Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 7 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7270
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 7 octobre   Jeu 6 Oct - 18:14

Le vendredi de la 27e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,15-26.

En ce temps-là, comme Jésus avait expulsé un démon, certains dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. »
D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel.
Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres.
Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons.
Mais si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges.
En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous.
Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité.
Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé.
Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse. »
Quand l’esprit impur est sorti de l’homme, il parcourt des lieux arides en cherchant où se reposer. Et il ne trouve pas. Alors il se dit : “Je vais retourner dans ma maison, d’où je suis sorti.”
En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée.
Alors il s’en va, et il prend d’autres esprits encore plus mauvais que lui, au nombre de sept ; ils entrent et s’y installent. Ainsi, l’état de cet homme-là est pire à la fin qu’au début. »

Commentaire du jour

Saint Bonaventure (1221-1274), franciscain, docteur de l'Église
Vie de saint François, Legenda major, ch. 12 (trad. Vorreux, Éds franciscaines 1951, p. 675)

« Si c'est par l'Esprit de Dieu que j'expulse les démons, c'est donc que le règne de Dieu est survenu pour vous » (Mt 12,28)

     Dans chacune de ses démarches, François était assisté par « l'Esprit du Seigneur », dont il avait reçu « l'onction et la mission » (Is 61,1) et par « le Christ, puissance et sagesse de Dieu » (1Co 1,24)... Sa parole était un feu ardent, pénétrant jusqu'au fond des cœurs, et remplissait d'admiration tous ses auditeurs, car elle ne faisait pas étalage d'ornements inventés par une intelligence humaine, mais ne répandait que le parfum de vérités révélées par Dieu.

     On s'en aperçut bien un jour où, devant prêcher en présence du pape et de ses cardinaux..., il avait appris par cœur un sermon soigneusement composé ; mais une fois debout au milieu de l'assemblée..., il l'oublia entièrement sans en pouvoir retrouver un seul mot. Il avoua le fait humblement, se recueillit pour invoquer la grâce de l'Esprit Saint et trouva aussitôt une éloquence si persuasive, si puissante sur l'âme de ses auditeurs illustres, que cette évidence éclatait à tous les yeux : ce n'était plus lui qui parlait, mais l'Esprit du Seigneur...

     Il n'avait pas pour habitude de caresser les vices des grands, mais d'y porter le fer ; ni de traiter avec ménagements la vie des pécheurs, mais de leur asséner des admonestations sévères. Il s'en prenait aux grands et aux petits avec la même vigueur et trouvait la même joie à s'adresser à de petits groupes qu'à des auditoires immenses. Hommes et femmes, jeunes et vieux, couraient voir et entendre cet homme nouveau envoyé du ciel ; il parcourait les provinces, annonçant avec ardeur la bonne nouvelle, « avec l'aide du Seigneur qui, à renfort de miracles, confirmait sa doctrine » (Mc 16,20). « Au nom du Seigneur », en effet, ce héraut de la vérité « chassait les démons et guérissait les malades » (Mc 16,17; 6,13).

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1441
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 7 octobre   Ven 7 Oct - 1:09

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study




Vendredi 7 Octobre 2016


Notre DAME du ROSAIRE
Cette fête rappelle que la récitation du ROSAIRE, centrée sur les MYSTÈRES de JÉSUS et de MARIE, met la contemplation à la portée du peuple chrétien.


27ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année C







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Galates 3 : 6 à 14


« Ceux qui se réclament de la foi sont bénis avec Abraham, le croyant »

Frères,

Abraham eut foi en DIEU,
et il lui fut accordé d’être juste.


Comprenez-le donc :
ceux qui se réclament de la foi,
ce sont eux, les fils d’Abraham.
D’ailleurs, l’Écriture avait prévu, au sujet des nations,
que DIEU les rendrait justes par la foi,
et elle avait annoncé d’avance à Abraham
cette bonne nouvelle :

En toi seront bénies toutes les nations.

Ainsi, ceux qui se réclament de la foi
sont bénis avec Abraham, le croyant.
Quant à ceux qui se réclament de la pratique de la Loi,
ils sont tous sous la menace d’une malédiction,
car il est écrit :

Maudit soit celui qui ne s’attache pas à mettre en pratique
tout ce qui est écrit dans le Livre de la Loi.


Il est d’ailleurs clair que par la Loi
personne ne devient juste devant DIEU,
car, comme le dit l’Écriture,
celui qui est juste par la foi, vivra,
et la Loi ne procède pas de la foi,
mais elle dit :

Celui qui met en pratique les Commandements
vivra à cause d’eux.


Quant à cette malédiction de la Loi,
le CHRIST nous en a rachetés
en devenant, pour nous, objet de malédiction,
car il est écrit :

IL est maudit, CELUI qui est pendu au bois du supplice.

Tout cela pour que la bénédiction d’Abraham
s’étende aux nations païennes dans le CHRIST JÉSUS,
et que nous recevions, par la foi,
l’ESPRIT qui a été promis.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris








Pour commémorer les MERVEILLES du SEIGNEUR


[Psaume 110 (111), entièrement]



Psaume 110 (111) : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6


R/ Le SEIGNEUR garde toujours
Mémoire de SON ALLIANCE.


De tout cœur je rendrai grâce au SEIGNEUR
dans l’assemblée, parmi les justes.
GRANDES SONT LES ŒUVRES DU SEIGNEUR ;
tous ceux qui LES aiment s’en instruisent.
R/

NOBLESSE ET BEAUTÉ DANS SES ACTIONS :
à jamais se maintiendra SA JUSTICE.
De SES MERVEILLES IL a laissé un Mémorial ;
le SEIGNEUR EST TENDRESSE ET PITIÉ.
R/

IL a donné des vivres à Ses Fidèles,
gardant toujours mémoire de son alliance.
IL a montré SA FORCE à Son Peuple,
lui donnant le domaine des nations.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 11 : 15 à 26

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Maintenant le prince de ce monde va être jeté dehors,
dit le SEIGNEUR ;
et moi, quand J’aurai été élevé de Terre,
J’attirerai à Moi tous les hommes.
Alléluia.

(Jn 12, 31b-32)




« Si c’est par le DOIGT DE DIEU que j’expulse les démons, c’est donc que le RÈGNE DE DIEU est venu jusqu’à vous »

En ce temps-là,
comme JÉSUS avait expulsé un démon,
certains dirent :
« C’est par Béelzéboul, le chef des démons,
qu’IL expulse les démons. »
D’autres, pour LE mettre à l’épreuve,
cherchaient à obtenir de LUI un Signe venant du Ciel.
JÉSUS, connaissant leurs pensées, leur dit :
« Tout royaume divisé contre lui-même devient désert,
ses maisons s’écroulent les unes sur les autres.
Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même,
comment son royaume tiendra-t-il ?
Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul
que J’expulse les démons.
Mais si c’est par Béelzéboul que Moi, Je les expulse,
vos disciples, par qui les expulsent-ils ?
Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges.
En revanche, si c’est par le DOIGT DE DIEU
que J’expulse les démons,
c’est donc que le RÈGNE DE DIEU est venu jusqu’à vous.
Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais,
tout ce qui lui appartient est en sécurité.
Mais si un plus fort survient et triomphe de lui,
il lui enlève son armement auquel il se fiait,
et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé.
Celui qui n’est pas avec Moi est contre Moi ;
celui qui ne rassemble pas avec Moi disperse.
Quand l’esprit impur est sorti de l’homme,
il parcourt des lieux arides
en cherchant où se reposer.
Et il ne trouve pas. Alors il se dit :
“Je vais retourner dans ma maison,
d’où je suis sorti.”
En arrivant, il la trouve balayée et bien rangée.
Alors il s’en va,
et il prend d’autres esprits encore plus mauvais que lui,
au nombre de sept ;
ils entrent et s’y installent.
Ainsi, l’état de cet homme-là
est pire à la fin qu’au début. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=07/10/2016




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 7 octobre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Jeudi 6 Octobre 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: