte : elle dort. »
Mais on se moquait de LUI.
Quand la foule fut mise dehors,
IL entra, LUI saisit la main,
et la jeune fille se leva.
Et la nouvelle se répandit dans toute la région.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=04/07/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 4 juillet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 11 juillet
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: