Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 3 janvier

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7528
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 31
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 3 janvier   Mar 2 Jan - 17:24

Férie du temps de Noël (3 janv.)

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 1,29-34.

En ce temps-là, voyant Jésus venir vers lui, Jean le Baptiste déclara : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ;
c’est de lui que j’ai dit : L’homme qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était.
Et moi, je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l’eau, c’est pour qu’il soit manifesté à Israël. »
Alors Jean rendit ce témoignage : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui.
Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, celui-là baptise dans l’Esprit Saint.”
Moi, j’ai vu, et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. »

Commentaire du jour

Sainte Thérèse-Bénédicte de la Croix [Édith Stein] (1891-1942), carmélite, martyre, copatronne de l'Europe
Les Noces de l'Agneau, 14/9/1940 (trad. Source cachée, Cerf 1999, p. 259)

« Voici l'Agneau de Dieu »

Dans l'Apocalypse, l'apôtre Jean voit « un Agneau ; il se tenait debout et il était comme immolé » (Ap 5,6)... Au bord du Jourdain, Jean le Baptiste avait désigné Jésus comme « l'Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde ». L'apôtre Jean avait alors compris cette parole, et il comprenait maintenant cette image. Celui qui marchait autrefois sur les bords du Jourdain et qui s'était maintenant montré à lui « en vêtement blanc, avec des yeux de flamme » et avec l'épée du juge, lui « le Premier et le Dernier » (Ap 1,13-17), il avait accompli en vérité tout ce qu'esquissaient en symbole les rites de l'ancienne Alliance.

Lorsque au jour le plus saint et le plus solennel de l'année le grand prêtre pénétrait dans le Saint des Saints, le lieu terriblement saint de la Présence divine, il avait pris auparavant deux boucs : l'un pour le charger des péchés du peuple afin qu'il les emporte au désert, l'autre pour asperger de son sang la tente et l'arche d'alliance (Lv 16). C'était le sacrifice pour le péché offert pour le peuple... Ensuite il sacrifiait un holocauste pour lui et pour tout le peuple et faisait brûler entièrement les restes de la victime d'expiation... C'était un jour solennel et saint que ce jour de la Réconciliation...

Mais qu'est-ce qui avait donc réalisé la réconciliation ? Ce n'était pas le sang des animaux immolés ni le grand prêtre de la descendance d'Aaron, comme saint Paul l'a dit dans sa lettre aux Hébreux (ch. 8-9). C'était l'ultime sacrifice de réconciliation, celui qui était préfiguré dans tous les sacrifices prescrits par la Loi, et c'était « le grand prêtre selon l'ordre de Melchisédech » (Ps 110,4)... Il était aussi le véritable Agneau pascal à cause duquel l'ange exterminateur passait son chemin devant les maisons des Hébreux alors qu'il frappait les Égyptiens (Ex 12,23). Le Seigneur lui-même l'avait donné à entendre à ses disciples quand il a mangé l'agneau pascal avec eux pour la dernière fois et s'est donné ensuite lui-même à eux en nourriture.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1573
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 3 janvier   Mer 3 Jan - 1:19

Bonjour Julie,
Bonjour à toutes et à tous,




Mercredi 3 Janvier 2018


SAINT NOM de JÉSUS
Le prénom “JÉSUS” signifie “SAUVEUR”. Parce que DIEU a fait de JÉSUS le MESSIE et le SEIGNEUR, le NOM de JÉSUS est devenu le NOM qui est au-dessus de tout nom”. Comme baptisés, nous sommes appelés à vouer notre vie au NOM de JÉSUS, notre SEIGNEUR.


Temps de Noël
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B





(Première lecture)
Première Lettre de Saint Jean 2 : 29 à 3 : 6


« Quiconque demeure en LUI ne pèche pas »

Bien-aimés,
puisque vous savez que LUI, JÉSUS, est JUSTE,
reconnaissez que celui qui pratique la justice
est, lui aussi, né de DIEU.
Voyez quel GRAND AMOUR nous a donné le PÈRE
pour que nous soyons appelés Enfants de DIEU
– et nous le sommes.
Voici pourquoi le monde ne nous connaît pas :
c’est qu’il n’a pas connu DIEU.
Bien-aimés,
dès maintenant, nous sommes Enfants de DIEU,
mais ce que nous serons n’a pas encore été manifesté.
Nous le savons : quand cela sera manifesté,
nous LUI serons semblables
car nous LE verrons tel qu’IL EST.
Et quiconque met en LUI une telle espérance
se rend pur comme LUI-MÊME est pur.
Qui commet le péché transgresse la Loi ;
car le péché, c’est la transgression.
Or, vous savez que LUI, JÉSUS,
s’est manifesté pour enlever les péchés,
et qu’il n’y a pas de péché en LUI.
Quiconque demeure en LUI ne pèche pas ;
quiconque pèche ne L’a pas vu et ne LE connaît pas.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris







Acclamez le SEIGNEUR qui vient

[Psaume 97 (98), entièrement]


Psaume 97 (98) : 1, 3cd et 4, 5 et 6

R/ La Terre tout entière a vu
le SALUT de notre DIEU.


Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
car IL a fait des MERVEILLES ;
par Son BRAS TRÈS SAINT, par Sa MAIN PUISSANTE,
IL s’est assuré la VICTOIRE.
R/

La Terre tout entière a vu
la VICTOIRE de notre DIEU.
Acclamez le SEIGNEUR, Terre entière,
sonnez, chantez, jouez !
R/

Jouez pour le SEIGNEUR sur la cithare,
sur la cithare et tous les instruments ;
au son de la trompette et du cor,
acclamez votre ROI, le SEIGNEUR !
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 1 : 29 à 34

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Le VERBE s’est fait chair,
IL a établi parmi nous Sa DEMEURE.
A tous ceux qui L’ont reçu,
IL a donné de pouvoir devenir Enfants de DIEU.
Alléluia. Alléluia.
(cf. Jn 1, 14a.12a)



« Voici l’AGNEAU de DIEU, qui enlève le péché du monde »

Le lendemain, voyant JÉSUS venir vers lui,
Jean le Baptiste déclara :
« Voici l’AGNEAU de DIEU,
qui enlève le péché du monde ;
c’est de LUI que j’ai dit :
L’Homme qui vient derrière moi
est passé devant moi,
car avant moi IL ÉTAIT.
Et moi, je ne LE connaissais pas ;
mais, si je suis venu baptiser dans l’eau,
c’est pour qu’IL soit manifesté à Israël. »
Alors Jean rendit ce témoignage :
« J’ai vu l’ESPRIT
descendre du Ciel comme une colombe
et IL demeura sur LUI.
Et moi, je ne LE connaissais pas,
mais CELUI qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit :
“CELUI sur qui tu verras l’ESPRIT descendre et demeurer,
CELUI-LÀ baptise dans l’ESPRIT SAINT.”
Moi, j’ai vu, et je rends témoignage :
c’est LUI le FILS de DIEU. »


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2018-01-03/romain/messe


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 3 janvier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Jeudi 6 Janvier 2011 : Textes de la messe de ce jour
» Mercredi 12 Janvier 2011 : Textes de la messe de ce jour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: