Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 20 mars

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7750
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 31
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 20 mars   Lun 19 Mar - 22:39

Le mardi de la 5e semaine de Carême

Évangile de Jésus-Christ selon saint Jean 8,21-30.

En ce temps-là, Jésus disait aux pharisiens : « Je m’en vais ; vous me chercherez, et vous mourrez dans votre péché. Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller. »
Les Juifs disaient : « Veut-il donc se donner la mort, puisqu’il dit : “Là où moi je vais, vous ne pouvez pas aller” ? »
Il leur répondit : « Vous, vous êtes d’en bas ; moi, je suis d’en haut. Vous, vous êtes de ce monde ; moi, je ne suis pas de ce monde.
C’est pourquoi je vous ai dit que vous mourrez dans vos péchés. En effet, si vous ne croyez pas que moi, JE SUIS, vous mourrez dans vos péchés. »
Alors, ils lui demandaient : « Toi, qui es-tu ? » Jésus leur répondit : « Je n’ai pas cessé de vous le dire.
À votre sujet, j’ai beaucoup à dire et à juger. D’ailleurs Celui qui m’a envoyé dit la vérité, et ce que j’ai entendu de lui, je le dis pour le monde. »
Ils ne comprirent pas qu’il leur parlait du Père.
Jésus leur déclara : « Quand vous aurez élevé le Fils de l’homme, alors vous comprendrez que moi, JE SUIS, et que je ne fais rien de moi-même ; ce que je dis là, je le dis comme le Père me l’a enseigné.
Celui qui m’a envoyé est avec moi ; il ne m’a pas laissé seul, parce que je fais toujours ce qui lui est agréable. »
Sur ces paroles de Jésus, beaucoup crurent en lui.

Commentaire du jour

Philoxène de Mabboug (?-v. 523), évêque en Syrie
Lettre sur la vie monastique (trad. Graffin, Orient chrétien VI 1961, p. 339 rev. ; cf En Calcat)

« Élevé de terre, j'attirerai à moi tous les hommes
» (Jn 12,32)

     Sache et comprends bien, frère..., qu'il y a beaucoup de serpents dans le désert qui mordent la multitude de tes pensées, c'est à dire des injures, des médisances, des angoisses, des murmures, des disputes, des calomnies qui sont lancées contre toi... Mais si tu veux leur échapper, fais ce que faisaient les Israélites... : ils regardaient le serpent d'airain que Moïse avait dressé sur le sommet de la montagne, et tous ceux qui obéissaient et le regardaient était guéri. Toi aussi, lorsque tu te vois mordu par un de ces serpents, regarde notre Seigneur Jésus Christ suspendu à la croix... Comme le dit l'apôtre Paul : « Fixe les yeux sur Jésus, qui est à l'origine et au terme de notre foi. Renonçant à la joie qui lui était proposée, il a enduré l'humiliation de la croix » (He 12,2)...

     Voici en peu de mots comment il te faut avoir les yeux fixée sur lui quand tu es mordu par les serpents : quand tu es déshonoré, fixe les yeux sur lui ; lui aussi a été déshonoré pour toi, il a été traité de démon et de Samaritain (Jn 8,48)..., on l'a bafoué et giflé, on lui a craché au visage, on lui a donné à boire du vinaigre et du fiel, on lui a frappé la tête avec un roseau. Si tu es mordu par une pensée de vanité, parce qu'on te confie des services importants, souviens-toi de la parole de notre Seigneur : « Quand vous aurez fait tout ce qu'on vous a commandé, dites : Nous sommes des serviteurs quelconques » (Lc 17,10). Si tu as envie de mépriser ton frère à cause de sa faiblesse, fixe les yeux sur celui qui montrait plus de sollicitude pour les pécheurs, les publicains et les prostituées, pour les convertir par sa rencontre, plutôt que pour justes qui n'avaient pas besoin de conversion (Lc 5,30-32). Et lorsque les penchants naturels et les démons t'accablent, fixe les yeux sur lui, étendu sur la croix, les mains et les pieds fixés par les clous...

     Sans cesse médite sur ces choses en ton cœur, et le venin des serpents disparaîtra de ton cœur. Car par sa crucifixion, Jésus est plus proche de toi que le serpent d'airain ne l'était des Hébreux : il habite ton cœur, et dans les replis secrets de ton âme la lumière de son visage glorieux resplendit.

http://levangileauquotidien.org/M/FR/
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1745
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 48

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 20 mars   Mar 20 Mar - 2:17

Bonjour Julie,
Bonjour à toutes et à tous,




Mardi 20 Mars 2018

De la férie

5ième semaine du Temps de Carême
(Couleur liturgique : Violet )
Année B





(Première lecture)
Livre des Nombres 21 : 4 à 9


« Tous ceux qui auront été mordus, qu’ils regardent le serpent, alors ils vivront ! »

En ces jours-là,
les Hébreux quittèrent Hor-la-Montagne
par la route de la mer des Roseaux
en contournant le pays d’Édom.
Mais en chemin, le peuple perdit courage.
Il récrimina contre DIEU et contre Moïse :
« Pourquoi nous avoir fait monter d’Égypte ?
Était- ce pour nous faire mourir dans le désert,
où il n’y a ni pain ni eau ?
Nous sommes dégoûtés de cette nourriture misérable ! »
Alors le SEIGNEUR envoya contre le peuple
des serpents à la morsure brûlante,
et beaucoup en moururent dans le peuple d’Israël.
Le peuple vint vers Moïse et dit :
« Nous avons péché,
en récriminant contre le SEIGNEUR et contre toi.
Intercède auprès du SEIGNEUR
pour qu’IL éloigne de nous les serpents. »
Moïse intercéda pour le peuple,
et le SEIGNEUR dit à Moïse :
« Fais-toi un serpent brûlant,
et dresse-le au sommet d’un mât :
tous ceux qui auront été mordus,
qu’ils le regardent, alors ils vivront ! »
Moïse fit un serpent de bronze
et le dressa au sommet du mât.
Quand un homme était mordu par un serpent,
et qu’il regardait vers le serpent de bronze,
il restait en vie !

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris







Détresse et espérance


Prière d’un malheureux à bout de force, qui expose sa plainte au SEIGNEUR.

[Psaume 101 (102) ; entièrement]



Psaume 101 (102) : 2 et 3, 16 à 18, 19 à 21

R/ SEIGNEUR, entends ma prière :
que mon cri parvienne jusqu’à TOI !


SEIGNEUR, entends ma prière :
que mon cri parvienne jusqu’à TOI !
Ne me cache pas TON VISAGE
le jour où je suis en détresse !
Le jour où j’appelle, écoute- moi ;
viens vite, réponds- moi !
R/

Les nations craindront le NOM DU SEIGNEUR,
et tous les rois de la Terre, SA GLOIRE :
quand le SEIGNEUR rebâtira Sion,
quand IL apparaîtra dans SA GLOIRE,
IL se tournera vers la prière du spolié,
IL n’aura pas méprisé sa prière.
R/

Que cela soit écrit pour l’âge à venir,
et le peuple à nouveau créé chantera son DIEU :
« Des Hauteurs, SON SANCTUAIRE, le SEIGNEUR s’est penché ;
du Ciel, IL regarde la Terre
pour entendre la plainte des captifs
et libérer ceux qui devaient mourir. »
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Jean 8 : 21 à 30

Acclamation de l’Évangile :
GLOIRE ET LOUANGE À TOI, SEIGNEUR JÉSUS !
FILS de l’Homme, élevé sur la Croix, TU attires à TOI tous les hommes.
GLOIRE ET LOUANGE À TOI, SEIGNEUR JÉSUS !
(cf. Ez 33, 11)




« Quand vous aurez élevé le FILS de l’Homme, alors vous comprendrez que Moi, JE SUIS »

En ce temps- là,
JÉSUS disait aux Pharisiens :
« Je m’en vais ;
vous Me chercherez,
et vous mourrez dans votre péché.
Là où Moi Je vais,
vous ne pouvez pas aller. »
Les Juifs disaient :
« Veut-IL donc se donner la mort,
puisqu’IL dit :
“Là où moi je vais,
vous ne pouvez pas aller” ? »
IL leur répondit :
« Vous, vous êtes d’en bas ;
Moi, JE SUIS D’EN HAUT.
Vous, vous êtes de ce monde ;
Moi, Je ne suis pas de ce monde.
C’est pourquoi Je vous ai dit
que vous mourrez dans vos péchés.
En effet, si vous ne croyez pas que Moi, JE SUIS,
vous mourrez dans vos péchés. »
Alors, ils LUI demandaient :
« TOI, qui es-TU ? »
JÉSUS leur répondit :
« Je n’ai pas cessé de vous le dire.
À votre sujet, J’ai beaucoup à dire
et à juger.
D’ailleurs CELUI qui M’a envoyé dit la VÉRITÉ,
et ce que J’ai entendu de LUI,
Je le dis pour le monde. »
Ils ne comprirent pas qu’IL leur parlait du PÈRE.
JÉSUS leur déclara :
« Quand vous aurez élevé le FILS de l’Homme,
alors vous comprendrez que Moi, JE SUIS,
et que Je ne fais rien de MOI-MÊME ;
ce que Je dis là,
Je le dis comme le PÈRE Me l’a enseigné.
CELUI qui M’a envoyé est avec MOI ;
IL ne M’a pas laissé seul,
parce que Je fais toujours ce qui LUI est AGRÉABLE. »
Sur CES PAROLES DE JÉSUS,
beaucoup crurent en LUI.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/











Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

http://www.aelf.org/2018-03-20/romain/messe

Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 20 mars
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour- 22 mars
» Textes Liturgiques du jour : 21 Mars 2017, 3ième semaine du Temps de Carême

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: