Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 22 juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6941
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 22 juillet   Jeu 21 Juil - 17:53

Fête de sainte Marie Madeleine, disciple du Seigneur

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 20,1-2.11-18.

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c’était encore les ténèbres. Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau.
Elle court donc trouver Simon-Pierre et l’autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a déposé. »
Marie Madeleine se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau.
Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus.
Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé. »
Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus.
Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre. »
Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître.
Jésus reprend : « Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. »
Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur ! », et elle raconta ce qu’il lui avait dit.

Commentaire du jour

Saint Grégoire le Grand (v. 540-604), pape et docteur de l'Église
Homélie 25 ; PL 76, 1188 (trad. coll. Icthus, vol.10, p.302)

« Femme, pourquoi pleures-tu ? »

Marie devient témoin de la compassion de Dieu ; oui, cette Marie...dont un pharisien voulait briser l'élan de tendresse. « Si cet homme était prophète, s'écriait-il, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est : une pécheresse » (Lc 7,39). Mais ses larmes ont effacé les souillures de son corps et de son cœur ; elle s'est jetée dans les pas de son Sauveur, délaissant les chemins du mal. Elle était assise aux pieds de Jésus et l'écoutait (Lc 10,39). Vivant, elle le serrait en ses bras ; mort, elle le cherchait. Et elle a trouvé vivant celui qu'elle cherchait mort. Elle a trouvé en lui tant de grâce que c'est elle qui a porté la nouvelle aux apôtres, aux messagers de Dieu !

Que devons-nous voir là, mes frères, sinon l'infinie tendresse de notre Créateur, qui pour ranimer notre conscience, dispose partout des exemples de pécheurs repentis. Je jette les yeux sur Pierre, je regarde le larron, j'examine Zachée, je considère Marie, et je ne vois rien d'autre en eux que des appels à l'espérance et au repentir. Votre foi est-elle effleurée par le doute ? Songez à Pierre qui pleure amèrement sur sa lâcheté. Etes-vous enflammé de colère contre votre prochain ? Pensez au larron : en pleine agonie, il se repent et gagne les récompenses éternelles. L'avarice vous dessèche-t-elle le cœur ? Avez-vous dépouillé autrui ? Voyez Zachée qui rend au quadruple le bien qu'il avait pris à un homme. En proie à quelque passion, avez-vous perdu la pureté de la chair ? Regardez Marie, qui purifie l'amour de la chair au feu de l'amour divin.

Oui, le Dieu tout-puissant nous offre partout des exemples et des signes de sa compassion. Prenons donc en horreur nos péchés, même les plus anciens. Le Dieu tout-puissant oublie volontiers que nous avons commis le mal, et il est prêt à regarder notre repentir comme l'innocence même. Nous qui, après les eaux du salut, étions restés souillés, renaissons de nos larmes... Notre Rédempteur consolera vos larmes d'un jour dans sa joie éternelle.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1286
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 22 juillet   Ven 22 Juil - 1:08

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study




Vendredi 22 Juillet 2016

Sainte Marie-Madeleine
1er siècle. L’une des femmes dévouées à JÉSUS. Elle resta avec MARIE et Jean au pied de la Croix. Le CHRIST ressuscité lui étant apparu le matin de Pâques, elle alla L’annoncer aux Apôtres.

16ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année C







(Première lecture)
Cantique des Cantiques 3 : 1 à 4a


« J’ai trouvé CELUI que mon âme désire »

Paroles de la bien-aimée.
Sur mon lit, la nuit, j’ai cherché
CELUI que mon âme désire ;
je L’ai cherché ;
je ne L’ai pas trouvé.
Oui, je me lèverai, je tournerai dans la ville,
par les rues et les places :
je chercherai
CELUI que mon âme désire ;
je L’ai cherché ;
je ne L’ai pas trouvé.
Ils m’ont trouvée, les gardes,
eux qui tournent dans la ville :
« CELUI que mon âme désire,
L’auriez-vous vu ? »
À peine les avais-je dépassés,
j’ai trouvé CELUI que mon âme désire :
je L’ai saisi
et ne LE lâcherai pas

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






TA BONTÉ vaut mieux que la vie


Psaume appartenant au recueil de David. Il fait allusion au séjour de David dans le désert de Juda.

Psaume 62 (63) , entièrement




Psaume 62 (63) : 2, 3 et 4, 5 et 6, 8 et 9


R/ Mon âme a soif de toi,
Seigneur mon Dieu !


DIEU, TU es mon DIEU, je TE cherche dès l’aube :
mon âme a soif de TOI ;
après TOI languit ma chair,
terre aride, altérée, sans eau.
R/

Je T’ai contemplé au Sanctuaire,
j’ai vu TA FORCE et TA GLOIRE.
TON AMOUR vaut mieux que la vie :
TU seras la LOUANGE de mes lèvres !
R/

Toute ma vie je vais TE bénir,
lever les mains en invoquant TON NOM.
Comme par un festin je serai rassasié ;
la joie sur les lèvres, je dirai TA LOUANGE.
R/

Oui, TU es venu à mon secours :
je crie de joie à l’ombre de TES AILES.
Mon âme s’attache à TOI,
TA MAIN DROITE me soutient.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 20 : 1, 11 à 18

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
« Dis-nous, Marie Madeleine,
qu'as-tu vu en chemin ?
— J'ai vu le tombeau du CHRIST VIVANT,
j'ai vu la GLOIRE du RESSUSCITÉ. »
Alléluia.





« Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? »

Le premier jour de la semaine,
Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ;
c’était encore les ténèbres.
Elle s’aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau.
Elle se tenait près du tombeau,
au-dehors, tout en pleurs.
Et en pleurant,
elle se pencha vers le tombeau.
Elle aperçoit deux Anges vêtus de blanc,
assis l’un à la tête et l’autre aux pieds,
à l’endroit où avait reposé le CORPS de JÉSUS.
Ils lui demandent :
« Femme, pourquoi pleures-tu ? »
Elle leur répond :
« On a enlevé mon SEIGNEUR,
et je ne sais pas où on L’a déposé. »
Ayant dit cela, elle se retourna ;
elle aperçoit JÉSUS qui se tenait là,
mais elle ne savait pas que c’était JÉSUS.
JÉSUS lui dit :
« Femme, pourquoi pleures-tu ?
Qui cherches-tu ? »
Le prenant pour le jardinier, elle LUI répond :
« Si c’est TOI qui L’as emporté,
dis-moi où TU L’as déposé,
et moi, j’irai LE prendre. »
JÉSUS lui dit alors :
« Marie ! »
S’étant retournée, elle lui dit en hébreu :
« RABBOUNI ! »,
c’est-à-dire : MAÎTRE.
JÉSUS reprend :
« Ne me retiens pas,
car Je ne suis pas encore monté vers le PÈRE.
Va trouver Mes Frères pour leur dire
que Je monte vers MON PÈRE et votre PÈRE,
vers MON DIEU et votre DIEU. »
Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux Disciples :
« J’ai vu le SEIGNEUR ! »,
et elle raconta ce qu’IL lui avait dit.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=204

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=22/07/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 22 juillet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 11 juillet
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: