Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 28 juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6974
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 28 juillet   Mer 27 Juil - 18:38

Le jeudi de la 17e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 13,47-53.

En ce temps-là, Jésus disait aux foules : «Le royaume des Cieux est encore comparable à un filet que l’on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons.
Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s’assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien.
Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes
et les jetteront dans la fournaise : là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »
« Avez-vous compris tout cela ? » Ils lui répondent : « Oui ».
Jésus ajouta : « C’est pourquoi tout scribe devenu disciple du royaume des Cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. »
Lorsque Jésus eut terminé ces paraboles, il s’éloigna de là.

Commentaire du jour

Sainte Catherine de Sienne (1347-1380), tertiaire dominicaine, docteur de l'Église, copatronne de l'Europe
Le Dialogue, ch. 39 (trad. cf Guigues, Seuil 1953, p. 132)

« Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui refuse de croire en lui ne verra pas la vie » (Jn 3,36)

[Sainte Catherine a entendu Dieu dire : ] Au dernier jour du jugement, lorsque le Verbe, mon Fils, revêtu de ma majesté, viendra juger le monde avec sa puissance divine, il ne viendra pas comme ce pauvre misérable qu'il était lors de sa naissance du sein de la Vierge, dans une étable au milieu des animaux, ou tel qu'il est mort, entre deux larrons. Alors, ma puissance était cachée en lui ; je lui laissais endurer comme homme peines et tourments. Non point que ma nature divine ait été séparée de la nature humaine, mais je le laissais souffrir comme un homme pour expier vos fautes. Non, ce n'est pas ainsi qu'il viendra au moment suprême : il viendra dans toute la puissance et dans tout l'éclat de sa propre personne...

Aux justes, il inspirera en même temps qu'une crainte respectueuse, une grande jubilation. Non pas que son visage change : son visage, en vertu de la nature divine, est immuable parce qu'il ne fait qu'un avec moi, et en vertu de la nature humaine son visage est également immuable puisqu'il a assumé la gloire de la résurrection. Aux yeux des réprouvés il apparaîtra terrible, parce que c'est avec cet œil d'épouvante et de trouble qu'ils portent au-dedans d'eux-mêmes que les pécheurs le verront.

N'est-ce pas ce qui se passe pour un œil malade ? Dans le soleil brillant il ne voit que ténèbres, alors que l'œil sain y voit la lumière. Ce n'est pas que la lumière ait quelque défaut ; ce n'est pas le soleil qui change. Le défaut est dans l'œil aveugle. C'est ainsi que les réprouvés verront mon Fils dans les ténèbres, la haine et la confusion. Ce sera la faute de leur propre infirmité et non pas à cause de ma majesté divine avec laquelle mon Fils apparaîtra pour juger le monde.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1310
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 28 juillet   Jeu 28 Juil - 1:08

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study




Jeudi 28 Juillet 2016

De la férie

17ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C







(Première lecture)
Livre du Prophète Jérémie 18 : 1 à 6


Comme l’argile est dans la main du potier, ainsi êtes-vous dans MA MAIN

PAROLE du SEIGNEUR adressée à Jérémie :
« Lève-toi, descends à la maison du potier ;
là, Je te ferai entendre MES PAROLES. »
Je descendis donc à la maison du potier.
Il était en train de travailler sur son tour.
Le vase qu’il façonnait de sa main avec l’argile
fut manqué.
Alors il recommença, et il fit un autre vase,
selon ce qu’il est bon de faire, aux yeux d’un potier.
Alors la PAROLE du SEIGNEUR me fut adressée :
« Maison d’Israël, est-ce que Je ne pourrais pas
vous traiter comme fait ce potier ?
– Oracle du SEIGNEUR.
Oui, comme l’argile est dans la main du potier,
ainsi êtes-vous dans MA MAIN, maison d’Israël ! »

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Le SEIGNEUR, PROTECTEUR des faibles


Psaume 145 (146) , entièrement



Psaume 145 (146) : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6ab

R/Heureux qui s’appuie sur le DIEU de Jacob.

Chante, ô mon âme, la Louange du SEIGNEUR !
Je veux louer le SEIGNEUR tant que je vis,
chanter mes hymnes pour mon DIEU tant que je dure.
R/

Ne comptez pas sur les puissants,
des fils d’homme qui ne peuvent sauver !
Leur souffle s’en va : ils retournent à la terre ;
et ce jour-là, périssent leurs projets.
R/

Heureux qui s’appuie sur le DIEU de Jacob,
qui met son espoir dans le SEIGNEUR son DIEU,
LUI qui a fait le Ciel et la Terre
et la mer et tout ce qu’ils renferment !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
[/font]






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 13 : 47 à 53

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
SEIGNEUR, ouvre notre cœur
pour nous rendre attentifs AUX PAROLES de TON FILS.
Alléluia.

(cf. Ac 16, 14b)




On ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien

En ce temps-là,
JÉSUS disait aux foules :
« Le Royaume des Cieux est encore comparable
à un filet que l’on jette dans la mer,
et qui ramène toutes sortes de poissons.
Quand il est plein, on le tire sur le rivage,
on s’assied,
on ramasse dans des paniers ce qui est bon,
et on rejette ce qui ne vaut rien.
Ainsi en sera-t-il à la fin du monde :
les Anges sortiront pour séparer les méchants du milieu des justes
et les jetteront dans la fournaise :
là, il y aura des pleurs et des grincements de dents. »

« Avez-vous compris tout cela ? »
Ils LUI répondent : « Oui ».
JÉSUS ajouta :
« C’est pourquoi tout scribe
devenu Disciple du Royaume des Cieux
est comparable à un maître de maison
qui tire de son trésor du neuf et de l’ancien. »

Lorsque JÉSUS eut terminé ces paraboles,
IL s’éloigna de là.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=210

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=28/07/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 28 juillet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 11 juillet
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: