Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 10 mars

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7557
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 31
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 10 mars   Ven 9 Mar - 19:50

Le samedi de la 3e semaine de Carême

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 18,9-14.

En ce temps-là, à l’adresse de certains qui étaient convaincus d’être justes et qui méprisaient les autres, Jésus dit la parabole que voici :
« Deux hommes montèrent au Temple pour prier. L’un était pharisien, et l’autre, publicain (c’est-à-dire un collecteur d’impôts).
Le pharisien se tenait debout et priait en lui-même : ‘Mon Dieu, je te rends grâce parce que je ne suis pas comme les autres hommes – ils sont voleurs, injustes, adultères –, ou encore comme ce publicain.
Je jeûne deux fois par semaine et je verse le dixième de tout ce que je gagne.’
Le publicain, lui, se tenait à distance et n’osait même pas lever les yeux vers le ciel ; mais il se frappait la poitrine, en disant : ‘Mon Dieu, montre-toi favorable au pécheur que je suis !’
Je vous le déclare : quand ce dernier redescendit dans sa maison, c’est lui qui était devenu un homme juste, plutôt que l’autre. Qui s’élève sera abaissé ; qui s’abaisse sera élevé. »

Commentaire du jour

Saint Bonaventure (1221-1274), franciscain, docteur de l'Église
Du gouvernement de l'âme (Œuvres spirituelles de Saint Bonaventure, tome II, De la vie parfaite, Société S. François d'Assise, Paris, 1931) (rev.)

Les larmes et le désir

Ô âme qui pleurez vos péchés, craignez les jugements divins, qui sont un abîme profond. Craignez, dis-je, craignez vivement, bien que vous soyez déjà quelque peu pénitente, de déplaire encore à Dieu. Craignez plus encore, même maintenant, d'offenser Dieu à nouveau. Craignez par dessus tout d'être finalement séparée de Dieu, privée pour toujours de lumière, toujours brûlée par le feu et rongée par le ver qui ne périra point. Craignez tout cela, si une pénitence vraie ne vous obtient de mourir dans la grâce finale, et chantez avec le Prophète : « Transpercez ma chair par votre crainte. Je redoute vos jugements. » (Cf. Ps 118, 120)

Néanmoins, désirez les dons célestes. Élevez-vous par la flamme du divin amour jusqu'en Dieu, qui vous a si patiemment supportée dans le péché, vous a attendue avec tant de longanimité, et ramenée à la pénitence avec tant de miséricorde, par le pardon, l'infusion de la grâce et la promesse de la couronne éternelle. Il vous demande seulement de Lui offrir, ou plutôt de recevoir de Lui-même pour le Lui offrir, « le sacrifice d'un esprit accablé, d'un cœur contrit et humilié » (Ps 50, 19) par une amère componction, par une confession sincère et une juste satisfaction.

Désirez avec ardeur que Dieu vous prouve son amour par une large communication du Saint-Esprit. Désirez avec plus d'ardeur de Lui être conforme par une fidèle imitation de Jésus crucifié. Mais, par-dessus tout, désirez de posséder Dieu dans la claire vision du Père Éternel afin que, en toute vérité, vous puissiez chanter avec le prophète : « Mon âme a soif du Dieu fort et vivant ; quand viendrai-je et paraîtrai-je devant la face de Dieu ? » (Ps 41, 3)

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1602
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 47

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 10 mars   Sam 10 Mar - 1:17

Bonjour Julie,
Bonjour à toutes et à tous,




Samedi 10 Mars 2018

Sainte Marie-Eugénie, Religieuse et Fondatrice


3ième semaine du Temps de Carême
(Couleur liturgique : Violet )
Année B





(Première lecture)
Livre du Prophète Osée 6 : 1 à 6


« Je veux la fidélité, non le sacrifice »

Venez, retournons vers le SEIGNEUR !
IL a blessé, mais IL nous guérira ;
IL a frappé, mais IL nous soignera.
Après deux jours, IL nous rendra la vie ;
IL nous relèvera le troisième jour :
alors, nous vivrons devant SA FACE.

Efforçons-nous de connaître le SEIGNEUR :
SON LEVER est aussi sûr que l’aurore ;
IL nous viendra comme la pluie,
l’ondée qui arrose la terre.
– Que ferai-Je de toi, Éphraïm ?
Que ferai-Je de toi, Juda ?
Votre fidélité, une brume du matin,
une rosée d’aurore qui s’en va.
Voilà pourquoi J’ai frappé par Mes Prophètes,
donné la mort par les PAROLES de Ma BOUCHE :
Mon JUGEMENT jaillit comme la LUMIÈRE.
Je veux la Fidélité, non le sacrifice,
la Connaissance de DIEU plus que les holocaustes.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris







Prière pour obtenir le pardon

Psaume appartenant au répertoire du chef de chorale et au recueil de David. Il fait allusion à la visite que le Prophète Natan rendit à David après que celui-ci eut commis adultère avec Bethsabée ( Batchéba).

[Psaume 50 (51) ; entièrement]



Psaume 50 (51) : 3 et 4, 18 et 19, 20 et 21ab

R/ TU veux la Fidélité, SEIGNEUR,
non le sacrifice.


Pitié pour moi, mon DIEU, dans TON AMOUR,
selon TA GRANDE MISÉRICORDE, efface mon péché.
Lave-moi tout entier de ma faute,
purifie-moi de mon offense.
R/

Si j’offre un sacrifice, TU n’en veux pas,
TU n’acceptes pas d’holocauste.
Le sacrifice qui plaît à DIEU, c’est un Esprit Brisé ;
TU ne repousses pas, ô mon DIEU, un Cœur Brisé et Broyé.
R/

Accorde à Sion le bonheur,
relève les murs de Jérusalem.
Alors TU accepteras de justes sacrifices,
oblations et holocaustes sur Ton Autel.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 18 : 9 à 14

Acclamation de l’Évangile :
TES PAROLES, SEIGNEUR, SONT ESPRIT
ET ELLES SONT VIE.

Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur,
mais écoutez la VOIX du SEIGNEUR.
TES PAROLES, SEIGNEUR, SONT ESPRIT
ET ELLES SONT VIE.

(cf. Ps 94, 8a.7d)




« Le publicain était devenu un homme juste, plutôt que l’autre »

En ce temps-là,
à l’adresse de certains qui étaient convaincus d’être justes
et qui méprisaient les autres,
JÉSUS dit la parabole que voici :
« Deux hommes montèrent au Temple pour prier.
L’un était pharisien,
et l’autre, publicain (c’est-à-dire un collecteur d’impôts).
Le pharisien se tenait debout et priait en lui-même :
“Mon DIEU, je te rends grâce
parce que je ne suis pas comme les autres hommes
– ils sont voleurs, injustes, adultères –,
ou encore comme ce publicain.
Je jeûne deux fois par semaine
et je verse le dixième de tout ce que je gagne.”
Le publicain, lui, se tenait à distance
et n’osait même pas lever les yeux vers le Ciel ;
mais il se frappait la poitrine, en disant :
“Mon DIEU, montre-TOI favorable au pécheur que je suis !”
Je vous le déclare :
quand ce dernier redescendit dans sa maison,
c’est lui qui était devenu un homme juste,
plutôt que l’autre.
Qui s’élève sera abaissé ;
qui s’abaisse sera élevé. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2018-03-10/romain/messe

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 10 mars
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: