Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 13 septembre

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7808
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 31
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 13 septembre   Mer 12 Sep - 17:52



Texte de la bible suivie du commentaire du père Gilbert Adam .

1Co 8, 1b-7.10-13 Ps 138 Lc 6, 27-38

Le jeudi 13 septembre 2018 iCal
semaine 23 : Jeudi de la 23e semaine, année paire

« Mais je vous le dis, à vous qui m’écoutez : Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient. »

« A celui qui te frappe sur une joue présente l’autre. A celui qui te prend ton manteau, laisse prendre aussi ta tunique. Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas à celui qui te vole. Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux. Je vous le dis, à vous qui m’écoutez. » Jésus confirme ceux qui l’écoutent d’une manière très forte, il leur faut marcher derrière lui ! « Je vous le dis à vous qui m’écoutez : » « Aimez vos ennemis. » Nous pouvons toujours prier pour le frère qui nous a fait du mal, le présenter à Dieu et permettre ainsi à notre cœur de se dégager de la fermeture. C’est un bon début dans les difficultés que nous éprouvons à nous aimer les uns les autres ! Jésus nous encourage en continuant ses recommandations : « Faites du bien à ceux qui vous haïssent. » En priant, nous préparons une ouverture à notre cœur pour nous aider à faire le bien qui sera possible. Si je désire demeurer dans l’amour, je demeurerai dans la vérité de la réalité, dans l’amour de Jésus et ce sera plus facile.

« Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance pouvez- vous attendre ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment.

Si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle reconnaissance pouvez-vous attendre ? Même les pécheurs en font autant. Si vous prêtez quand vous êtes sûrs qu’on vous rendra, quelle reconnaissance pouvez-vous attendre ? Même les pécheurs prêtent aux pécheurs pour qu’on leur rende l’équivalent. Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient » Dieu est Amour ! Ce qui fait que Dieu est Dieu, c’est son Amour, Jésus nous l’a manifesté si fort dans sa Passion et plus encore dans sa Résurrection. Parce qu’il est Amour, Dieu va jusqu’au bout de l’amour, Il veut que nous soyons des enfants de Lumière en demeurant dans cet amour. Ainsi, « vous serez les fils du Dieu Très-Haut car il est bon. » Pour entrer dans une expérience d’amour il faut d’abord faire un choix, l’amour est d’abord une expérience, une détermination. C’est un choix qui porte tellement de fruits car l’Amour de Dieu se prolonge en amour du prochain. La mesure de notre amour pour le prochain sera la mesure de l’amour de Dieu qui est en nous.

« Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour.

Alors votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Dieu très-haut, car il est bon, lui, pour les ingrats et les méchants. Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux. Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. » Au ciel, il ne restera que l’amour. Nous aurons la « consistance » de l’amour que nous aurons donné sur la terre « car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. » "Mon poids, c’est mon amour," disait saint Augustin. Seul l’amour demeurera en face de Dieu parce que Dieu est Amour, il ne restera que l’amour. Jésus prend l’exemple du sac de blé ! Il y a des manières bien différentes de remplir un sac de blé. Vous le remplissez et vous le livrez ! Il apparaît plein au départ, et celui qui le reçoit, s’il le secoue voit le niveau du blé qui redescend de moitié. Jésus donne cette expérience : Tassée, bien pleine, secouée, débordante : on ne pourra plus en ajouter. « La mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. » « La mesure débordante. Cette mesure est si pleine, si abondante, si généreuse qu’elle déborde de toute part. Jésus touche d’un doigt le vase, aussitôt la plénitude de dons monte rapidement au-dessus de tout ce que le vase avait recueilli en lui-même.Tout est répandu et tout est perdu en Dieu, devenu un avec lui. Dieu s’aime dans de tels hommes, il opère toutes leurs œuvres en eux… C’est ainsi que la mesure des cœurs débordants se répand sur toute l’Église » dit Tauler.

Nous demandons la grâce de la bienveillance dans notre vie, cette grâce d’aimer comme nous sommes aimés par Dieu.

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là,
Jésus déclarait à ses disciples :
   « Je vous le dis, à vous qui m’écoutez :
Aimez vos ennemis,
faites du bien à ceux qui vous haïssent.
   Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent,
priez pour ceux qui vous calomnient.
   À celui qui te frappe sur une joue,
présente l’autre joue.
À celui qui te prend ton manteau,
ne refuse pas ta tunique.
   Donne à quiconque te demande,
et à qui prend ton bien, ne le réclame pas.
   Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous,
faites-le aussi pour eux.
   Si vous aimez ceux qui vous aiment,
quelle reconnaissance méritez-vous ?
Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment.
   Si vous faites du bien à ceux qui vous en font,
quelle reconnaissance méritez-vous ?
Même les pécheurs en font autant.
   Si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir en retour,
quelle reconnaissance méritez-vous ?
Même les pécheurs prêtent aux pécheurs
pour qu’on leur rende l’équivalent.
   Au contraire, aimez vos ennemis,
faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour.
Alors votre récompense sera grande,
et vous serez les fils du Très-Haut,
car lui, il est bon pour les ingrats et les méchants.
   Soyez miséricordieux
comme votre Père est miséricordieux.
   Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ;
ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés.
Pardonnez, et vous serez pardonnés.
   Donnez, et on vous donnera :
c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante,
qui sera versée dans le pan de votre vêtement ;
car la mesure dont vous vous servez pour les autres
servira de mesure aussi pour vous. »

           – Acclamons la Parole de Dieu.


http://www.pere-gilbert-adam.org/Jeudi-de-la-23eme-semaine-Annee-paire.html
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1778
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 48

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 13 septembre   Dim 7 Oct - 14:01

Jeudi 13 Septembre 2018

Saint Jean Chrysostome, Evêque et Docteur de l’Église.
349-407. Patriarche de Constantinople, surnommé “bouche d’or” pour sa grande éloquence. Ayant déplu à l’impératrice Eudoxie, il fut condamné à l’exil.

23ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Blanc )
Année B





(Première lecture)
Première Lettre de Saint Paul Apôtre aux Corinthiens 8 : 1 à 7, 10 à 13


En péchant contre vos frères, et en blessant leur conscience qui est faible, vous péchez contre le CHRIST LUI-MÊME

Frères,
au sujet de la nourriture qui a été offerte aux idoles, je sais bien que nous avons tous la connaissance nécessaire ; mais cette connaissance nous gonfle d'orgueil, tandis que l'amour fait œuvre constructive.
Celui qui croit connaître quelque chose ne connaît pas encore comme il faudrait ;
mais celui qui aime DIEU, celui-là est vraiment connu de DIEU.
Allons-nous donc manger de cette viande offerte aux idoles ? Nous savons que les idoles ne sont rien du tout ; il n'y a pas de dieu sauf le DIEU UNIQUE.
Bien qu'il y ait en effet, au Ciel et sur la Terre, des êtres qu'on appelle des dieux — et il y a une quantité de « dieux » et de « seigneurs » — pour nous, en tout cas, il n'y a qu'un SEUL DIEU, le PÈRE, de qui tout vient et vers qui nous allons ; et il n'y a qu'un SEUL SEIGNEUR, JÉSUS CHRIST, par qui tout existe et par qui nous existons.
Mais tout le monde n'a pas cette connaissance de DIEU : certains ont été jusqu'ici habitués aux idoles, et ils croient faire un geste d'idolâtrie en mangeant de cette viande ; comme leur conscience est faible, ils se sentent coupables.
Si l'un d'eux te voit attablé dans le temple d'une idole, toi qui as cette connaissance, est-ce un exemple constructif pour cet homme qui a la conscience faible ? Ne vas-tu pas le pousser à manger de la viande offerte aux idoles ?
Et la connaissance que tu as va faire périr le faible, ce frère pour qui le CHRIST est mort.
Ainsi, en péchant contre vos frères, et en blessant leur conscience qui est faible, vous péchez contre le CHRIST LUI-MÊME.
C'est pourquoi, si une question d'aliments doit faire tomber mon frère, je ne mangerai plus jamais de viande, pour ne pas faire tomber mon frère.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris







SEIGNEUR, TU sais tout de moi

Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[Psaume 138 (139), entièrement]




Psaume 138 (139) : 1 et 2 et 3b, 13 et 14 ab, 23 et 24


R/ Conduis-moi, SEIGNEUR sur le Chemin d'Éternité.

TU me scrutes, SEIGNEUR, et TU sais !
TU sais quand je m'assois, quand je me lève ;
de très loin, TU pénètres mes pensées,
tous mes chemins TE sont familiers.
R/

C'est TOI qui as créé mes reins,
qui m'as tissé dans le sein de ma mère.
Je reconnais devant TOI le prodige,
l'être étonnant que je suis.
R/

Scrute-moi, mon DIEU, TU sauras ma pensée ;
éprouve-moi, TU connaîtras mon cœur.
Vois si je prends le chemin des idoles,
et conduis-moi sur le Chemin d'Éternité.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris






Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 6 : 27 à 38

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, en nous son amour atteint la perfection. Alléluia. (1 Jn 4, 12)



Soyez miséricordieux comme votre PÈRE EST MISÉRICORDIEUX

JÉSUS déclarait à la foule :
« Je vous le dis, à vous qui M'écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent.
Souhaitez du bien à ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient.
À celui qui te frappe sur une joue, présente l'autre. À celui qui te prend ton manteau, laisse prendre aussi ta tunique.
Donne à quiconque te demande, et ne réclame pas à celui qui te vole.
Ce que vous voulez que les autres fassent pour vous, faites-le aussi pour eux.
Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle reconnaissance pouvez-vous attendre ? Même les pécheurs aiment ceux qui les aiment.
Si vous faites du bien à ceux qui vous en font, quelle reconnaissance pouvez-vous attendre ? Même les pécheurs en font autant.
Si vous prêtez quand vous êtes sûrs qu'on vous rendra, quelle reconnaissance pouvez-vous attendre ? Même les pécheurs prêtent aux pécheurs pour qu'on leur rende l'équivalent.
Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour. Alors votre récompense sera grande, et vous serez les Fils du DIEU TRÈS-HAUT, car IL est BON, LUI, pour les ingrats et les méchants.

Soyez miséricordieux comme votre PÈRE est MISÉRICORDIEUX.
Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés.
Donnez, et vous recevrez : une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans votre tablier ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira aussi pour vous. »


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)








Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

https://www.aelf.org/2018-09-13/romain/messe


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 13 septembre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 22 juillet
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "
» Lecture du jour- 23 septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: