Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 25 février

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7706
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 31
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 25 février   Sam 24 Fév - 18:41

Deuxième dimanche de Carême

Évangile de Jésus-Christ selon saint Marc 9,2-10.

En ce temps-là, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et les emmène, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne. Et il fut transfiguré devant eux.
Ses vêtements devinrent resplendissants, d’une blancheur telle que personne sur terre ne peut obtenir une blancheur pareille.
Élie leur apparut avec Moïse, et tous deux s’entretenaient avec Jésus.
Pierre alors prend la parole et dit à Jésus : « Rabbi, il est bon que nous soyons ici ! Dressons donc trois tentes : une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. »
De fait, Pierre ne savait que dire, tant leur frayeur était grande.
Survint une nuée qui les couvrit de son ombre, et de la nuée une voix se fit entendre : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! »
Soudain, regardant tout autour, ils ne virent plus que Jésus seul avec eux.
Ils descendirent de la montagne, et Jésus leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu, avant que le Fils de l’homme soit ressuscité d’entre les morts.
Et ils restèrent fermement attachés à cette parole, tout en se demandant entre eux ce que voulait dire : « ressusciter d’entre les morts ».

Commentaire du jour

Saint Jérôme (347-420), prêtre, traducteur de la Bible, docteur de l'Église
Homélies sur Marc, n°6, SC 494 (p. 165,167,161,172, trad. SC)

Le Christ, annoncé par la Loi et les prophètes, unique Sauveur du genre humain.

      « Et Pierre répondit à Jésus : Rabbi il est bon que nous soyons ici. » Quand je lis les Écritures et que je comprends spirituellement quelque enseignement sublime, moi aussi je ne veux pas descendre de là, je ne veux pas descendre à des réalités plus humbles : je veux faire dans mon cœur une tente pour le Christ, la Loi et les prophètes. Mais Jésus qui est venu pour sauver ce qui était perdu, qui n’est pas venu pour sauver ceux qui sont saints mais ceux qui se portent mal, sait que, s’Il reste sur la montagne, s’Il ne redescend sur terre, le genre humain ne sera pas sauvé.

     « Et aussitôt regardant tout autour d’eux, ils ne virent personne. » Quand je lis l’Évangile et que j’y vois des témoignages de la Loi et des prophètes, c’est le Christ seul que je considère : je n’ai vu Moïse, je n’ai vu les prophètes, que pour comprendre qu’ils parlaient du Christ. Lorsqu’enfin j’arrive à la splendeur du Christ et que j’aperçois en quelque sorte la lumière resplendissante du soleil éclatant, je ne peux voir la lumière d’une lanterne. Si l’on allume une lanterne en plein jour, peut-elle éclairer ? SI le soleil brille, la lumière d’une lanterne est invisible : ainsi, en présence du Christ, la Loi et les prophètes, en comparaison, sont totalement invisibles. Je ne critique pas la Loi et les prophètes, bien plutôt je les loue parce qu’ils annoncent le Christ ; mais je lis la Loi et les prophètes sans vouloir m’enfermer dans la Loi et les prophètes, mais afin de parvenir, à travers la Loi et les prophètes, au Christ. À Lui, avec le Père et l’Esprit Saint, gloire et majesté pour l’infinité des siècles des siècles. Amen.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1684
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 25 février   Dim 25 Fév - 4:07

Bonjour Julie,
Bonjour à toutes et à tous,




Dimanche 25 Février 2018

2ième Dimanche de Carême

(Couleur liturgique : Violet )
Année B





(Première lecture)
Livre de la Genèse 22 : 1 et 2, 9 à 13, 15 à 18


Le sacrifice de notre père Abraham

En ces jours-là,
DIEU mit Abraham à l’épreuve.
IL lui dit :
« Abraham ! »
Celui-ci
répondit :
« Me voici ! »
DIEU dit :
« Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac,
va au pays de Moriah,
et là tu l’offriras en holocauste
sur la montagne que Je t’indiquerai. »
Ils arrivèrent à l’endroit que DIEU avait indiqué.
Abraham y bâtit l’autel et disposa le bois ;
puis il lia son fils Isaac
et le mit sur l’autel, par-dessus le bois.
Abraham étendit la main
et saisit le couteau pour immoler son fils.
Mais l’Ange du SEIGNEUR l’appela du Haut du Ciel et dit :
« Abraham ! Abraham ! »
Il répondit :
« Me voici ! »
L’Ange lui dit :
« Ne porte pas la main sur le garçon !
Ne lui fais aucun mal !
Je sais maintenant que tu crains DIEU :
tu ne M’as pas refusé ton fils, ton unique. »
Abraham leva les yeux et vit un bélier
retenu par les cornes dans un buisson.
Il alla prendre le bélier
et l’offrit en holocauste à la place de son fils.

Du Ciel, l’Ange du SEIGNEUR appela une seconde fois Abraham.
IL déclara :
« Je le jure par MOI-MÊME, ORACLE du SEIGNEUR :
parce que tu as fait cela,
parce que tu ne M’as pas refusé ton fils, ton unique,
Je te comblerai de bénédictions,
Je rendrai ta descendance aussi nombreuse
que les étoiles du ciel
et que le sable au bord de la mer,
et ta descendance occupera les places fortes de ses ennemis.
Puisque tu as écouté Ma VOIX,
toutes les nations de la Terre
s’adresseront l’une à l’autre la bénédiction
par le nom de ta descendance. »


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris







Prière d’un homme arraché à la mort

Psaume 114-115 (116), entièrement



Psaume 115 (116B) : 10 et 15, 16ac et 17, 18 et 19


R/ Je marcherai en présence du SEIGNEUR sur la Terre des Vivants.

Je crois, et je parlerai,
moi qui ai beaucoup souffert.
Il en coûte au SEIGNEUR
de voir mourir les Siens !
R/


Ne suis-je pas, SEIGNEUR, ton serviteur,
moi, dont TU brisas les chaînes ?
Je T’offrirai le sacrifice d’Action de Grâce,
j’invoquerai le nom du SEIGNEUR.
R/


Je tiendrai mes promesses au SEIGNEUR,
oui, devant tout Son Peuple,
à l’entrée de la MAISON du SEIGNEUR,
au milieu de Jérusalem !
R/


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris








(Deuxième lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Romains 8 : 31b à 34


« DIEU n’a pas épargné Son PROPRE FILS »

Frères,
si DIEU est pour nous,
qui sera contre nous ?
IL n’a pas épargné Son PROPRE FILS,
mais IL L’a livré pour nous tous :
comment pourrait-IL, avec LUI,
ne pas nous donner tout ?
Qui accusera ceux que DIEU a choisis ?
DIEU est CELUI qui rend JUSTE :
alors, qui pourra condamner ?
Le CHRIST JÉSUS est mort ;
bien plus, IL est RESSUSCITÉ,
IL est à la DROITE de DIEU,
IL intercède pour nous.


– PAROLE du SEIGNEUR.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Marc 9 : 2 à 10

Acclamation de l’Évangile :
GLOIRE au CHRIST, PAROLE ÉTERNELLE du DIEU VIVANT. GLOIRE à TOI, SEIGNEUR.
De la Nuée Lumineuse, la VOIX du PÈRE a retenti : « CELUI-CI est Mon FILS BIEN-AIMÉ, écoutez-LE ! »
GLOIRE au CHRIST, PAROLE ÉTERNELLE du DIEU VIVANT. GLOIRE à TOI, SEIGNEUR.
(cf. Mt 17, 5)




« CELUI-CI est Mon FILS BIEN-AIMÉ »

En ce temps-là,
JÉSUS prit avec LUI Pierre, Jacques et Jean,
et les emmena, eux seuls, à l’écart sur une haute montagne.
Et IL fut transfiguré devant eux.
Ses Vêtements devinrent resplendissants,
d’une blancheur telle
que personne sur Terre ne peut obtenir une blancheur pareille.
Élie leur apparut avec Moïse,
et tous deux s’entretenaient avec JÉSUS.
Pierre alors prend la parole
et dit à JÉSUS :
« RABBI, il est bon que nous soyons ici !
Dressons donc trois tentes :
une pour TOI, une pour Moïse, et une pour Élie. »
De fait, Pierre ne savait que dire,
tant leur frayeur était grande.
Survint une Nuée qui les couvrit de Son Ombre,
et de la Nuée une VOIX se fit entendre :
« CELUI-CI
est Mon FILS BIEN-AIMÉ :
écoutez-LE ! »
Soudain, regardant tout autour,
ils ne virent plus que JÉSUS seul avec eux.

Ils descendirent de la montagne,
et JÉSUS leur ordonna de ne raconter à personne ce qu’ils avaient vu,
avant que le FILS de l’Homme
soit ressuscité d’entre les morts.
Et ils restèrent fermement attachés à Cette PAROLE,
tout en se demandant entre eux ce que voulait dire :
« ressusciter d’entre les morts ».


– Acclamons la PAROLE de DIEU.



Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris










Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2018-02-25/romain/messe


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 25 février
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "
» Lecture du jour- 6 novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: