Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour- 9 octobre

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7858
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 31
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour- 9 octobre   Lun 8 Oct - 17:54

Le mardi de la 27e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 10,38-42.

En ce temps-là, Jésus entra dans un village. Une femme nommée Marthe le reçut.
Elle avait une sœur appelée Marie qui, s’étant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole.
Quant à Marthe, elle était accaparée par les multiples occupations du service. Elle intervint et dit : « Seigneur, cela ne te fait rien que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ? Dis-lui donc de m’aider. »
Le Seigneur lui répondit : « Marthe, Marthe, tu te donnes du souci et tu t’agites pour bien des choses.
Une seule est nécessaire. Marie a choisi la meilleure part, elle ne lui sera pas enlevée. »

Commentaire du jour

Sainte Élisabeth de la Trinité (1880-1906), carmélite
Dernière Retraite, 10e – 11e  jours (in OC, Cerf 1991, p.173s)

« Marie, se tenant assise aux pieds du Seigneur, écoutait sa parole »

     Pour que rien ne me sorte du beau silence du dedans, [je garderai] toujours la même condition, le même isolement, la même séparation, le même dépouillement. Si mes désirs, mes craintes, mes joies ou mes douleurs... ne sont pas parfaitement ordonnés à Dieu, je ne serai pas solitaire, il y aura du bruit en moi ; il faut donc l'apaisement, le « sommeil des puissances », l'unité de l'être. « Écoute, ma fille, prête l'oreille, oublie ton peuple et la maison de ton père, et le Roi sera épris de ta beauté » (Ps 44,11-12)... « Oublier son peuple » c'est difficile, il me semble ; car ce peuple c'est tout ce monde qui fait pour ainsi dire partie de nous-mêmes : c'est la sensibilité, les souvenirs, les impressions, etc. ... Quand l'âme a fait cette rupture, quand elle est libre de tout cela, le Roi est épris de sa beauté...

     Le Créateur, en voyant le beau silence qui règne en sa créature, en la considérant toute recueillie..., la fait passer en cette solitude immense, infinie, en ce « lieu spacieux » chanté par le prophète (Ps 17,20) et qui n'est autre que lui-même... « Je la conduirai dans la solitude et je lui parlerai au cœur. » (Os 2,16) La voici, cette âme entrée en cette vaste solitude où Dieu va se faire entendre ! « Sa parole, dit saint Paul, est vivante et efficace, et plus pénétrante qu'aucun glaive à deux tranchants : elle atteint jusqu'à la division de l'âme et de l'esprit, jusque dans les jointures et dans les mœlles. » (He 4,12) C'est donc elle directement qui achèvera le travail du dépouillement dans l'âme...

     Mais ce n'est pas tout de l'entendre, cette parole, il faut la garder ! (Jn 14,23) Et c'est en la gardant que l'âme sera « sanctifiée dans la vérité » (Jn 17,17) ; c'est là le désir du Maître... À celui qui garde sa parole, n'a-t-il pas fait cette promesse : « Mon Père l'aimera, et nous viendrons à lui et nous ferons en lui notre demeure » ? (Jn 14,23) C'est toute la Trinité qui habite dans l'âme qui l'aime en vérité, c'est-à-dire en gardant sa parole.

https://www.levangileauquotidien.org/FR/gospel
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1808
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 48

MessageSujet: Re: Lecture du jour- 9 octobre   Mar 9 Oct - 5:32

Mardi 9 Octobre 2018

Saint Denis, Évêque et ses compagnons ; Martyrs
Mort en 258. Envoyé par le Pape Fabien pour évangéliser la Gaule, Denis devint le premier Évêque de Paris. Il fût décapité avec deux de ses compagnons, Éleuthère et Rustique.

Saint Jean Léonardi, Prêtre

27ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Vert )
Année B







(Première lecture)
Lettre de Saint Paul Apôtre aux Galates 1 : 13 à 24


« DIEU a trouvé bon de révéler en moi SON FILS, pour que je L’annonce parmi les nations païennes »

Frères,
vous avez entendu parler
du comportement que j’avais autrefois dans le judaïsme :
je menais une persécution effrénée contre l’Église de DIEU,
et je cherchais à la détruire.
J’allais plus loin dans le judaïsme
que la plupart de mes frères de race qui avaient mon âge,
et, plus que les autres,
je défendais avec une ardeur jalouse les traditions de mes pères.
Mais DIEU m’avait mis à part dès le sein de ma mère ;
dans SA GRÂCE, IL m’a appelé ;
et IL a trouvé bon
de révéler en moi SON FILS,
pour que je L’annonce parmi les nations païennes.
Aussitôt, sans prendre l’avis de personne,
sans même monter à Jérusalem
pour y rencontrer ceux qui étaient Apôtres avant moi,
je suis parti pour l’Arabie
et, de là, je suis retourné à Damas.
Puis, trois ans après,
je suis monté à Jérusalem
pour faire la connaissance de Pierre,
et je suis resté quinze jours auprès de lui.
Je n’ai vu aucun des autres Apôtres
sauf Jacques, le frère du SEIGNEUR.
En vous écrivant cela,
– je le déclare devant DIEU –
je ne mens pas.
Ensuite, je me suis rendu dans les régions de Syrie et de Cilicie.
Mais pour les Églises de Judée qui sont dans le CHRIST,
mon visage restait inconnu ;
elles avaient simplement entendu dire :
« Celui qui nous persécutait naguère
annonce aujourd’hui la foi
qu’il cherchait alors à détruire. »
Et l’on rendait GLOIRE À DIEU à mon sujet.

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris








SEIGNEUR, TU sais tout de moi


Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David.

[Psaume 110 (111), entièrement]




Psaume 138 (139) : 1 à 3, 13 et 14ab, 14cd et 15


R/ Conduis-moi, SEIGNEUR, sur le CHEMIN D’ÉTERNITÉ.

TU me scrutes, SEIGNEUR, et TU sais !
TU sais quand je m’assois, quand je me lève ;
de très loin, TU pénètres mes pensées.
Que je marche ou me repose, TU le vois,
tous mes chemins TE sont familiers.
R/

C’est TOI qui as créé mes reins,
qui m’as tissé dans le sein de ma mère.
Je reconnais devant TOI le prodige,
l’être étonnant que je suis.
R/

Étonnantes sont TES ŒUVRES toute mon âme le sait.
Mes os n’étaient pas cachés pour TOI
quand j’étais façonné dans le secret,
modelé aux entrailles de la Terre.
R/

Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 10 : 38 à 42

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Heureux ceux qui écoutent la PAROLE DE DIEU,
et qui LA gardent !
Alléluia.

(Lc 11, 28)




« Une femme nommée Marthe LE reçut. Marie a choisi la meilleure part »

En ce temps-là,
JÉSUS entra dans un village.
Une femme nommée Marthe LE reçut.
Elle avait une sœur appelée Marie
qui, s’étant assise aux PIEDS DU SEIGNEUR,
écoutait SA PAROLE.
Quant à Marthe, elle était accaparée
par les multiples occupations du service.
Elle intervint et dit :
« SEIGNEUR, cela ne te fait rien
que ma sœur m’ait laissé faire seule le service ?
Dis-lui donc de m’aider. »
Le SEIGNEUR lui répondit :
« Marthe, Marthe,
tu te donnes du souci et tu t’agites
pour bien des choses.
Une seule est nécessaire.
Marie a choisi la meilleure part,
elle ne lui sera pas enlevée. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris

Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

https://www.aelf.org/2018-10-09/romain/messe




Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour- 9 octobre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 25 juillet
» Lecture du jour + Homélie du 22 Juin 2011 : " Porter du fruit "
» Lecture du jour- 19 octobre
» Lecture du jour- 20 octobre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: