Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 15 novembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6897
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 15 novembre   Lun 14 Nov - 17:49

Le mardi de la 33e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 19,1-10.

En ce temps-là, entré dans la ville de Jéricho, Jésus la traversait.
Or, il y avait un homme du nom de Zachée ; il était le chef des collecteurs d’impôts, et c’était quelqu’un de riche.
Il cherchait à voir qui était Jésus, mais il ne le pouvait pas à cause de la foule, car il était de petite taille.
Il courut donc en avant et grimpa sur un sycomore pour voir Jésus qui allait passer par là.
Arrivé à cet endroit, Jésus leva les yeux et lui dit : « Zachée, descends vite : aujourd’hui il faut que j’aille demeurer dans ta maison. »
Vite, il descendit et reçut Jésus avec joie.
Voyant cela, tous récriminaient : « Il est allé loger chez un homme qui est un pécheur. »
Zachée, debout, s’adressa au Seigneur : « Voici, Seigneur : je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens, et si j’ai fait du tort à quelqu’un, je vais lui rendre quatre fois plus. »
Alors Jésus dit à son sujet : « Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison, car lui aussi est un fils d’Abraham.
En effet, le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu. »

Commentaire du jour

Sainte Élisabeth de la Trinité (1880-1906), carmélite
Dernière retraite, 42-44 (OC, Seuil 1991, p. 186)

« Aujourd'hui, il faut que je vienne demeurer chez toi »

     « En Dieu mon âme est silencieuse ; c'est de lui que j'attends ma délivrance. Oui, il est le rocher où je trouve le salut, ma citadelle, et je ne serai pas ébranlée » (Ps 61,2-3). Voilà le mystère que chante aujourd'hui ma lyre ! Comme à Zachée, mon Maître m'a dit : « Hâte-toi de descendre, car il faut que je loge chez toi. » Hâte-toi de descendre, mais où ? Au plus profond de moi-même : après m'être quittée moi-même (Mt 16,24), séparée de moi-même, dépouillée de moi-même, en un mot sans moi-même.

     « Il faut que je loge chez toi. » C'est mon Maître qui m'exprime ce désir ! Mon Maître qui veut habiter en moi, avec le Père et son Esprit d'amour, pour que, selon l'expression du disciple bien-aimé, j'aie « société » avec eux, que je sois en communion avec eux (1Jn 1,3). « Vous n'êtes plus des hôtes ou des étrangers, mais vous êtes déjà de la maison de Dieu », dit saint Paul (Ep 2,19). Voilà comment j'entends être « de la maison de Dieu » : c'est en vivant au sein de la tranquille Trinité, en mon abîme intérieur, en cette « forteresse inexpugnable du saint recueillement » dont parle saint Jean de la Croix...

     Oh ! qu'elle est belle cette créature ainsi dépouillée, délivrée d'elle-même... Elle monte, elle s'élève au-dessus des sens, de la nature ; elle se dépasse elle-même ; elle surpasse aussi toute joie comme toute douleur et passe à travers les nuages, pour ne se reposer que lorsqu'elle aura pénétré « en l'intérieur » de Celui qu'elle aime et qui lui donnera lui-même le repos... Le Maître lui a dit : « Hâte-toi de descendre ». C'est encore sans sortir de là qu'elle vivra, à l'image de la Trinité immuable, en un éternel présent..., devenant par un regard toujours plus simple, plus unitif, « la splendeur de sa gloire » (He 1,3), autrement dit l'incessante « louange de gloire » (Ep 1,6) de ses perfections adorables.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1260
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 15 novembre   Mar 15 Nov - 1:16

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study




Mardi 15 Novembre 2016

Saint Albert le Grand, Évêque, Docteur de l'Église
Mort en 1280. Dominicain, professeur de théologie à Cologne et à Paris, auteur d’une oeuvre considérable et variée. Il fut le maître de Saint Thomas d’Aquin.

33ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année C








(Première lecture)
Apocalypse de Saint Jean, Apôtre 3 : 1 à 6, 14 à 22


« Si quelqu’un entend MA VOIX et ouvre la porte, J’entrerai chez lui, Je prendrai Mon Repas avec lui »

Moi, Jean, j’ai entendu le SEIGNEUR qui me disait :
À l’Ange de l’Église qui est à Sardes, écris :
Ainsi parle CELUI qui a les Sept Esprits de DIEU
et les Sept Étoiles :
Je connais ta conduite,
Je sais que ton nom est celui d’un vivant,
mais tu es mort.
Sois vigilant, raffermis ce qui te reste
et qui allait mourir,
car Je n’ai pas trouvé que tes actes soient parfaits
devant MON DIEU.
Eh bien, rappelle-toi ce que tu as reçu et entendu,
garde-le et convertis-toi.
Si tu ne veilles pas, Je viendrai comme un voleur
et tu ne pourras savoir
à quelle heure Je viendrai te surprendre.
À Sardes, pourtant,
tu en as qui n’ont pas sali leurs vêtements ;
habillés de blanc, ils marcheront avec Moi,
car ils en sont dignes.
Ainsi, le vainqueur portera des vêtements blancs ;
jamais Je n’effacerai son nom du Livre de la Vie ;
son nom, Je le proclamerai
devant MON PÈRE et devant Ses Anges.
Celui qui a des oreilles,
qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises.

À l’Ange de l’Église qui est à Laodicée, écris :
Ainsi parle CELUI qui est l’AMEN,
le TÉMOIN FIDÈLE ET VRAI,
le principe de la Création de DIEU :
Je connais tes actions,
Je sais que tu n’es ni froid ni brûlant
– mieux vaudrait que tu sois ou froid ou brûlant.
Aussi, puisque tu es tiède
– ni brûlant ni froid –
Je vais te vomir de Ma Bouche.
Tu dis : « Je suis riche,
je me suis enrichi, je ne manque de rien »,
et tu ne sais pas que tu es malheureux, pitoyable,
pauvre, aveugle et nu !
Alors, Je te le conseille :
achète chez Moi, pour t’enrichir, de l’or purifié au feu,
des vêtements blancs pour te couvrir
et ne pas laisser paraître la honte de ta nudité,
un remède pour l’appliquer sur tes yeux
afin que tu voies.
Moi, tous ceux que J’aime,
Je leur montre leurs fautes, et Je les corrige.
Eh bien, sois fervent et convertis-toi.
Voici que Je me tiens à la porte, et Je frappe.
Si quelqu’un entend MA VOIX et ouvre la porte,
J’entrerai chez lui ;
Je prendrai Mon Repas avec lui, et lui avec Moi.
Le vainqueur, je lui donnerai de siéger
avec Moi sur MON TRÔNE,
comme MOI-MÊME, après MA VICTOIRE,
J’ai siégé avec MON PÈRE SUR SON TRÔNE.
Celui qui a des oreilles,
qu’il entende ce que l’Esprit dit aux Églises.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Ce que DIEU demande à Ses Fidèles

Psaume appartenant au recueil de David.

Psaume 14 (15), entièrement




Psaume 14 (15) : 1a et 2, 3bc et 4ab, 4d et 5

R/ Le vainqueur, Je lui donnerai de siéger
avec Moi sur MON TRÔNE.


SEIGNEUR, qui séjournera sous TA TENTE ?
Celui qui se conduit parfaitement,
qui agit avec justice
et dit la vérité selon son cœur.
R/


Il ne fait pas de tort à son frère
et n’outrage pas son prochain.
À ses yeux, le réprouvé est méprisable
mais il honore les fidèles du SEIGNEUR.
R/


Il ne reprend pas sa parole.
Il prête son argent sans intérêt,
n’accepte rien qui nuise à l’innocent.
Qui fait ainsi demeure inébranlable.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 19 : 1 à 10

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
DIEU nous a aimés,
IL a envoyé SON FILS
comme Pardon pour nos péchés.
Alléluia.
(1 Jn 4, 10b)




« Le FILS de l’Homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu »

En ce temps-là,
entré dans la ville de Jéricho, JÉSUS la traversait.
Or, il y avait un homme du nom de Zachée ;
il était le chef des collecteurs d’impôts,
et c’était quelqu’un de riche.
Il cherchait à voir qui était JÉSUS,
mais il ne le pouvait pas à cause de la foule,
car il était de petite taille.
Il courut donc en avant
et grimpa sur un sycomore
pour voir JÉSUS qui allait passer par là.
Arrivé à cet endroit,
JÉSUS leva les yeux et lui dit :
« Zachée, descends vite :
aujourd’hui il faut que J’aille demeurer dans ta maison. »
Vite, il descendit
et reçut JÉSUS avec joie.
Voyant cela, tous récriminaient :
« IL est allé loger chez un homme qui est un pécheur. »
Zachée, debout, s’adressa au SEIGNEUR :
« Voici, SEIGNEUR :
je fais don aux pauvres de la moitié de mes biens,
et si j’ai fait du tort à quelqu’un,
je vais lui rendre quatre fois plus. »
Alors JÉSUS dit à son sujet :
« Aujourd’hui, le salut est arrivé pour cette maison,
car lui aussi est un fils d’Abraham.
En effet, le FILS de l’Homme est venu chercher et sauver
ce qui était perdu. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=320

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/office-messe?date_my=15/11/2016


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 15 novembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Mercredi 23 Novembre 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Lecture du jour- 6 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: