Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 19 juillet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 6976
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 19 juillet   Mar 18 Juil - 17:56

Le mercredi de la 15e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 11,25-27.

En ce temps-là, Jésus prit la parole et dit : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits.
Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bienveillance.
Tout m’a été remis par mon Père ; personne ne connaît le Fils, sinon le Père, et personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler. »

Commentaire du jour

Jean Tauler (v. 1300-1361), dominicain à Strasbourg
Sermon 29 (trad. Cerf 1991, p. 214)

« Personne ne connaît le Père, sinon le Fils, et celui à qui le Fils veut le révéler »

Il nous est impossible de trouver des termes appropriés pour parler de la glorieuse Trinité, et cependant il faut bien en dire quelque chose... Il est absolument impossible à toute intelligence de comprendre comment la haute et essentielle unité est unité simple quant à l'essence, et triple quant aux Personnes, comment les Personnes se distinguent, comment le Père engendre son Fils, comment le Fils procède du Père et demeure cependant en lui ; et comment, de la connaissance qui sort de lui, jaillit un torrent d'amour inexprimable qui est le Saint Esprit ; comment ces épanchements merveilleux refluent dans l'ineffable complaisance de la Trinité en elle-même et dans la jouissance que la Trinité a d'elle-même et dans une unité essentielle... Mieux vaut sentir tout cela que d'avoir à l'exposer...

Cette Trinité, nous devons la considérer en nous-mêmes, nous rendre compte comment nous sommes vraiment faits à son image (Gn 1,26), car on trouve dans l'âme, en son état naturel, la propre image de Dieu, image vraie, nette, quoiqu'elle n'ait pas cependant toute la noblesse de l'objet qu'elle représente. Les savants disent qu'elle réside dans les facultés supérieures de l'âme, dans la mémoire, l'intelligence, la volonté... Mais d'autres maîtres disent, et cette opinion est de beaucoup supérieure, que l'image de la Trinité résiderait dans le plus intime, au plus secret, dans le tréfonds de l'âme... C'est sûrement dans ce fond de l'âme que le Père du ciel engendre son Fils unique... Si quelqu'un veut sentir cela, qu'il se tourne vers l'intérieur, bien au-dessus de toute l'activité de ses facultés extérieures et intérieures, au-dessus des images et de tout ce qui lui a jamais été apporté du dehors, et qu'il se plonge et s'écoule dans le fond de son âme. La puissance du Père vient alors, et le Père appelle l'homme en lui-même par son Fils unique, et tout comme le Fils naît du Père et reflue dans le Père, ainsi l'homme lui aussi, dans le Fils, naît du Père et reflue dans le Père avec le Fils, devenant un avec lui. Le Saint Esprit se répand alors dans une charité et une joie inexprimables et débordantes. Il inonde et il pénètre le fond de l'homme avec ses dons aimables.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1312
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 46

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 19 juillet   Mer 19 Juil - 1:15

Bonjour Julie study
Bonjour à toutes et à tous study



Mercredi 19 Juillet 2017

De la férie

15ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année A






(Première lecture)
Livre de l’Exode 3 : 1 à 6, 9 à 12


« L’Ange du SEIGNEUR lui apparut dans la flamme d’un buisson en feu »

En ces jours-là,
Moïse était berger du troupeau de son beau-père Jéthro,
prêtre de Madiane.
Il mena le troupeau au-delà du désert
et parvint à la MONTAGNE de DIEU, à l’Horeb.
L’Ange du SEIGNEUR lui apparut dans la flamme
d’un buisson en feu.
Moïse regarda : le buisson brûlait
sans se consumer.
Moïse se dit alors :
« Je vais faire un détour
pour voir cette chose extraordinaire :
pourquoi le buisson ne se consume-t-il pas ? »
Le SEIGNEUR vit qu’il avait fait un détour pour voir,
et DIEU l’appela du milieu du buisson :
« Moïse ! Moïse ! »
Il dit :
« Me voici ! »
DIEU dit alors :
« N’approche pas d’ici !
Retire les sandales de tes pieds,
car le LIEU où tu te tiens est une TERRE SAINTE ! »
Et IL déclara :
« JE SUIS le DIEU de ton père,
le DIEU d’Abraham, le DIEU d’Isaac, le DIEU de Jacob. »
Moïse se voila le visage
car il craignait de porter son regard sur DIEU.
Le SEIGNEUR dit :
« Maintenant, le cri des fils d’Israël est parvenu jusqu’à Moi,
et J’ai vu l’oppression que leur font subir les Égyptiens.
Maintenant donc, va !
Je t’envoie chez Pharaon :
tu feras sortir d’Égypte Mon PEUPLE, les fils d’Israël. »
Moïse dit à DIEU :
« Qui suis-je pour aller trouver Pharaon,
et pour faire sortir d’Égypte les fils d’Israël ? »
DIEU lui répondit :
« JE SUIS avec toi.
Et tel est le SIGNE que c’est Moi qui t’ai envoyé :
quand tu auras fait sortir d’Égypte Mon PEUPLE,
vous rendrez un CULTE à DIEU sur CETTE MONTAGNE. »

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








Je veux dire merci au SEIGNEUR

Du recueil de David.

[Psaume 102 (103) ; entièrement]



Psaume 102 (103) : 1 et 2, 3 et 4, 6 et 7

R/ Le SEIGNEUR est TENDRESSE et PITIÉ.

Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme,
bénis SON NOM TRÈS SAINT, tout mon être !
Bénis le SEIGNEUR, ô mon âme,
n’oublie aucun de SES BIENFAITS !
R/

Car IL pardonne toutes tes offenses
et te guérit de toute maladie ;
IL réclame ta vie à la tombe
et te couronne d’AMOUR et de TENDRESSE.
R/

Le SEIGNEUR fait ŒUVRE DE JUSTICE,
IL défend le DROIT des opprimés.
IL révèle SES DESSEINS à Moïse,
aux enfants d’Israël SES HAUTS FAITS.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 11 : 25 à 27

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
TU ES BÉNI, PÈRE,
SEIGNEUR du CIEL et de la Terre,
TU as révélé aux tout-petits
les MYSTÈRES du ROYAUME !
Alléluia.
(cf. Mt 11, 25)




« Ce que TU as caché aux sages et aux savants, TU l’as révélé aux tout-petits »

En ce temps-là,
JÉSUS prit la PAROLE et dit :
« PÈRE, SEIGNEUR du CIEL et de la Terre,
Je proclame TA LOUANGE :
ce que TU as caché aux sages et aux savants,
TU l’as révélé aux tout-petits.
Oui, PÈRE, TU l’as voulu ainsi dans TA BIENVEILLANCE.
TOUT M’a été remis par MON PÈRE ;
personne ne connaît le FILS, sinon le PÈRE,
et personne ne connaît le PÈRE, sinon le FILS,
et celui à qui le FILS veut le révéler. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)

http://www.radiofidelite.fr/comment/evangcom.php?jour=200

Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-07-19/romain/messe


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 19 juillet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 11 juillet
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: