Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 26 novembre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7269
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 30
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 26 novembre   Sam 25 Nov - 18:26

Solennité du Christ, Roi de l'Univers

Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 25,31-46.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il siégera sur son trône de gloire.
Toutes les nations seront rassemblées devant lui ; il séparera les hommes les uns des autres, comme le berger sépare les brebis des boucs :
il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche.
Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite : “Venez, les bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde.
Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ;
j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi !”
Alors les justes lui répondront : “Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ? tu avais donc faim, et nous t’avons nourri ? tu avais soif, et nous t’avons donné à boire ?
tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli ? tu étais nu, et nous t’avons habillé ?
tu étais malade ou en prison… Quand sommes-nous venus jusqu’à toi ?”
Et le Roi leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”
Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche : “Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges.
Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ;
j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.”
Alors ils répondront, eux aussi : “Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison, sans nous mettre à ton service ?”
Il leur répondra : “Amen, je vous le dis : chaque fois que vous ne l’avez pas fait à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.”
Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel, et les justes, à la vie éternelle. »

Commentaire du jour


Concile Vatican II
Constitution sur l'Église « Lumen gentium », § 13

Roi et Seigneur

     Tous les hommes sont appelés à former en Jésus Christ le nouveau peuple de Dieu. En conséquence, ce peuple doit, sans cesser d'être un et unique, s'étendre au monde entier et à tous les siècles afin que s'accomplisse le dessein de Dieu..., qui a voulu rassembler en un seul corps ses enfants dispersés (Jn 11,52). À cette fin, Dieu a envoyé son Fils qu'il a constitué héritier de toutes choses (He 1,2) pour être Maître, Roi et Prêtre de l'univers, chef du peuple nouveau et universel des fils de Dieu. À cette fin aussi, Dieu a envoyé l'Esprit de son Fils, qui est Seigneur et qui donne la vie (Credo) et qui est, pour toute l'Église et pour chacun des croyants, principe de rassemblement et d'unité dans « l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et les prières » (Ac 2,42).

     En toutes les nations de la terre subsiste l'unique Peuple de Dieu, puisque c'est de toutes les nations qu'il tire ses membres, citoyens d'un royaume dont le caractère n'est pas terrestre mais bien céleste. Car tous les fidèles dispersés à travers le monde sont en communion les uns avec les autres dans l'Esprit Saint... Mais comme « le Royaume du Christ n'est pas de ce monde » (Jn 18,36), l'Église, peuple de Dieu, en introduisant ce royaume, n'enlève rien au bien temporel des peuples, quels qu'ils soient. Au contraire, elle favorise et assume, dans la mesure où ces choses sont bonnes, les talents, les richesses, les coutumes des peuples, et en les assumant, les purifie, les renforce et les élève.

     L'Église sait en effet qu'il lui faut resserrer ses rangs autour de ce Roi, car c'est à lui que les nations ont été données en héritage (Ps 2,8 ), c'est vers son royaume qu'afflueront richesses et présents (Ps 71,10 ; Is 60,4 ; Ap 21,24). Ce caractère d'universalité qui distingue le peuple de Dieu est un don du Seigneur lui-même qui porte l'Église catholique à s'employer sans arrêt à rassembler toute l'humanité et la totalité de ses biens sous le Christ Chef, en l'unité de son Esprit.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1440
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 26 novembre   Dim 26 Nov - 3:51

Bonjour Julie,
Bonjour à toutes et à tous,




Dimanche 26 Novembre 2017


Notre SEIGNEUR JÉSUS-CHRIST ROI de l’Univers
Solennité du SEIGNEUR


(Couleur liturgique : Blanc )
Année A










Lien :
http://www.ktotv.com/emissions/priere-et-vie-de-l-eglise/priere/en-marche-vers-dimanche

Vu sur :
www.KTOTV.com






(Première lecture)
Livre du Prophète Ézékiel 34 : 11 et 12, 15 à 17


« Toi, Mon Troupeau, voici que Je vais juger entre brebis et brebis »

Ainsi PARLE LE SEIGNEUR DIEU :
Voici que MOI-MÊME, Je m’occuperai de Mes Brebis,
et Je veillerai sur Elles.
Comme un berger veille sur les brebis de son troupeau
quand elles sont dispersées,
ainsi Je veillerai sur Mes Brebis,
et J’irai Les délivrer dans tous les endroits où Elles ont été dispersées
un jour de nuages et de sombres nuées.
C’est Moi qui ferai paître Mon Troupeau,
et c’est Moi qui Le ferai reposer,
– Oracle du SEIGNEUR DIEU.
La Brebis perdue, Je La chercherai ;
L’égarée, Je La ramènerai.
Celle qui est blessée, Je La panserai.
Celle qui est malade, Je Lui rendrai des forces.
Celle qui est grasse et vigoureuse,
Je La garderai, Je La ferai paître selon le Droit.
Et Toi, Mon Troupeau
– ainsi PARLE LE SEIGNEUR DIEU –,
voici que Je vais juger entre Brebis et brebis,
entre les béliers et les boucs.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris








Le SEIGNEUR est mon BERGER


Psaume appartenant au recueil de David.

[Psaume 22 (23), entièrement]



Psaume 22 (23) : 1 et 2ab, 2c et 3, 4, 5, 6


R/ Le SEIGNEUR est mon BERGER :
rien ne saurait me manquer.


Le SEIGNEUR est mon BERGER :
je ne manque de rien.
Sur des prés d’herbe fraîche,
IL me fait reposer.
R/


IL me mène vers les eaux tranquilles
et me fait revivre ;
IL me conduit par le JUSTE CHEMIN
pour l’HONNEUR DE SON NOM.
R/


Si je traverse les ravins de la mort,
je ne crains aucun mal,
car TU es avec moi :
Ton Bâton me guide et me rassure.
R/


TU prépares la table pour moi
devant mes ennemis ;
TU répands le parfum sur ma tête,
ma coupe est débordante.
R/


Grâce et bonheur m’accompagnent
tous les jours de ma vie ;
j’habiterai la MAISON DU SEIGNEUR
pour la durée de mes jours.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








(Deuxième lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 15 : 20 à 26, 28


« IL remettra le POUVOIR ROYAL à DIEU LE PÈRE, et ainsi, DIEU sera tout en tous »

Frères,
le CHRIST EST RESSUSCITÉ d’entre les morts,
LUI, PREMIER RESSUSCITÉ parmi ceux qui se sont endormis.
Car, la mort étant venue par un homme,
c’est par un Homme aussi que vient la résurrection des morts.
En effet, de même que tous les hommes
meurent en Adam,
de même c’est dans le CHRIST
que tous recevront la Vie,
mais chacun à Son Rang :
EN PREMIER, LE CHRIST,
et ensuite, lors du RETOUR DU CHRIST,
ceux qui LUI appartiennent.
Alors, tout sera achevé,
quand le CHRIST remettra le POUVOIR ROYAL à DIEU SON PÈRE,
après avoir anéanti, parmi les êtres célestes,
toute Principauté, toute Souveraineté et Puissance.
Car c’est LUI qui doit régner
jusqu’au jour où DIEU aura mis sous SES PIEDS tous ses ennemis.
Et le dernier ennemi qui sera anéanti,
c’est la mort.
Et, quand tout sera mis sous le POUVOIR DU FILS,
LUI-MÊME se mettra alors sous le POUVOIR DU PÈRE
qui LUI aura tout soumis,
et ainsi, DIEU SERA TOUT EN TOUS.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Matthieu 25 : 31 à 46


Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.

Béni soit CELUI qui vient au NOM DU SEIGNEUR !
Béni soit le Règne qui vient, celui de David notre père.

(Mc 11, 9b-10a) Alléluia.





« IL siégera sur SON TRÔNE DE GLOIRE et séparera les hommes les uns des autres »

En ce temps-là,
JÉSUS disait à Ses Disciples :
« Quand le FILS de l’Homme viendra dans SA GLOIRE,
et tous les Anges avec LUI,
alors IL siégera sur SON TRÔNE DE GLOIRE.
Toutes les nations seront rassemblées devant LUI ;
IL séparera les hommes les uns des autres,
comme le berger sépare les brebis des boucs :
IL placera les Brebis à SA DROITE, et les boucs à gauche.

Alors le ROI dira à ceux qui seront à SA DROITE :
‘Venez, les bénis de MON PÈRE,
recevez en héritage le Royaume
préparé pour vous depuis la fondation du monde.
Car J’avais faim, et vous M’avez donné à manger ;
J’avais soif, et vous M’avez donné à boire ;
J’étais un étranger, et vous M’avez accueilli ;
J’étais nu, et vous M’avez habillé ;
J’étais malade, et vous M’avez visité ;
J’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à Moi !’
Alors les Justes LUI répondront :
‘SEIGNEUR, quand est-ce que nous T’avons vu...?
TU avais donc faim, et nous T’avons nourri ?
TU avais soif, et nous T’avons donné à boire ?
TU étais un étranger, et nous T’avons accueilli ?
TU étais nu, et nous T’avons habillé ?
TU étais malade ou en prison...
Quand sommes-nous venus jusqu’à TOI ?’
Et le ROI leur répondra :
‘AMEN, JE vous le dis :
chaque fois que vous l’avez fait
à l’un de ces plus petits de Mes Frères,
c’est à MOI que vous l’avez fait.’

Alors IL dira à ceux qui seront à sa gauche :
‘Allez-vous-en loin de Moi, vous les maudits,
dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges.
Car J’avais faim, et vous ne M’avez pas donné à manger ;
J’avais soif, et vous ne M’avez pas donné à boire ;
J’étais un étranger, et vous ne M’avez pas accueilli ;
J’étais nu, et vous ne M’avez pas habillé ;
J’étais malade et en prison, et vous ne M’avez pas visité.’
Alors ils répondront, eux aussi :
‘SEIGNEUR, quand T’avons-nous vu
avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison,
sans nous mettre à ton service ?’
IL leur répondra :
‘AMEN, JE vous le dis :
chaque fois que vous ne l’avez pas fait
à l’un de ces plus petits,
c’est à MOI que vous ne l’avez pas fait.’

Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel,
et les Justes, à la VIE ÉTERNELLE. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2017-11-26/romain/messe


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 26 novembre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Mercredi 23 Novembre 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Lecture du jour- 6 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: