Forum Catholique

Catholique
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lecture du jour - 22 novembre

Aller en bas 
AuteurMessage
Julie

avatar

Messages : 7858
Date d'inscription : 28/12/2012
Age : 31
Localisation : Québec

MessageSujet: Lecture du jour - 22 novembre    Mer 21 Nov - 17:33

Le jeudi de la 33e semaine du temps ordinaire

Évangile de Jésus-Christ selon saint Luc 19,41-44.

En ce temps-là, lorsque Jésus fut près de Jérusalem, voyant la ville, il pleura sur elle, en disant :
« Ah ! si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour ce qui donne la paix ! Mais maintenant cela est resté caché à tes yeux.
Oui, viendront pour toi des jours où tes ennemis construiront des ouvrages de siège contre toi, t’encercleront et te presseront de tous côtés ;
ils t’anéantiront, toi et tes enfants qui sont chez toi, et ils ne laisseront pas chez toi pierre sur pierre, parce que tu n’as pas reconnu le moment où Dieu te visitait. »

Commentaire du jour

Saint Raphaël Arnáiz Barón (1911-1938)
moine trappiste espagnol
Écrits spirituels, 23/02/1938 (trad. Cerf 2008, p. 1364)

« Si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour ce qui peut te donner la paix »

Je me suis penché à la fenêtre… Le soleil commençait à se lever. Une paix très grande régnait sur la nature. Tout commençait à s'éveiller, la terre, le ciel, les oiseaux. Tout, petit à petit, commençait à s'éveiller sous l'ordre de Dieu. Tout obéissait à ses divines lois, sans plaintes ni sursauts, doucement, avec mansuétude, aussi bien la lumière que les ténèbres, aussi bien le ciel bleu que la terre dure couverte de la rosée de l'aube. Que Dieu est bon ! pensais-je. Il y a la paix partout, sauf dans le cœur humain. Et délicatement, doucement, Dieu m'enseigna aussi, par cette aube douce et tranquille, à obéir ; une très grande paix remplit mon âme. J'ai pensé que Dieu seul est bon, que tout est ordonné par lui, que rien n'a de l'importance dans ce que les hommes font ou disent, et que, pour moi, il ne doit y avoir dans le monde qu'une chose : Dieu. Dieu, qui va tout ordonner pour mon bien. Dieu, qui fait se lever chaque matin le soleil, qui fait fondre le givre, qui fait chanter les oiseaux, et change en mille douces couleurs les nuages du ciel. Dieu, qui m'offre un petit coin sur cette terre pour prier, qui me donne un petit coin où pouvoir attendre ce que j'espère. Dieu, si bon avec moi que, dans le silence, il me parle au cœur, et m'apprend peu à peu, peut-être dans les larmes, toujours avec la croix, à me détacher des créatures ; à ne chercher la perfection qu'en lui ; qui me montre Marie et me dit : « Voici l'unique créature parfaite ; en elle tu trouveras l'amour et la charité que tu ne trouves pas chez les hommes. De quoi te plains-tu, Frère Raphaël ? Aime-moi, souffre avec moi ; c'est moi, Jésus ! »

https://levangileauquotidien.org/FR/gospel/2018-11-22
Revenir en haut Aller en bas
http://forumcatholique.forum-canada.com
Nicolas

avatar

Messages : 1809
Date d'inscription : 02/08/2014
Age : 48

MessageSujet: Re: Lecture du jour - 22 novembre    Jeu 22 Nov - 6:07

Jeudi 22 Novembre 2018

Sainte Cécile, Vierge et Martyre
Issue d’une illustre famille romaine, elle est vénérée comme vierge et martyre depuis le V ième siècle. Patronne des musiciens.

33ième semaine du Temps Ordinaire
(Couleur liturgique : Rouge )
Année B








(Première lecture)
Apocalypse de Saint Jean, Apôtre 5 : 1 à 10


« TOI, l’AGNEAU, TU fus immolé, rachetant pour DIEU, PAR TON SANG, des gens de toute nation »

Moi, Jean,
j’ai vu,
dans la main droite de celui qui siège sur le Trône,
un livre en forme de rouleau,
écrit au-dedans et à l’extérieur,
scellé de sept sceaux.
Puis j’ai vu un Ange plein de force,
qui proclamait d’une voix puissante :
« Qui donc est digne d’ouvrir le Livre
et d’en briser les sceaux ? »
Mais personne, au Ciel, sur Terre ou sous la terre,
ne pouvait ouvrir le Livre et regarder.
Je pleurais beaucoup,
parce que personne n’avait été trouvé digne
d’ouvrir le Livre et de regarder.
Mais l’un des Anciens me dit :
« Ne pleure pas.
Voilà qu’il a remporté la victoire,
le lion de la tribu de Juda,
le rejeton de David :
IL ouvrira le Livre aux sept sceaux. »

Et j’ai vu,
entre le Trône, les quatre Vivants et les Anciens,
un Agneau debout, comme égorgé ;
ses cornes étaient au nombre de sept,
ainsi que ses yeux, qui sont les sept esprits de DIEU
envoyés sur toute la Terre.
Il s’avança et prit le Livre
dans la main droite de celui qui siégeait sur le Trône.
Quand l’AGNEAU eut pris le Livre,
les quatre Vivants et les vingt-quatre Anciens
se jetèrent à SES PIEDS.
Ils tenaient chacun une cithare
et des coupes d’or pleines de parfums
qui sont les prières des Saints.

Ils chantaient ce cantique nouveau :
« TU es digne, de prendre le Livre
et d’en ouvrir les sceaux,
car TU fus immolé,
rachetant pour DIEU, par TON SANG,
des gens de toute tribu,
langue, peuple et nation.
Pour notre DIEU, TU en as fait
un royaume et des prêtres :
ils régneront sur la Terre. »

– PAROLE du SEIGNEUR.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris








L’honneur des fidèles

Psaume 149, entièrement



Psaume 149 : 1 et 2, 3 et 4, 5 et 6a et 9b

R/ Peuple de prêtres, peuple de rois,
chante ton SEIGNEUR !


Chantez au SEIGNEUR un chant nouveau,
louez-LE dans l’assemblée de Ses Fidèles !
En Israël, joie pour SON CRÉATEUR ;
dans Sion, allégresse pour SON ROI !
R/


Dansez à la louange de SON NOM,
jouez pour LUI, tambourins et cithares !
Car le SEIGNEUR aime Son Peuple,
IL donne aux humbles l’éclat de la victoire.
R/


Que les fidèles exultent, glorieux,
criant leur joie à l’heure du triomphe.
Qu’ils proclament LES ÉLOGES DE DIEU,
c’est la fierté de Ses Fidèles.
R/


[center] Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris







Évangile de JÉSUS-CHRIST selon Saint Luc 19 : 41 à 44

Acclamation de l’Évangile :
Alléluia. Alléluia.
Aujourd’hui, ne fermez pas votre cœur,
mais écoutez LA VOIX DU SEIGNEUR.
Alléluia.
(cf. Ps 94, 8a.7d)




« Ah ! si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour ce qui donne la paix ! »

En ce temps-là,
lorsque JÉSUS fut près de Jérusalem,
voyant la ville, IL pleura sur elle, en disant :
« Ah ! si toi aussi, tu avais reconnu en ce jour
ce qui donne la paix !
Mais maintenant cela est resté caché à tes yeux.
Oui, viendront pour toi des jours
où tes ennemis construiront des ouvrages de siège contre toi,
t’encercleront et te presseront de tous côtés ;
ils t’anéantiront,
toi et tes enfants qui sont chez toi,
et ils ne laisseront pas chez toi pierre sur pierre,
parce que tu n’as pas reconnu
le moment où DIEU te visitait. »

– Acclamons la PAROLE de DIEU.


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - ©️ AELF, Paris


Évangile + commentaire (audio)


Écouté sur :
http://radiofidelite.fr/fr/









Textes du jour, lu sur :
Les services de la liturgie Catholique

https://www.aelf.org/2018-11-22/romain/messe


Liens :
http://www.aelf.org/office-messe
http://services.liturgiecatholique.fr/






Amicalement, fraternellement
Nicolas

Revenir en haut Aller en bas
 
Lecture du jour - 22 novembre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lecture du jour- 6 novembre
» Lecture du jour- 12 décembre
» Lecture du jour- 8 novembre
» Lecture du jour- 10 novembre
» Lecture du jour- 25 juillet

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Catholique  :: Lecture du jour-
Sauter vers: