Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 3 septembre

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7808
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 31
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 3 septembre   Dim 2 Sep - 17:56

Le lundi de la 22e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 4,16-30.

En ce temps-là, Jésus vint à Nazareth, où il avait été élevé. Selon son habitude, il entra dans la synagogue le jour du sabbat, et il se leva pour faire la lecture.
On lui remit le livre du prophète Isaïe. Il ouvrit le livre et trouva le passage où il est écrit :
‘L’Esprit du Seigneur est sur moi parce que le Seigneur m’a consacré par l’onction. Il m’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs leur libération, et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue, remettre en liberté les opprimés,
annoncer une année favorable accordée par le Seigneur.’
Jésus referma le livre, le rendit au servant et s’assit. Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur lui.
Alors il se mit à leur dire : « Aujourd’hui s’accomplit ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre. »
Tous lui rendaient témoignage et s’étonnaient des paroles de grâce qui sortaient de sa bouche. Ils se disaient : « N’est-ce pas là le fils de Joseph ? »
Mais il leur dit : « Sûrement vous allez me citer le dicton : “Médecin, guéris-toi toi-même”, et me dire : “Nous avons appris tout ce qui s’est passé à Capharnaüm ; fais donc de même ici dans ton lieu d’origine !” »
Puis il ajouta : « Amen, je vous le dis : aucun prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays.
En vérité, je vous le dis : Au temps du prophète Élie, lorsque pendant trois ans et demi le ciel retint la pluie, et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre, il y avait beaucoup de veuves en Israël ;
pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles, mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon, chez une veuve étrangère.
Au temps du prophète Élisée, il y avait beaucoup de lépreux en Israël ; et aucun d’eux n’a été purifié, mais bien Naaman le Syrien. »
À ces mots, dans la synagogue, tous devinrent furieux.
Ils se levèrent, poussèrent Jésus hors de la ville, et le menèrent jusqu’à un escarpement de la colline où leur ville est construite, pour le précipiter en bas.
Mais lui, passant au milieu d’eux, allait son chemin.
Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

Commentaire du jour
 
« Jésus de Nazareth, Dieu l'a consacré par l'Esprit Saint et sa puissance
» (Ac 10,38)

Notre Sauveur est devenu Christ ou Messie dans son incarnation, et il demeure vrai roi et vrai prêtre... Chez les Israélites, les prêtres et rois recevaient une onction d'huile... ; on les appelaient « chrismés » ou « christs » — tandis que le Sauveur, qui est vraiment le Christ, a été consacré par l'onction du Saint-Esprit...

     Par le Sauveur lui-même, nous savons que cela est vrai. Quand il a reçu le livre d'Isaïe, il l'a ouvert et y a lu : « L'Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu'il m'a consacré par l'onction », puis il a déclaré que la prophétie était alors accomplie pour ceux qui l'entendaient. En outre, Pierre, le prince des apôtres, nous a enseigné que cette huile sainte, ce chrême, par lequel le Seigneur se manifeste comme Christ, est le Saint-Esprit, autrement dit la puissance de Dieu. Dans les Actes des Apôtres, lorsqu'il parlait à cet homme plein de foi et de miséricorde qu'était le centurion, il dit : « Cela a commencé en Galilée, après le baptême proclamé par Jean. Jésus de Nazareth, Dieu l'a consacré par l'Esprit Saint et sa puissance. Là où il passait, il accomplissait des miracles et des merveilles, et il délivrait tous ceux qui étaient tombés au pouvoir du démon » (10,37s).

     Vous voyez donc que Pierre aussi l'a dit : Ce Jésus, dans son incarnation, a reçu l'onction qui l'a « consacré par l'Esprit Saint et sa puissance ». C'est pourquoi Jésus lui-même, dans son incarnation, a été fait Christ, lui que l'onction de l'Esprit Saint a fait roi et prêtre pour toujours.

https://www.levangileauquotidien.org/FR/gospel/2018-09-04
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1778
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 48

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 3 septembre   Dim 7 Oct - 13:52

Lundi 3 Septembre 2018

Saint Grégoire le Grand, Pape et Docteur de l’Église
Mort en 604. Élu Pape en 590, il réorganisa l’administration de l’Église, rénova la liturgie et intensifia l’action missionnaire.

22ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B







(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 2 : 1 à 5


« Parmi vous, je n’ai rien voulu connaître d’autre que JÉSUS CHRIST, ce MESSIE CRUCIFIÉ »

Frères,
quand je suis venu chez vous,
je ne suis pas venu vous annoncer le MYSTÈRE DE DIEU
avec le prestige du langage ou de la sagesse.
Parmi vous, je n’ai rien voulu connaître d’autre
que JÉSUS CHRIST, CE MESSIE CRUCIFIÉ.
Et c’est dans la faiblesse,
craintif et tout tremblant,
que je me suis présenté à vous.
Mon langage, ma proclamation de l’Évangile,
n’avaient rien d’un langage
de sagesse qui veut convaincre ;
mais c’est l’ESPRIT et SA PUISSANCE qui se manifestaient,
pour que votre foi repose, non pas sur la sagesse des hommes,
mais sur la PUISSANCE DE DIEU.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris








MYSTÈRE et MERVEILLE de la LOI de DIEU


Psaume 118 (119) , entièrement



Psaume 118 (119) : 97 et 98, 99 et 100, 101 et 102

R/ De quel amour, SEIGNEUR, j’aime TA LOI !

De quel amour j’aime TA LOI :
tout le jour je la médite !
Je surpasse en habileté mes ennemis,
car je fais miennes pour toujours TES VOLONTÉS.
R/

Je surpasse en sagesse tous mes maîtres,
car je médite TES EXIGENCES.
Je surpasse en intelligence les anciens,
car je garde TES PRÉCEPTES.
R/

Des chemins du mal, je détourne mes pas,
afin d’observer TA PAROLE.
De TES DÉCISIONS, je ne veux pas m’écarter,
car c’est TOI qui m’enseignes.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris








Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 4 : 16 à 30

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
L’ESPRIT du SEIGNEUR est sur Moi ;
IL M’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres.
Alléluia.

(Lc 4, 18ac)




« IL M’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres. Aucun Prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays »

En ce temps-là,
JÉSUS vint à Nazareth, où IL avait été élevé.
Selon Son Habitude,
IL entra dans la synagogue le jour du sabbat,
et IL se leva pour faire la lecture.
On LUI remit le Livre du Prophète Isaïe.
IL ouvrit le Livre et trouva le passage où il est écrit :

L’ESPRIT du SEIGNEUR est sur Moi
parce que le SEIGNEUR M’a consacré par l’Onction.
IL M’a envoyé porter la Bonne Nouvelle aux pauvres,
annoncer aux captifs leur libération,
et aux aveugles qu’ils retrouveront la vue,
remettre en liberté les opprimés,
annoncer une année favorable accordée par le SEIGNEUR.


JÉSUS referma le Livre, le rendit au servant et s’assit.
Tous, dans la synagogue, avaient les yeux fixés sur LUI.
Alors IL se mit à leur dire :
« Aujourd’hui s’accomplit
ce passage de l’Écriture que vous venez d’entendre »
Tous LUI rendaient témoignage
et s’étonnaient des PAROLES DE GRÂCE qui sortaient de Sa Bouche.
Ils se disaient :
« N’est-ce pas là le fils de Joseph ? »
Mais IL leur dit :
« Sûrement vous allez Me citer le dicton :
“Médecin, guéris-toi toi-même”,
et Me dire :
“Nous avons appris tout ce qui s’est passé à Capharnaüm :
fais donc de même ici dans Ton Lieu d’Origine !” »
Puis IL ajouta :
« AMEN, Je vous le dis :
aucun Prophète ne trouve un accueil favorable dans son pays.
En vérité, Je vous le dis :
Au temps du Prophète Élie,
lorsque pendant trois ans et demi
le ciel retint la pluie,
et qu’une grande famine se produisit sur toute la terre,
il y avait beaucoup de veuves en Israël ;
pourtant Élie ne fut envoyé vers aucune d’entre elles,
mais bien dans la ville de Sarepta, au pays de Sidon,
chez une veuve étrangère.
Au temps du Prophète Élisée,
il y avait beaucoup de lépreux en Israël ;
et aucun d’eux n’a été purifié,
mais bien Naaman le Syrien. »

À ces mots, dans la synagogue,
tous devinrent furieux.
Ils se levèrent,
poussèrent JÉSUS hors de la ville,
et LE menèrent jusqu’à un escarpement
de la colline où leur ville est construite,
pour LE précipiter en bas.
Mais LUI, passant au milieu d’eux,
allait SON CHEMIN.

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

https://www.aelf.org/2018-09-03/romain/messe




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas


Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 3 septembre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "
» Lecture du jour- 23 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: